var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Conseils Automobiles - Voitures Économiques et Écologiques / Trois conseils pour conduire en hiver en toute sécurité

Trois conseils pour conduire en hiver en toute sécurité

L’hiver est bel et bien installé, et avec lui vient la neige et la glace qui recouvre nos rues. Même si nous avons plusieurs années d’expérience avec la conduite hivernale, il faut tout de même se rappeler quelques règles de base à la première chute de neige, règles que nous avons assurément oubliées au cours de l’été. Ultimement, la conduite en hiver n’est pas si mal si l’on suit les trois conseils suivants.

Être bien équipé

Une conduite sécuritaire en hiver commence avec l’installation d’équipement adapté à la saison froide sur votre véhicule. Nous parlons ici de pneus d’hiver en bonne condition, bien sûr, mais également d’essuie-glaces adaptés. De plus, il est toujours bon d’avoir en sa possession quelques outils pour se sortir d’un pétrin, par exemple une pelle, du sel, du sable et des câbles de démarrage. Ah oui, n’oubliez pas non plus d’avoir en réserve du liquide de lave-glace ainsi qu’un balai à neige de rechange.

« Plusieurs automobilistes n’ont rien pour se dépanner en cas de problème. Nous sommes toujours très occupés et nous ne pensons pas à bien s’équiper. Cela dit, une pelle, du sel, des câbles et du liquide à lave-glace ne sont pas très dispendieux et nous serons très heureux d’avoir tout cela en cas de besoin », explique un conseiller technique chez Spinelli Mazda.

Assurez-vous de bien voir ce qui vous entoure

Lorsque nous conduisons en hiver, il est normal d’être plus nerveux. Pour réduire cette angoisse en plus de s’assurer que nous puissions bien voir les dangers potentiels qui nous entourent, il est important d’avoir une bonne visibilité. Il faut donc prendre le temps de bien déblayer sa voiture incluant les rétroviseurs latéraux et le parebrise arrière avant de prendre la route. De plus, il faut s’assurer de retirer la neige du capot et du toit afin d’éviter que cette dernière ne vienne nuire à notre visibilité quand nous roulons.

Adaptez votre conduite

Les deux conseils précédents sont très importants pour assurer une conduite sécuritaire en hiver, mais au-delà de l’équipement que nous transportons dans votre véhicule et la neige que nous enlevons de nos vitres, il faut se rappeler d’adapter notre conduite aux conditions climatiques.

En hiver, notre distance de freinage est plus grande et nos pneus ont moins d’adhérence, même s’il s’agit de pneus d’hiver de grande qualité et qu’ils sont neufs. Que notre véhicule soit un modèle à traction, une propulsion ou un véhicule à quatre roues motrices, il faut ralentir en hiver et conserver une bonne distance entre notre véhicule et celui qui nous précède. Ce faisant, nous serons en meilleure position pour ralentir, et notre véhicule sera plus stable dans les courbes.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut