var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai routier Ford Escape 2017, changements et agrément

Essai routier Ford Escape 2017, changements et agrément

Le Ford Escape est une star, rien de moins. Star parce que, dans son segment, il est en tête des ventes. Star aussi parce que Ford, il est le deuxième véhicule le plus vendu. Mais quelques prétendants au trône, comme le Toyota RAV-4 par exemple, deviennent de plus en plus sérieux.

fod escape 4

Le Ford Escape est une star, rien de moins. Star parce que, dans son segment, il est en tête des ventes. Star aussi parce que Ford, il est le deuxième véhicule le plus vendu. Mais quelques prétendants au trône, comme le Toyota RAV-4 par exemple, deviennent de plus en plus sérieux. Il fallait donc le …

Evaluation Sommaire

Habitacle style - 85%
Habitacle espace - 80%
Sur la route - confort - 80%
Sur la route - performance - 85%
Sur la route - agrément - 75%
Économie de carburant - 75%

80%

Votre évaluation: 2.72 ( 32 votes)

Il fallait donc le renouveler, lui insuffler une nouvelle personnalité et lui permettre de se mesurer aux autres tout en offrant un signe distinctif. On n’a pas tout réinventé, tout au plus a-t-on modifié quelques éléments qui permettent au Ford Escape de rajeunir considérablement. Mais en lui greffant de nouvelles motorisations, et en l’outillant de tout ce que Sync 3 peut offrit de système multimédia, nul doute que le petit utilitaire compact sera en mesure de rivaliser pour conserve son  trône.

Physiquement, la silhouette a considérablement évolué. On se souviendra des anciennes générations aux formes carrés et moins raffinées. Puis, la génération précédente avait un peu arrondi les angles. Cette fois, on rejoint la masse des rivaux, affichant une calandre plus imposante (qui n’est pas sans rappeler certains rivaux coréens), et une portion arrière plus proche de celle existante.

Plus silencieux dans l’habitacle, plus outillé aussi en matière de technologie (les versions les plus haut de gamme offrent notamment toute la suite de systèmes électroniques de sécurité embarqués incluant les détecteurs de changement de voie et d’angles morts) mais aussi en matière de divertissement, le Ford Escape sourit atteint son objectif.

Autres options disponibles, un volant chauffant, un régulateur de vitesse adaptatif avec assistance au freinage ainsi que SYNC Connect. Ce dernier permet de se connecter à distance avec le véhicule à l’aide de notre appareil iPhone ou Android. Disponible dans quelques mois seulement, l’application permet notamment de démarrer le moteur ou de déverrouiller les portières à distance.

L’application, mise en test sur le téléphone d’un porte-parole de Ford Canada, s’est avérée utile alors qu’un des véhicules d’essai avait été verrouillé avec les clés toujours à l’intérieur..

fod escape 21

QUOI SURVEILLER

Le Ford Escape n’est pas totalement renouvelé, tout au plus est-il considérablement modifié. Il faudra alors surveiller la fiabilité et la véritable consommation des nouveaux moteurs Ecoboost, ce qui constitue la seule véritable interrogation de ce véhicule autrement bien connu.

On pourrait aussi le croire dispendieux, mais quand on compare son échelle de prix avec celles de ses rivaux, on constate que le Ford Escape se débrouille plutôt bien. Le Ford Escape S débute à 25 099 $ mais en mode traction seulement. Les premières versions à rouage intégral sont la SE à 29 799 $ ou la Titanium à 35 999 $, prix auquel s’ajoutent le transport et la préparation pour un montant de 1 690 $.

Un bémol quand même pour le groupe sport, un ensemble uniquement esthétique qui affiche notamment des roues noires de 19 pouces et d’autres accessoires, incluant des sièges uniques. L’ensemble est de bon ton, mais son coût, supérieur à 1600$, n’est pas exactement une aubaine.

MODÈLES CONCURRENTS

Toyota RAV-4

Mazda CX-5

Hyundai Tucson

Kia Sportage

Chevrolet Equinox

Nissan Rogue

Volkswagen Tiguan

Honda CR-V

COMMENT SE COMPORTE-T-IL SUR LA ROUTE?

La tenue de route du Ford Escape 2017 est sans véritable reproche. Sans véritable qualité non plus. Il est vrai que le petit utilitaire sport s’est avéré fiable et précis sur les routes sinueuses séparant Calgary de Jasper en Alberta, mais on ne peut qualifier sa conduite de sportive.

La direction est correcte, comme les suspensions. Il est vrai que les virages plus serrés pris avec un certain enthousiasme font balancer la caisse un peu, mais rien d’alarmant. Et surtout rien de différent face à la concurrence.

Il faut dire aussi que trois moteurs sont disponibles avec cet Escape, mais que seulement deux ont fait l’objet de notre essai. La vieille motorisation de 2,5 litres est toujours disponible en version de base, mais ne devrait constituer que 3% des ventes.

Deux nouveaux moteurs Ecoboost 4 cylindres turbo sont au menu. L’ancien 1,6 litre a été retiré pour être remplacé par une version 1,5 litre de 179 chevaux. Mis à l’essai sur les routes de montagne, il faisait entendre son grognement de mécontentement lorsqu’on le sollicitait un peu violemment, mais a retrouvé le sourire dès que l’on a abordé le trafic de la ville de Calgary.

Un nouveau moteur 2,0 litres utilise un turbo à deux volutes pour produire 245 chevaux et 275 livres-pied de couple. Plus nerveux, sans aucun doute, il s’est avéré utile dans les routes de montagne, mais n’a pas fait sentir sa différence sur les routes plus urbaines.

EST-CE QU’IL EST CONFORTABLE?

L’habitacle du Ford Escape 2017 a été remanié, et on a installé un nouvel écran centra et une console réaménagée pour offrir plus d’espace de rangement. D’un strict point de vue pratique, cela a donc permis aux occupants de mieux savourer leur temps à l’intérieur sans se sentir trop à l’étroit.

Les sièges arrière du Escape n’ont jamais été un modèle du genre, et ne le sont toujours pas. Quelques secondes assis derrière ont suffit à me convaincre que je préférais, et de loin, être au volant..

Une bonne note pour le système multimédia Sync 3. L’ancienne version était la principale raison des plaintes des consommateurs. Cette fois, ergonomie et fonctionnalités ont été revues, ce qui a permis de rendre le tout beaucoup plus agréable.

EST-CE QU’ELLE EST SPACIEUSE?

L’espace intérieur du nouvel Escape n’a pas évolué. Il continue donc de se classer dans la bonne moyenne pour un véhicule de cette catégorie à tous les points de vue. Il faut quand même souligner la présence du hayon qui s’ouvre avec un détecteur de mouvement, ce qui le rend plus aisé à occuper.

EST-CE QU’ELLE EST ÉCONOMIQUE?

Les moteurs Ecoboost (dont le plus gros est capable d’une capacité de remorquage de 3000 livres) ne sont étrangement pas moins gourmands que dans l’ancienne génération. Chose étonnante, puisqu’on aurait cru à une baisse significative. Aux termes de notre essai, nous avons réalisé un peu plus de 9,5 litres par 100 kilomètres de moyenne avec la version 1,5 litre, et un peu plus de 10,4 avec l’autre version. Pas mal, mais insuffisant pour devenir le leader de la catégorie dans ce domaine.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';