var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Voitures à hydrogène : des ventes condamnées à être timides

Voitures à hydrogène : des ventes condamnées à être timides

On le sait, les voitures électriques alimentées par l’hydrogène, appelées voitures à combustibles, n’en sont qu’à leurs premiers balbutiements. Toyota commence tout juste à distribuer sa Mirai aux États-Unis, et Honda, son principal rival, a profité du salon de Tokyo pour dévoiler sa Clarity, sa propre version de la voiture à hydrogène.
Toyota MiraiChez nous, Hyundai a commencé à distribuer son Tucson Fuel cell sur la côte ouest, en location et en nombre limité.
Mais il semble que le nombre limité soit le cas de tous les manufacturiers puisque la production prévue des véhicules à hydrogène est infime du mois pour le moment.
Ainsi, chez Toyota, on espère être en mesure de produire 30 000 Mirai d’ici 2020, année où les yeux de la planète seront tournées vers les jeux olympiques de Tokyo et où Toyota souhaite briller avec ses véhicules propres. Les statistiques actuelles sont cependant moins concluantes.
En effet, en utilisant au maximum les capacités de production, Toyota ne pourrait assembler que 3000 véhicules par année actuelle. La raison étant la méthode de production des films fins se retrouvant dans les batteries. On n’atteindre cependant ce maximum que dans 3 ans, puisque la première année de production, 2016, ne devrait permettre que de construire 700 unités seulement.
De ce nombre, 300 sont réservées pour le marché américain et européen.
La situation n’est guère plus rose chez Honda où l’on prévoit la construction de 200 unités pour la première année de production, un total déjà entièrement réservé aux flottes gouvernementales japonaises. On espère augmenter cette production rapidement, mais sans faire de promesse.
Enfin, signalons que Hyundai a écoulé moins de 10 Tucson Fuel cell en sol canadien à ce jour.
Alors que l’on croyait que c’était le réseau de distribution de l’hydrogène qui freinerait le développement de la voiture à hydrogène, il semble bien que ce sont les manufacturiers eux-mêmes qui sont incapables de suffire à la demande.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';