var make ='';var sponsor ='';

VW accusé, mais nie en bloc

Le constructeur allemand Volkswagen vient de voir un nouveau pavé lancé dans sa mare. L’EPA (Environmental Protection Agency) a en effet confirmé avoir découvert un logiciel modifiant les tests d’émissions polluantes des moteurs diesel V6 de la famille. Dans un court communiqué de presse émis quelques heures après l’avis gouvernemental, VW a toutefois nié toute installation de ce type de logiciels dans les véhicules mentionnés.

tdi v6Ainsi, selon l’EPA, le Volkswagen Touareg ainsi que plusieurs modèles Audi dont l’A6, l’A7, l’A8 et le Q5 2015 sont au nombre des véhicules où serait installé le logiciel. Porsche est également concerné pour la première fois alors que le V6 TDI de 3,0 litres est proposé dans l’utilitaire sport Cayenne. Dans ce dernier cas, c’est l’édition 2016 qui serait affectée par la fraude. Au total, 10 000 véhicules aux États-Unis et un nombre inconnu ailleurs dans le monde sont concernés par cet avertissement de l’EPA.

Cette nouvelle tuile pour Volkswagen vient jeter un sérieux doute sur l’ensemble des allégations de la compagnie et pourrait même compromettre le nouveau grand patron du groupe Volkswagen et ancien dirigeant de Porsche, Matthias Mueller.

Rappelons que jusqu’à maintenant, 11 millions de véhicules équipés du moteur 2,0 litres TDI font l’objet d’un rappel pour avoir réussi à frauder les résultats des tests d’émissions aux États-Unis. La compagnie s’expose à une amende de plusieurs milliards de dollars.

Pour le moment, aucune annonce formelle de rappel et de solution technique n’a été encore confirmé.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';