var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Premier Essai : Mercedes-Benz Classe A 2019

Premier Essai : Mercedes-Benz Classe A 2019

 

2019 Mercedes-Benz A220 | Photo: Matt St-Pierre

Seattle, Washington. Je m’émerveille toujours lorsqu’un constructeur automobile met de l’avant tout son talent. En temps normal, de tels efforts sont dirigés vers les véhicules porte-étendards de la gamme. Chez Mercedes, il n’est pas anormal de remarquer les dernières innovations technologiques ou de sécurité dans chez la Classe S.

Cette fois-ci par contre, c’est tout le contraire. Mercedes aura choisi la toute nouvelle Classe A, la voiture d’entrée de gamme, comme vitrine pour démontrer leur savoir-faire. Un tel geste rapportera en grand. Le volume de vente et les profits ne proviennent pas du nombre limité de voitures vendues à 110 000$, mais bien de la panoplie de celles qui se détaillent 40 000$.

2019 Mercedes-Benz A220 | Photo: Matt St-Pierre

Bienvenue au sommet

Mercedes-Benz connaît déjà un énorme succès dans le domaine des ventes grâce à leurs Classes C et CLA. Cette dernière sera la plus affectée par l’arrivée de la nouvelle Classe A, mais on peut s’attendre à deux choses : Mercedes offrira de bons rabais sur la CLA et la prochaine génération du coupé quatre-porte sera plus grande, la distançant davantage de la A.

Alors, qu’en est-il de la A220 berline 2019? En peu de mot, je vous affirme qu’elle redéfinit la catégorie dans laquelle œuvrent les Audi A3 et BMW Série 2.

D’un coup d’œil rapide, on s’aperçoit que la Classe A ne donne pas l’impression d’être une voiture abordable. Seules ses dimensions extérieures la trahissent. Les courbes distinctes de la carrosserie, en particulier lorsqu’agencées aux jantes de 19 pouces optionnelles, lui confère une apparence plus premium que celui de la Classe C.

2019 Mercedes-Benz A220 | Photo: Matt St-Pierre

De la technologie à profusion

Une fois installée dans l’habitacle, cette perception devient d’autant plus flagrante. Lorsque dotée des doubles écrans de 10,25 pouces offerts en option, agencés aux buses de ventilations et de l’ensemble des détails de la planche de bord, on se croirait au poste de commande d’une voiture concept. Voilà un des éléments qui en séduira plus d’un!

Si la présentation ne suffit pas par contre, le niveau de technologie qu’on retrouve à bord convaincra les indécis. En plus d’un des meilleurs affichages (graphiques proviennent de Nvidia), de l’habileté du système à « apprendre » et du fait que des mises à jour via le « cloud » soient maintenant une possibilité, la liste d’apps et de fonctionnalité est des plus complètes.

Le système d’infodivertissement de la Classe A de Mercedes, connu sous le nom de MBUX (Mercedes-Benz User Experience), s’avère un des plus puissants de l’industrie en ce moment. Il n’est pas parfait par contre il retient les habitudes du propriétaire. Par exemple, si vous visitez tante Fernande tous les deux dimanche en écoutant Metallica, le système, un bon dimanche, vous proposera les directions vers tante Fernande et vous trouvera « And Justice For All » ou « The Day That Never Comes ».

2019 Mercedes-Benz A220 | Photo: Matt St-Pierre

Du plaisir à piloter

Ceux qui préfère la conduite, sachez que Mercedes a aussi pensé à vous. La berline A220 est mue par un moteur turbocompressé à 4-cylindre de 2,0-litre qui produit 188 chevaux et 221 lb-pi de couple. L’unique transmission est du type à double embrayage avec sept rapports. En option, la A220 peut être équipée de la traction intégrale, remplaçant la traction avant offerte de série.

Sur la route, la petite Mercedes se conduit comme une grande berline de luxe. Ses suspensions sont principalement calibrées pour le confort par contre j’ai eu beaucoup de plaisir à traverser les routes montagneuses près de la grande ville de Seattle.

Les reprises sont fort intéressantes grâce à l’abondance de couple. La direction, le système de freinage et la tenue de route sont à la hauteur des attentes.

La berline Mercedes A220, ainsi que la version à hayon A250, se retrouve d’un seul coup au sommet de sa catégorie. Tous les critères importants d’achat sont en sa faveur, sans oublier le fait qu’elle porte l’écusson de Mercedes, ce qui est un atout indéniable.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut