var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Premier essai routier Hyundai Kona 2018

Premier essai routier Hyundai Kona 2018

Quelques minutes derrière le volant du nouveau Hyundai Kona 2018 suffisent pour constater deux réalités importantes. En premier lieu Hyundai construit d’excellents véhicules, et deuxièmement son nouveau Kona devrait connaitre beaucoup de succès. Mis à part un habitacle un peu étriqué et un espace de chargement moyen, le nouveau VUS sous-compact de Hyundai a très peu de défauts.

Hyundai Kona 2018

Quelques minutes derrière le volant du nouveau Hyundai Kona 2018 suffisent pour constater deux réalités importantes. En premier lieu Hyundai construit d’excellents véhicules, et deuxièmement son nouveau Kona devrait connaitre beaucoup de succès. Mis à part un habitacle un peu étriqué et un espace de chargement moyen, le nouveau VUS sous-compact de Hyundai a très …

Evaluation Sommaire

Confort - 72%
Espace intérieur - 64%
Qualité de l'habitacle - 89%
Polyvalence de l'habitacle - 67%
Performance sur la route - 90%
Agrément de conduite - 90%
Économie d'essence - 82%

79%

Votre évaluation: 4.83 ( 4 votes)

Visuellement, il a de la personnalité. Il est impossible pour un constructeur de dessiner un modèle qui sera aimé de tous, mais le fait demeure que le nouveau Kona avec ses feux à DEL installés au-dessus des phares, ses choix de peintures assez flamboyantes et ses proportions presque parfaites n’a rien de fade. Certains le trouveront peut-être un peu trop excentrique, mais au moins il ne se perd pas dans la foule.

Une conduite très équilibrée pour le Hyundai Kona 2019

Sur la route, sa conduite atteint un équilibre entre confort et dynamisme qu’aucun autre VUS sous-compact n’est en mesure d’égaler. Le Honda HR-V et le Nissan Qashqai sont plus confortables que le Kona, mais ils sont loin d’être aussi performants. Le Mazda CX-3 et le Toyota C-HR affichent une tenue de route un peu plus agile que le nouveau Hyundai, mais ils n’offrent pas une conduite aussi confortable.

Son moteur quatre cylindres de 2,0 litres de série développe 147 chevaux et 132 lb-pi de couple ce qui est déjà équivalent ou supérieur à tous ses rivaux, mais Hyundai a décidé qu’il fallait aussi offrir un moteur encore plus puissant en option. Le Hyundai Kona 2019 est d’ailleurs le seul VUS de sa catégorie à proposer un second moteur dans son catalogue.

Nous parlons ici d’un quatre cylindres turbo de 1,6 litre développant 175 chevaux et 195 lb-pi de couple. Il s’agit du même moteur que nous retrouvons dans le Tucson 1.6T plus lourd. Dans le Kona, il offre des accélérations et des reprises assez impressionnantes qui sont de loin supérieures aux autres modèles du segment.

Hyundai Kona 2018

Contrairement à plusieurs de ses concurrents, le Kona n’a pas pris le chemin facile de la boîte automatique à variation continue (CVT). Il propose plutôt une boîte automatique à six rapports dans le modèle de base tandis que le moteur turbo est jumelé à une boîte automatique à double embrayage à 7 vitesses. Oui, une dual-clutch dans un VUS sous-compact! Pour ce qui est de la boîte manuelle, vous devrez faire votre deuil, car elle n’est pas offerte.

La traction intégrale est une option de 2 000 $ dans toutes les versions du Hyundai Kona 2018, à l’exception des modèles à moteur turbo. Ceux-ci ont droit au rouage intégral sans frais supplémentaires.

Le nouveau Kona est un VUS facile à conduire et apprivoiser. Voilà peut-être la meilleure façon de décrire sa conduite. Les performances du moteur d’entrée de gamme sont à la hauteur même si ce dernier est un tantinet bruyant. Dans un monde où les CVT au rendement élastique et peu inspirant dominent, la boîte à six rapports de série du Kona est un vent de fraicheur.

On ne va jamais décrire le Hyundai Kona 2018 comme étant puissant, mais il se déplace avec plus d’entrain qu’un Qashqai de Nissan ou encore un HR-V de Honda. Il réagit aussi avec plus de vigueur qu’un Jeep Renegade sur un pied d’égalité avec le C-HR. Le Mazda CX-3 est un tantinet plus dynamique, mais la différence est minime.

La consommation moyenne annoncée est de 7,9 litres aux 100 kilomètres pour les modèles à traction et 8,6 litres aux 100 kilomètres pour les modèles à traction intégrale. C’est dans la moyenne pour le segment.

Un habitacle un peu petit, mais quand même bien équipé

À l’intérieur, le nouveau Kona n’est pas le plus spacieux de sa catégorie. Son coffre propose 544 litres avec tous les sièges en place ce qui est plus que le Mazda CX-3, mais environ 100 litres de moins que le HR-V ou le Qashqai. Même constat au niveau du volume pour les passagers. Le Kona offre un habitacle plus accueillant que le CX-3, mais si vous voulez un maximum d’espace dans ce segment vous devrez vous tourner vers Honda ou Nissan.

Hyundai Kona 2018

Hyundai Kona 2018

Cela dit, le Hyundai Kona 2019 se reprend en offrant plusieurs versions bien équipées. Le modèle de base est offert à partir de 20 999 $ et comprend la caméra de recul, les systèmes Android Auto et Apple CarPlay intégrés dans un écran tactile de sept pouces, les jantes de 16 pouces et les sièges chauffants avant. Comme indiqué précédemment, ajoutez 2 000 $ et vous aurez droit à la traction intégrale.

Le modèle Preferred ajoute les jantes de 17 pouces, le volant chauffant, l’entrée sans clé avec démarrage par bouton-poussoir et le système de surveillance des angles morts pour seulement 22 749 $.

Hyundai sait donc comment équiper ses modèles pour plaire aux acheteurs. Les modèles d’entrée de gamme sont effectivement bien équipés et la seule critique que je puisse formuler envers le Kona est que le toit ouvrant est seulement disponible dans le modèle Luxury disponible à partir de 27 499 $. Cela dit, cette version offre aussi une panoplie de systèmes d’assistance à la conduite (régulateur de vitesse intelligent, prévention des sorties de voie, freinage automatique en ville, etc.) et les sièges en cuir.

Si vous préférez le moteur turbo plus puissant, il est disponible à partir de 26 899$ et vient de série avec un écran central plus large à l’intérieur et des jantes de 18 pouces.

Vraiment, le seul défaut du Hyundai Kona 2018 est son espace intérieur. Sinon, il se démarque au niveau de sa conduite et de son rapport qualité/prix. Il mérite certainement un essai routier.

Images Hyundai Kona 2018

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut