var make ='';var sponsor ='';

Quelques trucs de sécurité

Conduire une voiture est un acte que l’on fait sans trop y réfléchir. Les habitudes nous font croire que nous sommes des conducteurs sans reproche, et que nous sommes capables de réagir à n’importe quelle situation.

Sécurité safety

Mais voici trois éléments que l’n néglige trop souvent, et qui sont pourtant à la base de plusieurs accidents de la route. En faisant attention à ces détails, vous pourriez sans doute vous éviter bien des problèmes

Attention aux angles morts

Vous le savez, quand vous conduisez, vous faites attention à ce qui s’en vient derrière vous. Les nouvelles technologies permettent même de détecter des objets qui se dissimulent dans votre angle mort. Mais quand vous conduisez, pensez-vous à sortir de l’angle mort de la voiture qui vous précède?

Si vous demeurez dissimulé, le conducteur devant vous pourra tenter une manœuvre risquée, et provoquer un incident. Assurez-vous de voir et d’être vu, c’est le meilleur moyen.

Accorder plus d’attention à la route que sur la signalisation routière

Savoir ce que les signaux disent, c’est important. Mais il est encore plus important de maitriser votre environnement. Prenez le temps de regarder loin devant vous, d’analyser les conditions routières et la quantité de véhicules qui circulent avec vous, tout en anticipant les mouvements des conducteurs qui vous entourent.

Avec l’expérience, vous connaissez les limites de vitesse et la plupart des règles affichées sur les panneaux routiers. Mais vous ne pourrez jamais prévoir le mouvement des autres si vous ne les regardez pas.

Baissez votre musique

Il est facile de constater que du rock puissant ou du tecno à haut niveau, rend la conduite de n’importe qui erratique, plus agressive et surtout plus rapide. Pire encore, certaines musiques ont tendance à modifier les réflexes et les capacités de réflexion des conducteurs.

Une étude israélienne relié des sujets d’essai à des moniteurs cardiaques et les mettre à travers un simulateur de conduite tout en écoutant de la musique de différents tempos. L’étude a démontré que les conducteurs qui écoutaient de la musique plus rapide (entre 120 et 140 rythmes par minute, la vitesse de la plupart de danse et de musique techno) étaient deux fois plus susceptibles de bruler les feux rouges et avait deux fois plus d’accidents que ceux qui ont écoutaient de la musique plus lente.

Merci à Honda Palladino pour les informations.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';