var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Premier Essai routier Toyota Prius Prime 2017 : refonte complète

Premier Essai routier Toyota Prius Prime 2017 : refonte complète

La Toyota Prius Prime 2017 prend l’un des modèles phares de Toyota, la Toyota Prius PHEV, et l’améliore à tous les points de vue, du style jusqu’à l’autonomie en passant par le comportement routier qui est désormais beaucoup plus vivant.

Essai routier Toyota Prius 2017

La Toyota Prius Prime 2017 prend l’un des modèles phares de Toyota, la Toyota Prius PHEV, et l’améliore à tous les points de vue, du style jusqu’à l’autonomie en passant par le comportement routier qui est désormais beaucoup plus vivant. Elle comprend également plus de technologies destinées à la rendre plus efficace et plus sécuritaire. …

Evaluation Sommaire

Confort - 85%
Agrément de conduite - 75%
Performances - 65%
Espace - Avant - 85%
Espace - Arrière - 85%
Espace - Coffre - 75%
Appréciation générale - 85%

79%

En bref: Premières impressions

Votre évaluation: 2.33 ( 18 votes)

Elle comprend également plus de technologies destinées à la rendre plus efficace et plus sécuritaire. Il s’agit donc d’une réussite sur toute la ligne, sauf que cela ne veut pas dire que la Prius Prime 2017 sera un succès. Elle doit composer avec des rivales tenaces et tout récemment redessinées dont une qui offre plus de deux fois son autonomie en mode 100 % électrique.

Cette rivale est la Chevrolet Volt, et même si certains diront qu’elle ne représente pas un compétiteur direct, la réalité est que les consommateurs à la recherche d’un véhicule hybride pouvant parcourir des distances raisonnables en mode électrique vont assurément comparer l’américaine à la japonaise.

Une Toyota Prius plus autonome

Et ce qu’ils découvriront est que la Volt est en mesure de parcourir 85 kilomètres sans consommer une goutte d’essence alors que la nouvelle Toyota Prius Prime 2017 peut rouler environ 35 kilomètres. Bon, il est pertinent de mentionner que cette distance est plutôt conservatrice.

Lors de notre premier essai routier de la Prius Prime dans la région d’Ojai en Californie, nous avons été en mesure de parcourir un peu plus de 40 kilomètres en faisant appel uniquement au moteur électrique, et la batterie n’était pas encore sur le point de rendre l’âme.

Malgré tout, nous sommes loin de l’autonomie de la Chevrolet Volt et pas vraiment mieux que les autonomies affichées par la Hyundai Sonata PHEV et la Ford Fusion Energi.

Le moteur électrique de la Toyota Prius Prime est alimenté par une batterie de 8,8 kWh qui se recharge en 5,5 heures avec une prise de courant conventionnelle, et 2,0 heures avec une prise de 240 volts. Le tout est jumelé à un moteur quatre cylindres de 1,8 litre à cycle Atkinson qui se trouve également dans la Prius 2017 non-Prime. La voiture dans son ensemble offre un comportement routier beaucoup plus engageant que le modèle qu’elle remplace.

L’ancienne Prius PHEV était d’un ennui indescriptible. C’est correct puisque la majorité de ses propriétaires n’étaient pas à la recherche de sensations fortes derrières le volant. Ceux et celles qui aimaient ressentir un peu de plaisir en conduisant allaient voir ailleurs. La nouvelle Prius Prime 2017 rectifie le tir à ce niveau alors qu’elle est beaucoup plus engageante.

Les pneus à faible résistance de roulement n’aident pas la tenue de route, mais la voiture demeure plus agile et communicative, et les performances, sans être éblouissantes, ne sont pas aussi anémiques que la génération précédente. En d’autres mots, la Prius Prime ne froissera pas les acheteurs qui se foutaient du comportement blasé de l’ancienne Prius PHEV tout en étant en mesure de plaire à ceux et celles qui veulent un peu plus de sensations derrière le volant, sans pour autant faire en sorte que cela ne vienne au détriment du confort et du silence de roulement, tous deux excellents dans la nouvelle Prius.

Essai routier Toyota Prius 2017

Il y a évidemment plusieurs modes de conduite dans la Toyota Prius Prime 2017. Son mode entièrement électrique peut se « verrouiller », ce qui signifie que le moteur à essence n’entrera pas en fonction tant et aussi longtemps qu’il reste assez de charge à la batterie pour alimenter le moteur électrique, et ce même si l’on enfonce l’accélérateur. Il y a aussi un mode qui permet de n’utiliser que le moteur à essence afin de conserver l’autonomie du moteur électrique, puis un mode qui combine les deux motorisations selon les besoins du moment.

Toyota annonce une consommation moyenne de 1,96 le/100 km pour la Prius Prime 2017 comparativement à 2,5 le/100 km pour l’ancienne génération. L’autonomie totale est de 930 kilomètres, toujours selon Toyota.

La Toyota Prius Prime 2017 offre aussi différentes technologies destinées à la rendre plus efficace. L’on pense notamment au système prédictif d’aide à la conduite qui indique les endroits où nous pouvons décélérer sur la route afin de conserver l’énergie de notre batterie, et qui peut même nous aider à freiner au moment approprié. Il y a aussi une pompe à chaleur qui s’occupe de réchauffer l’habitacle sans utiliser le moteur à essence et donc sans polluer.

Mentionnons aussi que la Toyota Prius Prime 2017 est équipée de série de divers systèmes d’assistance à la conduite comme le régulateur adaptatif, l’alerte de changement de voie et le freinage automatique avec alerte de collision.

Habitacle de voiture concept pour la Toyota Prius Prime 2017

Dans l’habitacle de la Toyota Prius Prime 2017, nous avons droit à un tableau de bord futuriste dont la pièce de résistance est l’énorme écran de 11,6 pouces offert en option (la Prime reçoit un écran de 7,0 pouces de série).

C’est dans cet écran que la majorité des fonctions se retrouvent. Il faut passer par là pour la radio, ainsi que pour la climatisation, et franchement c’est un peu agaçant. Le tout est très joli et moderne, mais pour l’aspect pratique, nous repasserons.

En fait, le côté pratique est délaissé pour le tape-à-l’œil un peu partout dans la Toyota Prius Prime 2017. Les plastiques blancs offerts en guise de finition sont très beaux, mais ils se saliront à une vitesse record. Les plastiques noirs sont aussi élégants, mais la poussière s’accumulait et était très visible après seulement une heure au volant.

En contrepartie, l’espace intérieur de la Prius Prime 2017 est impossible à critiquer. Oui, il y a seulement quatre places, mais les deux places arrière sont vastes et l’espace autant pour la tête que pour les jambes est de loin supérieur à celui de la Volt. Le coffre est amputé quelque peu en raison des batteries plus imposantes, mais il demeure utile.

Essai routier Toyota Prius 2017

Pour le reste, la Prime offre une conduite confortable et silencieuse avec un soupçon d’agrément de conduite, et son autonomie est tout de même suffisante pour les déplacements quotidiens de la majorité d’entre nous. Son habitacle gagnerait à être plus simple, mais il aura assurément l’effet d’impressionner les voisins. Il reste à connaitre le prix de la voiture qui sera dévoilé un peu plus tard au fur et à mesure que l’on s’approche de l’arrivée de la voiture prévue ce printemps.

Spécifications Toyota Prius Prime 2017

Prix de départ: 35,000 $

Moteur: 4L 1,8 litres – 95 chevaux, 105 lb-pi de couple + Moteur Électrique, 71 chevaux

Consommation: 4,4 l/100 km en ville, 4,6 l/100 km sur l’autoroute

Coffre: 697 litres

Compétition: Mitsubishi Mirage, Nissan Leaf, Toyota Prius branchable, Toyota Prius c

 

Images Toyota Prius Prime 2017

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut