Audi adopte une nouvelle nomenclature pour différencier les voitures électriques ses voitures à essence

Audi introduit une nouvelle nomenclature, attribuant des numéros pairs aux véhicules électriques et des numéros impairs aux modèles à combustion, simplifiant ainsi le tout pour les consommateurs.

 

  • Les modèles à combustion porteront des badges à numéros impairs, tandis que les VÉ auront des numéros pairs.

  • La version électrique A6 E-tron sera lancée en 2024, tandis que la A6 essence sera renommée A7.

  • La marque E-tron, utilisée depuis 2009, sera plus discrète à l’avenir.


Audi Q6 e-tron | Photo: Audi

Audi remanie sa nomenclature afin de clairement distinguer ses véhicules électriques et ceux à moteur à combustion. Alors que le constructeur élargit son portefeuille de véhicules électriques (VÉ), il a décidé d’attribuer des badges à numéros pairs aux VÉ et des numéros impairs à leurs homologues à combustion.

Audi Q6 e-tron | Photo: Audi

Par exemple, d’ici 2024, Audi introduira une voiture électrique appelée A6 E-tron. En revanche, l’A6 actuelle à essence subira un changement de nom pour devenir la A7. Un autre exemple est le prochain Q6 E-tron, conçu comme la variante électrique du populaire Q5. Le Q5 lui-même sera offert dans une nouvelle génération à moteurs à combustion la même année.

Premier essai du Audi Q8 e-tron 2024 : nouvelle identité, même mission

Le directeur technique d’Audi, Oliver Hoffmann, a souligné que cette initiative vise à offrir aux clients une structure simple. Ce faisant, la différenciation entre les deux catégories de groupes motopropulseurs devient plus intuitive. Hoffmann a insisté sur le fait que des véhicules comme l’A6, essentiels au segment principal d’Audi, représentent l’orientation future de la marque vers l’électrification. Par conséquent, attribuer des numéros pairs aux véhicules électriques semblait être une étape logique.

2024 Audi SQ8 e-tron | Photo: Audi

Concernant le suffixe E-tron, synonyme des voitures électrifiées d’Audi depuis 2009, Hoffmann a noté que bien que le nom E-tron persistera, sa proéminence diminuera. Dans les années à venir, on s’attend à ce que le badge E-tron soit intégré de manière plus subtile, à l’instar des désignations actuelles TDI et TFSI d’Audi pour les modèles diesel et essence. Hoffmann estime que cette approche procure de vent de fraîcheur sur un marché saturé de divers badges indiquant les types de véhicules.

Articles Récents

Autres articles

Laisser un commentaire

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Choix de consentement