var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essai routier / PREMIER ESSAI ROUTIER : Volvo XC60 T8 2018

PREMIER ESSAI ROUTIER : Volvo XC60 T8 2018

Après plusieurs années de relatif anonymat, Volvo fait couler beaucoup d’encre depuis quelque temps. Il y a eu le nouveau XC90, puis la nouvelle S90, puis il y a eu l’annonce de deux nouveaux objectifs à court terme ambitieux.

Le premier est de faire en sorte qu’il n’y a aucun accident mortel ou avec blessés graves avec une Volvo à compter de 2020, et le second est de faire en sorte que tous les véhicules Volvo offerts à compter de 2019 soient équipés d’un moteur électrique.

Le seul VUS compact de luxe hybride enfichable

Le nouveau Volvo XC60 T8 2018 cadre avec ce second objectif, lui qui est à l’heure actuelle le seul VUS compact de luxe à offrir un moteur hybride enfichable.

Mieux encore, ce moteur s’avère réellement impressionnant d’un point de vue technique. Jumelant un moteur quatre cylindres de 2,0 litres à la fois turbocompressé et suralimenté à un moteur électrique, le XC60 T8 développe 400 chevaux et un couple maximal de 442 lb-pi de couple. La puissance est envoyée aux quatre roues par l’entremise d’une boîte automatique à huit rapports.

Le moteur électrique est quant à lui alimenté par une batterie de 10,4 kWh qui permet de parcourir environ 40 kilomètres sans consommer une seule goutte d’essence. Cela veut dire que pour la majorité des propriétaires, il sera possible de parcourir la majorité de leurs déplacements quotidiens sans essence, mais il sera aussi possible de traverser de plus grandes distances quand ils le voudront.

J’ai eu l’occasion d’évaluer ce moteur lors d’un voyage au Colorado, et je dois avouer de prime abord que nous n’étions pas au meilleur endroit pour évaluer les performances d’un véhicule. L’altitude élevée et le manque d’air ne font rien pour aider le moteur, et l’on ressent toujours une petite hésitation au moment d’accélérer ou d’effectuer un dépassement.

Qu’à cela ne tienne et malgré sa puissance élevée, le Volvo XC60 T8 n’est pas conçu pour livrer des performances à couper le souffle. Fidèle à l’ADN de la marque suédoise, il s’avère plutôt maître dans l’art de dorloter ses passagers avec un confort remarquable et un silence de roulement impressionnant.

On se sent isolé dans le Volvo XC60 T8, comme si le monde extérieur n’existait pas. L’on apprécie également la qualité de l’habitacle et son niveau de luxe qui dépasse ce que nous retrouvons du côté des VUS allemands. L’on aime moins, cependant, l’écran central de 9,0 pouces qui se contrôle comme une tablette et qui oblige le conducteur à quitter la route des yeux trop souvent.

L’espace intérieur est vaste et le coffre pouvant contenir 731 litres n’est pas amputé comparativement aux autres XC60 non hybrides. Il s’avère donc toujours plus spacieux que la majorité de ses compétiteurs.

Parlons sécurité

La première génération du XC60 offrait le dispositif City Safety qui freinait automatiquement lorsqu’une collision était détectée en ville et que le conducteur ne réagissait pas. Le nouveau XC60 2018 propose le même système, mais ce dernier est maintenant équipé d’un système d’assistance à la direction actif entre 50 km/h et 100 km/h qui aide le conducteur à éviter un autre véhicule, un animal sur la route ou un cycliste en freinant les roues intérieures, notamment.

Le système de surveillance des angles morts BLIS est aussi offert, et il offre désormais une fonction qui ajustera la trajectoire du XC60 si le conducteur est sur le point de dévier de sa voie quand un autre véhicule est détecté dans les parages. Une autre fonction permet encore une fois d’éviter de dévier de sa voie lorsqu’un véhicule approche en sens inverse. Certaines de ces technologies sont de série, d’autres en options.

Le Volvo XC60 T8 2018 gagne plusieurs points simplement en étant exclusif dans son segment, et en offrant une autonomie qui est réellement utile en mode 100 % électrique. Là où ça devient moins intéressant, c’est qu’il est offert à partir de 69 550 $. Malgré tout son confort et toute sa sécurité, son prix risque d’en dissuader plusieurs.

Après plusieurs années de relatif anonymat, Volvo fait couler beaucoup d’encre depuis quelque temps. Il y a eu le nouveau XC90, puis la nouvelle S90, puis il y a eu l’annonce de deux nouveaux objectifs à court terme ambitieux. Le premier est de faire en sorte qu’il n’y a aucun accident mortel ou avec blessés …

Evaluation Sommaire

Sur la route - Confort - 94%
Sur la route - Performance - 76%
Habitacle - Espace intérieur - 90%
Habitacle - Espace de chargement - 95%
Habitacle - Ergonomie - 68%
Économie de carburant - 92%
Rapport qualité/prix - 77%

85%

Votre évaluation: 3.38 ( 2 votes)

 

 

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut