var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Comparatifs - Voitures Économiques et Écologiques / Vivre avec le Nissan Rogue 2018 et sa technologie ProPilot Assist

Vivre avec le Nissan Rogue 2018 et sa technologie ProPilot Assist

Pendant un mois nous avons eu l’occasion de conduire un Nissan Rogue 2018 SL Platine avec technologie ProPilot Assist. L’objectif était de mettre à l’essai dans des situations de conduite quotidien le nouveau dispositif d’assistance à la conduite de Nissan, et du même coup le comparer au technologies Honda Sensing, Toyota Safety Sense, Mazda i-Activesense et le Eyesight de Subaru.

Nissan Rogue 2018

Nous avons également voulu évaluer l’efficacité du moteur quatre cylindres de 2,5 litres du Rogue. Les données techniques au niveau de la consommation d’essence de ce moteur sont très intéressantes sur papier (9,7 l/100 km en ville, 7,4 l/100 km sur l’autoroute avec la traction intégrale), mais c’est souvent une autre réalité une fois sur la route.

Finalement, la compétition est féroce dans le créneau où évolue le Nissan Rogue 2018. Une panoplie de modèles s’y retrouvent dont plusieurs ont été redessinés cette année ou le seront sous peu. On pense ici au Honda CR-V, Toyota RAV4, Volkswagen Tiguan et Subaru Forester. Bref, un constructeur n’a pas droit à l’erreur avec son VUS compact.

Voici donc ce qu’il faut savoir à propos de la vie au quotidien avec le Nissan Rogue.

Les points forts du Nissan Rogue 2018

 S’il y a un endroit ou le Nissan Rogue 2018 se démarque, c’est au niveau de la sécurité. On ne parle pas ici de la technologie ProPilot Assist, mais plutôt de l’équipement de base du Rogue qui comprend le freinage automatique d’urgence, la surveillance des angles morts et la surveillance de la circulation transversale arrière.

Tout cela est généralement en option dans ce segment. Mieux encore, le Rogue de base est l’un des modèles les plus abordables de sa catégorie. Bref, chapeau à ce niveau.

Concernant le ProPilot Assist, ce qu’il faut savoir en premier lieu est qu’il s’agit réellement d’un assistant à la conduite.

Tous les autres systèmes avec lesquels il entre en compétition sont là pour prévenir les accidents quand un danger se présente. Dans le cas du ProPilot Assist, il peut freiner pour vous en cas de besoin lorsque le régulateur de vitesse est activé, mais là où il se démarque est qu’il peut aussi suivre les voies sur l’autoroute.

En d’autres mots, vous activez le système, et vous ressentirez le volant tourner sous vos mains et votre Rogue suivra ultimement la route qui se trouve devant lui. On parle donc d’un système plus évolué qui ressemble à ce que Mercedes-Benz, BMW et Audi offrent à leurs clients.

Le Nissan Rogue 2018 est également un exemple de confort sur la route. Son habitacle est silencieux et on se sent en quelque sorte isolé du monde extérieur. Ajoutez à cela un habitacle très spacieux et un coffre qui s’avère être l’un des plus vastes du segment (1 112 litres d’espace avec tous les sièges en place) et vous avez un véhicule parfaitement adapté à la vie familiale.

Finalement, la consommation d’essence du Nissan Rogue 2018 surprend. Après un mois, nous avons terminé avec une consommation moyenne de 8,9 litres aux 100 kilomètres ce qui est franchement étonnant pour un VUS si spacieux.

Les points faibles du Nissan Rogue 2018

Le Nissan Rogue 2018 est peut-être économique en carburant et confortable, mais sa conduite est loin d’être engageante.

La boîte automatique à variation continue (CVT) a comme objectif principal de réduire la consommation d’essence, pas de rendre la conduite plus sportive. En d’autres mots, le Rogue est plutôt lent et n’aime pas vraiment exploiter les performances de son moteur. Sa tenue de route est également assez fade et on n’a aucun plaisir à le conduire sur une route sinueuse.

La technologie ProPilot Assist est certainement plus évoluée que sa compétition, mais elle n’est disponible que dans la version haut de gamme de la famille Rogue. Cette dernière est disponible à partir de 37 000 $ ce qui n’est pas donné pour un VUS compact.

Il faut aussi mentionner le design de l’habitacle du Rogue. Étant donné que le modèle date de 2014, on se trouve avec un design un peu vieillot et sans éclat comparativement aux modèles de même catégorie redessinés récemment. Le Rogue a été retouché l’an dernier, mais il n’est pas le plus moderne de sa catégorie malgré tout.

Le Nissan Rogue 2018 montre quelque peu son âge, mais il demeure un excellent choix en raison de sa polyvalence, de son efficacité, son rapport qualité/prix et sa sécurité autant de série qu’en option. Là où il a plus de difficulté, c’est au niveau du comportement routier qui est 100 % confort et aucunement sportif.

Images Nissan Rogue 2018

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut