var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Tesla S et la fiabilité, les problèmes seraient réglés dit Musk

Tesla S et la fiabilité, les problèmes seraient réglés dit Musk

Consumer reports, l’organisation américaine qui effectue des tests sur des objets de consommation courante, a lancé cette semaine un sérieux pavé dans la mare de la compagnie de véhicules électriques Tesla en retirant sa recommandation d’achat de son Model S. Le résultat : une chute impressionnante de l’action de Tesla en bourse, et un tollé de protestation de la part des écologistes.

elon musk

Photo: Oninnovation. Copyright The Henry Ford

Une décision que Elon Musk, président et fondateur de Tesla Motors, semble prendre plutôt à la légère, utilisant son compte Twitter pour répondre à l’analyse. « L’évaluation de Consumer report ne touche que des véhicules de début de production. Les problèmes sont maintenant réglés », a-t-il lancé.

La décision de Consumer report a certainement pris tout le monde par surprise, puisque la même organisation avait accordé la note plus que parfaite de 103% à la voiture lors de ses propres essais, la qualifiant de « meilleure voiture de l’histoire ».

Cette fois cependant, c’est la fiabilité qui joue un tour à Tesla puisque, aux termes d’un sondage auprès de propriétaires de véhicules, quelque 1400 d’entre eux ont répondu et confirmé avoir une longue liste de problèmes avec leur véhicule.

Du nombre, soucis d’alignement des roues, de moteur électrique, ou même d’étanchéité du toit ouvrant sont monnaie courante, et malgré la grande qualité du service à la clientèle qui se charge de bien répondre aux problèmes, Consumer reports considère inacceptable ce genre de défauts pour un véhicule de ce prix.

Consumer Reports justifie sa position tranchée par l’ambition même de Tesla, qui s’est donné pour objectif d’écouler 200 000 véhicules/an aux États-Unis d’ici 2020. Les problèmes reportés sont aujourd’hui trop nombreux pour être acceptables dans le cadre d’une production de masse. L’organisme note en effet que les acheteurs actuels de Tesla ont tous un second véhicule en plus de leur Modèle S; mais de nouveaux modèles plus accessibles et visant un marché bien plus vaste seront achetés prioritairement par des individus qui n’auront que leur Tesla comme seul véhicule, et dans ce contexte, des retours au garage fréquents, même pour de « petits » soucis, ne sont pas envisageables.

Mais alors que les écologistes ont rapidement crié au complot devant cette situation, accusant les compagnies pétrolières de vouloir démolir la réputation de Tesla, les investisseurs ont réagi en bourse, l’action de Tesla ayant chuté de 27$, passant de 230 à 203, avant de stabiliser autour de 211$.

À la lumière d’une telle décote, on est en droit de se demander si Tesla n’a pas augmenter un peu trop vite sa production pour répondre aux exigences des acheteurs pressés de se procurer une auto électrique de luxe.  On peut aussi s’’inquiéter de la fiabilité du Model X, lancé le mois dernier mais qui n’est qu’une interprétation du Model S.

Malheureusement, cette analyse de Consumer report jette beaucoup de scepticisme sur l’optimisme de Monsieur Musk.

 

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';