var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Conseils Automobiles - Voitures Économiques et Écologiques / Comment sortir son véhicule d’un banc de neige

Comment sortir son véhicule d’un banc de neige

La tempête de neige la plus importante de l’année vient tout juste de laisser jusqu’à 60 centimètres de neige par endroit, et nombreux sont les automobilistes qui doivent maintenant composer avec un véhicule complètement enseveli sous un imposant banc de neige. Si c’est votre cas, ces quelques conseils pourraient vous aider. Du moins, nous le souhaitons!

Il faut pelleter en premier

La première étape consiste à bien déblayer les alentours de notre véhicule afin d’avoir le moins de résistance possible lorsque nous tenterons de quitter le banc de neige qui a capturé notre véhicule. Il faut enlever la neige autour des roues ainsi que celle qui se trouve devant et derrière la voiture.

Deux raisons expliquent pourquoi nous restons pris dans la neige. La première est que nos roues ne touchent plus au sol et ne peuvent donc pas propulser le véhicule. L’autre est que la neige sous nos roues s’est transformée en glace parce que nos roues ont trop patiné. Pour éviter l’une ou l’autre de ces situations, il faut retirer la neige autour du véhicule. Dégagez environ 2 pieds devant et derrière votre véhicule afin de vous laisser assez de marge de manœuvre pour créer un mouvement de va-et-vient qui vous permettra de quitter le banc de neige.

Le mouvement de va-et-vient

Bien souvent, nous restons pris dans la neige parce que nous avons été trop agressifs avec l’accélérateur. Nos roues ont alors creusé dans la neige et reposent désormais sur une couche de glace. Il faut donc se rappeler d’être patient.

La technique du va-et-vient consiste à créer un élan qui nous permettra de quitter notre endroit de stationnement malgré la neige. Pour générer cet élan, il faut passer rapidement et continuellement de la première vitesse (ou le Drive avec une boîte automatique) au reculons.

Plus concrètement, on avance aussi loin que possible avec la voiture jusqu’à ce que ne puisse plus faire de progrès. Ensuite, on passe rapidement à la marche arrière et on recule jusqu’à ce que les roues ne puissent plus continuer. On repasse ensuite au D ou à la première vitesse et on retourne vers l’avant. Et ainsi de suite…

Si l’on évite d’aller trop loin dans une direction ou l’autre et que l’on passe à la vitesse inverse dès que l’on ressent de la résistance, nous créons un effet de balancement avec notre véhicule qui nous permettra éventuellement de quitter le banc de neige.

Si ça ne marche pas…

Si nous avons tout essayé, ou avant de tout essayer si nous avons déjà l’équipement nécessaire, le sel et les aides à la traction offerts au coût d’environ 60 $ peuvent être d’excellents alliés dans la neige. Plus abordables qu’un service de remorquage, ils nous aideront assurément à nous sortir de notre impasse.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut