var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai routier Honda Ridgeline 2017, mi VUS, mi camionnette

Essai routier Honda Ridgeline 2017, mi VUS, mi camionnette

La Honda Ridgeline a disparu des radars il y a plus d’un an. Il faut dire que le constructeur Honda a choisi de mettre un frein à la production de ce véhicule dont les ventes étaient en chute libre ici comme ailleurs, pour développer une version plus moderne et définitivement plus réussie de sa Ridgeline.

honda ridgeline5

La Honda Ridgeline a disparu des radars il y a plus d’un an. Il faut dire que le constructeur Honda a choisi de mettre un frein à la production de ce véhicule dont les ventes étaient en chute libre ici comme ailleurs, pour développer une version plus moderne et définitivement plus réussie de sa Ridgeline. …

Evaluation Sommaire

Habitacle style - 80%
Habitacle espace - 85%
Sur la route - confort - 80%
Sur la route - performances - 80%
Sur la route - agrément - 75%
Économie de carburant - 85%

81%

Votre évaluation: 2.87 ( 3 votes)

La Honda Ridgeline 2017, c’est une camionnette de petit format qui se confond parfois avec un véhicule utilitaire sport. Sa silhouette, autrefois totalement unique, rejoint désormais celle de ses rivaux et se rapproche davantage de celle d’un véritable camion. Il faut dire que le panneau latéral, dont les dimensions étaient si imposantes, se divise désormais en deux, et permet d’avoir une boite de camion indépendante de la cabine, ce qui permet les modifications au style.

En matière de capacité de travail, la nouvelle Honda Ridgeline se confronte aisément à la compétition : on le charge de 1 500 livres, et il est capable de tracter 5 000 livres sans trop d’hésitation. Il est vrai que notre court essai en tirant 4 000 livres a laissé une impression de sautillement, mais c’est le lot de beaucoup de camionnettes non loin de leur capacité de charge.

La Ridgeline ne se veut pas une camionnette utilitaire seulement. Elle se veut plutôt un subtil mélange entre un véhicule utilitaire sport où confort et polyvalence se côtoient, et une camionnette honnêtement capable. Même si elle emprunte quelques pièces au Honda Pilot (80 % des composantes sont cependant différentes ou modifiées), la camionnette Ridgeline a une personnalité bien à elle.

QUOI SURVEILLER

Difficile de choisir quelque chose à surveiller puisque la Honda Ridgeline se montre assez bien réussie sous toutes ses coutures. On peut certainement être vigilant avec les suspensions quand le véhicule remorque, mais sans plus.

En revanche, il faut bien se tenir quand vient le temps de regarder la facture. Avec un prix de base de 36 590 $, la Honda Ridgeline est définitivement plus chère que ses rivaux. Il y a pire puisque la version Black Edition, la plus haut de gamme, frôlera les 50 000 $ de prix de base. On a beau vanter les qualités de conduite du véhicule, il faudra en convaincre les usagers qui ont de belles opportunités pour quelques dollars en moins sur le marché.

MODÈLES CONCURENTS

Toyota Tacoma

Chevrolet Colorado

GMC Canyon

Nissan Frontier

COMMENT SE COMPORTE-T-ELLE SUR LA ROUTE?

C’est dans le domaine du comportement routier que la camionnette Honda Ridgeline acquiert ses lettres de noblesse. Car même si la silhouette rappelle à s’y méprendre celle d’une camionnette traditionnelle, il faut bien avouer qu’elle se conduit davantage comme un utilitaire de grand format. Tellement, en fait, que notre essai tenu sur les routes texanes s’est déroulé tout en douceur et en finesse. Au point d’en oublier que nous étions au volant d’une camionnette.

Le moteur 3,5 litres V6 de 280 chevaux se montre nerveux à souhait, fournissant le petit effort nécessaire pour propulser la machine lorsque les conditions l’exigent. Le couple de 262 livres-pied est lui aussi plus que suffisant pour une camionnette de cette taille (en fait plus élevé que dans l’ancienne génération) et la boite de vitesse six rapports agit avec rapidité et efficacité

Un bon mot pour le choix des modes de conduite, allant de normal à neige, sable et boue, qui permet de moduler non seulement le transfert de couple de l’avant vers l’arrière et de la gauche vers la droite grâce au rouage i-VTM4, mais également de répartir différemment la réponse de l’accélérateur et de la transmission pour rendre plus efficace le comportement du véhicule.

EST-CE QU’ELLE EST CONFORTABLE?

L’habitacle de la Honda Ridgeline est confortable, sans aucun doute. En fait, sa construction monocoque lui confère une véritable allure de berline, et il m’a fallu me le rappeler à quelques reprises après avoir franchi des dizaines de kilomètres. Les cadrans sont aisément lisibles, l’écran tactile de 8 pouces d’une simplicité relative (même si certaines commandes demandent plus d’attention) et les sièges assez confortables.

honda ridgeline42On peut cependant accuser les suspensions de ne pas toujours être à la hauteur en situation de remorquage. Mais un ajustement manuel aurait sans doute permis d’annuler le sautillement ressenti lorsque nous remorquions quelque 4 000 livres. Précisons cependant que, en comparaison avec le Chevrolet Colorado et le Toyota Tacoma, il s’est montré beaucoup plus confortable et silencieux en zone hors route, y compris dans les sections les plus accidentées.

EST-CE QU’ELLE EST SPACIEUSE?

Plus longue de 7 centimètres, avec un empattement plus long de 8, la Ridgeline propose tout l’espace nécessaire. Et même plus. Il faut cependant dire que la Ridgeline est un modèle d’ingéniosité : on a placé un coffre hermétique dans le boite de chargement, d’une capacité de plus de 207 litres. Verrouillable, cette boite est un véritable coffre. Un second petit coffre est aussi logé dans la partie latérale de la boite du camion, boite qui, avec le hayon abaissé à plat, peut recevoir une feuille de contreplaqué de 4 pieds sur 8 pieds sans être obligé de la tordre.

Petit détail amusant : certaines versions haut de gamme disposent aussi d’un système électronique de diffusion de musique dans la boite arrière, en lien avec le système de son. Et toute la boite est recouverte d’un nouveau matériau polymère, plus résistant que jamais et résistant aux changements de coloration en raison des rayons UV.

EST-CE QU’ELLE EST ÉCONOMIQUE?

Avec une consommation moyenne combinée de 11,3 litres aux 100 kilomètres, la camionnette Honda Ridgeline affiche la meilleure moyenne de sa catégorie. Pour y arriver, on a allégé l’ensemble de 36 kilos, et on a mis à profit la technologie de désactivation des cylindres à vitesse de croisière.

En fait, la Honda Ridgeline regorge de grandes qualités, et propose une conduite nettement plus inspirante que son précédesseur. Espérons seulement que son prix d’achat ne sera pas un frein à l’enthousiasme des acheteurs.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';