var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Chevrolet Trailblazer 2021 : pour être différent

Chevrolet Trailblazer 2021 : pour être différent


  • Le Chevrolet Trailblazer 2021 se détaille à partir de 23 798 $ avant les frais de transport et de préparation.

  • Design attrayant, bon système multimédia, habitacle logeable et polyvalent.

  • Consommation perfectible, pas de volant chauffant, suspension sèche.


Pour un constructeur automobile, il n’y a rien comme lancer un tout nouveau modèle et de constater un intérêt immédiat de la part des consommateurs. C’est le cas du Chevrolet Trailblazer 2021, arrivé sur le marché canadien au cours de 2020.

Évidemment, le nouveau Trailblazer et l’ancien TrailBlazer (avec un B majuscule) vendu chez nous de 2002 et 2009, ne partagent que leur nom. Cette nouvelle génération de taille sous-compacte se positionne entre le vieillissant Chevrolet Trax et le Chevrolet Equinox dans la gamme de la marque qui compte maintenant sept utilitaires au Canada.

On remarque son design extérieur se démarquant quelque peu de la masse, avec son allure sportive rehaussée davantage par la finition des déclinaisons Activ et RS. Le Chevrolet Trailblazer 2021 suit la tendance actuelle d’afficher des blocs optiques secondaires ceinturant le capot, alors que les phares sont logés plus bas dans le pare-chocs. On peut aussi choisir un toit d’une couleur contrastante.

L’habitacle profite également d’un design moderne et agréablement bien ficelé, même si à certains endroits, on aperçoit des plastiques dotés d’une surface rugueuse, conçus pour être robustes. La version RS essayée comprend des sièges en cuir et en tissu avec passepoils et surpiqûres contrastantes, des accents rouges autour des buses de ventilation et même un revêtement coussiné sur la planche de bord. On déplore toutefois l’absence d’un volant chauffant, même en option, une décision étrange du constructeur puisque cette caractéristique est disponible dans le multisegment ailleurs dans le monde.

Côté espace, le Chevrolet Trailblazer 2021 ne se démarque pas dans un segment qui comprend les Kia Seltos, Nissan Qashqai, Honda HR-V, Mazda CX-3 et CX-30, Subaru Crosstrek, Hyundai Kona et Mitsubishi RVR, entre autres. Toutefois, on note le plus grand dégagement pour les jambes à l’arrière. L’aire de chargement comporte un plancher à hauteur variable et le siège du passager avant peut être replié, maximisant le volume ou permettant une surface plate avec les dossiers rabattus. Le cas échéant, on se retrouve avec 1 540 litres, surpassé par le volume du Seltos, du HR-V et du Qashqai. Côté pratique, on aime les nombreux espaces de rangement, mais les dossiers arrière ne sont pas inclinables pour rehausser le confort.

Quant au système multimédia, il est très facile à utiliser, comme dans tous les produits de General Motors. Son écran tactile propose une taille de sept pouces de série, huit pouces en option, et l’intégration – sans fil de surcroît – Apple CarPlay et Android Auto figure de série.

L’éléphant dans la pièce, c’est le choix de motorisations dans le Chevrolet Trailblazer 2021. Les finitions de base avec un rouage à traction sont équipées d’un trois cylindres turbocompressé de 1,2 litre. Jumelé à une boîte automatique à variation continue, ce dernier produit 137 chevaux et un couple de 162 livres-pied. Sans l’avoir essayé, on ne s’attend pas à des performances enlevantes, loin de là. On recommande plutôt de passer au tricylindre turbo de 1,3 litre, fort de 155 chevaux ainsi que d’un couple de 174 livres-pied à partir de 1 600 tr/min. La plus grosse cylindrée figure de série dans les Trailblazer à rouage intégral, et se trouve assorti d’une boîte automatique à neuf rapports.

Un moteur comptant un nombre impair de pistons se trouve généralement déséquilibré et bruyant, mais celui-ci s’avère étonnamment doux et silencieux, avec assez de couple à bas régime pour procurer des performances adéquates au quotidien.

Hélas, si seulement la consommation de ces petits moteurs turbo était significativement plus basse que les quatre cylindres de la concurrence. La cote mixte ville/route de 8,4 L/100 km du Trailblazer à rouage intégral ne peut battre celles du Seltos (8,2 L/100 km), du HR-V (8,2) et du Crosstrek (7,9). Nous avons observé une moyenne de 8,3 L/100 km.

Sur la route, la suspension du Chevrolet Trailblazer 2021 est un peu sèche, du moins, dans la version RS essayée, et l’on remarque un léger sautillement latéral qui nous tremble la tête. Comme des VUS d’il y a 10 ou 15 ans. On fait mieux chez la plupart de ses concurrents.

Se détaillant à partir de 23 798 $ avant les frais de transport et de préparation, le Trailblazer se range parfaitement entre le Trax et l’Equinox côté prix. En revanche, le Seltos et le Qashqai sont plus abordables dans leur plus simple expression.

La version LT à rouage intégral propose le meilleur rapport prix-équipement à 27 998 $, alors que les Activ et RS sont disponibles à partir de 30 498 $. La différence entre ces deux derniers, c’est que l’Activ affiche une allure plus aventurière, alors que le RS constitue le choix sportif. Équipé d’un toit ouvrant panoramique, d’un hayon à commande électrique, d’un régulateur de vitesse adaptatif et d’un climatiseur automatique, entre autres, notre Trailblazer RS essayé coûtait 35 578 $. Une somme concurrentielle en comparant avec les déclinaisons cossues de la concurrence.

Loin d’être parfait, le Chevrolet Trailblazer 2021 plaît avec son design attrayant, son habitacle convivial et son système multimédia facile d’utilisation. On souhaiterait toutefois une qualité de roulement plus raffinée et une consommation légèrement plus basse, et pour ces raisons, ce nouveau modèle ne peut se targuer d’être un meilleur achat que le Seltos, pour n’en nommer qu’un. Au final, ce multisegment sous-compact gagnera définitivement en popularité au fil des ans, au point de pousser le vieux Trax à la retraite.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';