var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Un station de ravitaillement en hydrogène à Québec

Un station de ravitaillement en hydrogène à Québec

C’est dans la ville de Québec que va s’implanter la première station de ravitaillement en hydrogène de la province. Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Pierre Moreau, en a fait l’annonce en compagnie du maire de la capitale québécoise, M. Régis Labeaume, la semaine dernière.

La station, propriété de Harnois Groupe pétrolier, aura pignon sur rue au 5101, boulevard Wilfrid-Hamel, à Québec et pourra produire jusqu’à 200 kg d’hydrogène par jour. Rappelons que plus tôt en janvier 2018, à l’occasion du Salon de l’Auto de Montréal, le ministre Moreau avait annoncé en grande pompe ce banc d’essai réalisé en collaboration avec Toyota Canada, le constructeur comptant déjà sur la Mirai, cette berline qui carbure à l’hydrogène pour propulser sa mécanique entièrement électrique. En effet, 50 exemplaires de la berline unique au monde vont éventuellement sillonner les routes de la Capitale nationale d’ici la fin de l’année.

Mentionnons également que la station sera de type multiénergies puisque des pompes traditionnelles permettront aux automobilistes de ravitailler en essence leur véhicule équipé d’un moteur thermique, tandis que deux bornes du Circuit Électrique d’Hydro-Québec y seront également installées pour les propriétaires de véhicules électriques. Mais, c’est réellement cette borne de recharge à hydrogène qui retient l’attention dans cette annonce, celle-ci ayant été développée par la firme Hydrogenics, une entreprise spécialisée dans ce domaine.

L’investissement pour cette station spéciale va nécessiter un investissement total de 5,2 millions de dollars, avec une aide financière gouvernementale de 2,9 millions de dollars issue de Transition énergétique Québec, une société d’État créée en avril 2017 dont le mandat est d’augmenter les activités d’innovation technologique en efficacité énergétique et de soutenir la décarbonisation du transport.

Rappelons également qu’à la présentation du Plan économique du Québec déposé en mars 2018, le gouvernement du Québec avait annoncé un investissement de 17,2 millions de dollars pour le soutien de cette nouvelle technologie de propulsion qu’est l’hydrogène.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut