var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Renault présente sa Trezor au Mondial de l’auto de Paris

Renault présente sa Trezor au Mondial de l’auto de Paris

Le Mondial de l’auto de Paris a permis de découvrir bon nombre de nouveaux véhicules qui seront sur nos routes au cours des prochains mois, voire des prochaines années. Mais ce genre d’événements sert aussi aux manufacturiers pour démontrer leur savoir-faire en matière de design, et de technologie. C’est exactement ce que propose Renault avec sa spectaculaire Trezor.

renault-trezor-002Car il faut bien l’avouer, spectaculaire est le mot. Sportive, elle affiche des lignes aérodynamiques qui semblent inspirées des anciens prototypes de la compagnie, notamment la Zephyr. Cette fois, on allonge le capot et on élargit la silhouette, lui conférant une allure encore plus aérodynamique.

Sur le capot, l’entrée d’air en forme de nid d’abeille est similaire à la structure arrière de la carrosserie. Ces formes hexagonales assurent une prise d’air à géométrie variable dont le mouvement donne la sensation que le véhicule respire. Sur le panneau latéral, la trappe à essence est remplacée par une jauge analogique qui indique le niveau de charge du véhicule.

Car, bien entendu, sous le capot se retrouve un moteur totalement électrique. Mais pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du même groupe motopropulseur qui s’anime sous celui de la Formule E de Renault. D’une puissance de 260 kW (350 chevaux) et avec un couple de 280 livres-pied il permet de passer de 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes.

Élément sans aucun doute le plus spectaculaire et le plus distinctif de la Trezor, c’est son accès à bord. Oubliez les portières traditionnelles, puisque la Trezor se démembre littéralement pour laisser les occupants se glisser à son bord. Ce que l’on appelle portière est un fait un système de toit ouvrant désarticulé (qui sous certains angles donne la sensation de flotter) et qui ouvre littéralement la voiture en deux portions, un peu comme un œuf. La partie ouvrante mesure plus de 3,5 mètres de longueur et découvre à la fois l’habitacle, le moteur et un des coffres. Un second coffre est logé à l’arrière.

L’intérieur est entièrement recouvert de rouge – un peu comme dans les films de science-fiction des années 80 – avec un cockpit en bois et en cuir. On y retrouve, entre autres, cinq écrans dont la fonction n’a cependant pas été clairement définie. Tout au plus Renault affirme que la voiture sera dotée de fonctions autonomes.

Mais n’attendez pas la Trezor sur les routes. Comme tous les prototypes, elle restera un exercice de style.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';