var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essai routier / Premier essai: Nissan Altima 2019

Premier essai: Nissan Altima 2019

 

2019 Nissan Altima 2019

2019 Nissan Altima AWD | Photo: Matt St-Pierre

Santa Barbara, CA. Quand vous devez impressionner quelqu’un au bureau, le patron par exemple, que faites-vous? Vous vous donnez entièrement, non? Vous livrez ce qui doit être fait à temps et en bonne et due forme. Si vous êtes un vrai stratège, vous pourriez même dépasser les attentes sans vous encenser. Le patron sera agréablement surpris de votre travail.

Voilà comment on peut décrire la toute nouvelle Nissan Altima 2019. Contrairement à de nombreuses voitures qui se vantent d’être les plus rapides, spacieuse ou économique, l’Altima ne fait pas de promesses, mais ne déçoit surtout pas. Les actions sont plus fortes que les slogans marketing. Et plus vous passez du temps avec la voiture, plus vous l’appréciez.

2019 Nissan Altima 2019

2019 Nissan Altima AWD | Photo: Matt St-Pierre

Les berlines sont-elles vraiment mourantes ?

Dans un monde de moins en moins intéressé par les berlines, la Nissan Altima joue toujours un rôle gigantesque dans les opérations nord-américaines de Nissan et dans ses résultats financiers. En 2017, elle s’agissait du deuxième véhicule le plus vendu de la marque japonaise derrière seulement le Rogue, mais bien en avance sur les Sentra, Murano et Pathfinder. Les enjeux sont encore très élevés dans le segment des berlines intermédiaires, car les Toyota Camry, Honda Accord et Nissan Altima représentent toujours plus de 1,1 million de ventes de voitures neuves sur le continent.

Au Canada plus précisément, la situation n’est pas aussi intense pour Nissan. L’Altima est loin derrière tous les multisegments et se retrouve à mi-chemin parmi les voitures. Cela explique en grande partie la raison pour laquelle Nissan a décidé de ne pas offrir son nouveau moteur turbo à taux de compression continuellement variable, le VCT, mais d’inclure de série la traction intégrale.

2019 Nissan Altima 2019

2019 Nissan Altima AWD | Photo: Matt St-Pierre

L’Altima canadienne

Un différend sur le VCT est sans intérêt. L’avenir nous indiquera sa venue ou non. Cela n’a pas d’importance. Ce qui l’est en fait est que la nouvelle Nissan Altima 2019 devient seulement la troisième berline intermédiaire à traction intégrale actuellement disponible (la Fusion nous quitte sous peu). Le débat sur la proposition de la valeur de la voiture prend immédiatement fin lorsque le prix de départ de 27 998 $ est pris en compte. Certes, iIl dépasse celui de la Subaru Legacy 2.5i 2018, mais l’équipement supplémentaire de la Nissan le justifie.

Le système de traction intégrale permet au couple de circuler intelligemment vers l’avant ou l’arrière, assurant motricité dans les pires conditions. En effets, lors de l’événement, j’ai testé le système lorsque je me suis aventuré dans du sable pour des photos. La sortie impliquait une pente raide et sableuse, mais je suis sorti en un rien de temps. La traction intégrale constituera un véritable atout pour les Canadiens et pourrait détourner des consommateurs de l’Accord et de Camry.

Le seul moteur attribué au Canada est un nouveau quatre cylindres de 2,5 litres à injection directe de 188 chevaux et de 180 lb-pi de couple. Plus de 80% de ses composants sont nouveaux ou redessinés et cela se voit. Le moteur de 2,5 litres performe gracieusement, est plus silencieux et doux.

2019 Nissan Altima 2019

2019 Nissan Altima AWD | Photo: Matt St-Pierre

Étonnamment plaisante à conduire

La puissance est plus que suffisante pour les tâches à accomplir. La transmission CVT est aussi bonne et adroite que toute autre transmission à variation continue moderne. Sur le plan de l’efficacité, la nouvelle Altima est très écoénergétique. Les versions S et SV affichent une consommation de 9,1 L/100 km en ville / 6,5 sur l’autoroute pour un combiné de 7,9. Les données de la Platinum sont respectivement 9.3 / 6.7 / 8.1. Ces statistiques déclassent celles de la Subaru Legacy, et annihilent celles de la Ford Fusion à traction intégrale.

Conduire la nouvelle Nissan Altima 2019 s’avère incontestablement agréable. La nouvelle plate-forme, avec une direction électrique révisée et une nouvelle suspension, est réglée pour le confort, mais pas au détriment de la participation du conducteur et de la satisfaction. C’est la surprise et ce qui impressionne le plus.

2019 Nissan Altima 2019

2019 Nissan Altima AWD | Photo: Matt St-Pierre

Style et technologie moderne

L’Altima 2019 propose une carrosserie contemporaine et distincte. Malgré sa calandre V-Motion et ses aires sportives, la Nissan est beaucoup plus conservatrice que la Honda et la Toyota. Bien que je puisse aimer la dernière refonte de style de l’Accord, j’ai surtout rencontré des commentaires négatifs sur sa conception. La Camry est spéciale aussi, mais c’est une Camry…

Je pense même ce moment que la Nissan Altima 2019 pourrait faire du mal à la Honda en dépassant les Chevrolet Malibu, Ford Fusion et les Coréennes au palmarès des ventes. De ce fait, elle réduira l’écart de vente entre les deux Japonaises.

Pour 2019, Nissan a également veillé à satisfaire le désir indéfectible du consommateur pour plus de technologie. Apple CarPlay et Android Auto, Bluetooth, quatre ports USB, NissanConnect avec un écran de 8 pouces et un affichage avancé de 7 pouces sont tous standard. Sont également inclus de magnifiques sièges zéro-gravité, un siège conducteur à réglage électrique en 8 directions, le démarrage à distance, la traction intégrale et plus encore.

La version SV de milieu de gamme se détaille 31 498 $ et offre ProPILOT Assist, Safety Shield 360, un volant chauffant et s’inscrit comme la version à sélectionner à notre avis.

La cabine imite le reste de la voiture, c’est-à-dire qu’elle est simple et efficace. Le tableau de bord est d’une ergonomie sans faille et enfin, il y a beaucoup de place pour cinq occupants. De plus, les quartiers intérieurs restent silencieux, même à grande vitesse.

Bien que j’aie apprécié la dernière génération de la Honda Accord, la nouvelle Nissan Altima est une option plus attrayante en tout point, et sans compromis. La Toyota Camry demeure ma berline intermédiaire de prédilection due principalement à la version hybride.

La Nissan Altima 2019 mérite certainement d’être considérée.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut