var make ='';var sponsor ='';

Premier Essai: Mazda MX-5 2019

Toronto, ON. Il n’y a pas si longtemps, toute augmentation raisonnable de la puissance impliquait généralement une croissance de la consommation de carburant. Au grand plaisir des « tuners » consciencieux, c’est rarement le cas aujourd’hui. En fait, et selon la voiture, les mises à niveau de l’ordinateur de bord peuvent facilement amplifier la puissance de 20% tout en réduisant la dépendance sur l’essence.

Toronto, ON. Il n’y a pas si longtemps, toute augmentation raisonnable de la puissance impliquait généralement une croissance de la consommation de carburant. Au grand plaisir des « tuners » consciencieux, c’est rarement le cas aujourd’hui. En fait, et selon la voiture, les mises à niveau de l’ordinateur de bord peuvent facilement amplifier la puissance de 20% …

Evaluation Sommaire

Confort - 90%
Performance sur la route - 95%
Agrément de conduite - 95%
Espace Interieur - 90%
Polyvalance de l’habitacle - 90%
Qualité de l'habitacle - 90%
Économie d’essence - 90%

91%

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!

Mazda a obtenu de résultats similaires chez la nouvelle MX-5 2019. Le moteur 4 cylindres de 2,0 litres SkyActiv a nécessité bien plus qu’un ordinateur portable et une prise pour en arriver là, mais l’issue est tout aussi convaincante. Pour plusieurs, la puissance hors-tout prime plus tandis que pour les autres, seul le sentiment de vitesse suffit. Je suis de cet esprit. Ainsi, c’est pour cette raison que je sais que la nouvelle MX-5 est la voiture que tous les détracteurs et les non-croyants doivent échantillonner pour bien comprendre la différence.

Puissance intelligente SkyActiv

Lorsque la génération actuelle de la Miata fut lancée il y a quelques années, elle était initialement motivée par un moteur 4 cylindres de 1,5 litre. Nous, Nord-Américains, hésitons lorsqu’il est question d’un si petit moteur. Le fait demeure que presque tous ceux (pas moi) qui ont conduit la voiture l’ont adoré. Les éloges impliquaient une puissance linéaire et constante et le plaisir que l’on éprouvait à en extraire chaque goutte. Pour 2019, les ingénieurs Mazda ont appliqué cette même technologie et caractéristique dans le nouveau 2.0 litres plus puissant.

Pour atteindre ces résultats, les culasses et le train de soupapes sont tous neufs. Le bloc moteur est identique, mais il comporte maintenant de nouveaux pistons plus légers, tandis que les culasses ont des soupapes d’admission plus grandes, un arbre à cames d’échappement à grande levée et un collecteur plus ample, pour ne citer que quelques améliorations.

Le résultat de 181 chevaux et 151 lb-pi de couple semble encore insignifiant par rapport à un certain nombre de voitures sportives, mais la MX-5 n’est pas conçue pour le drag de rue. Elle existe comme outil de conduite, pour profiter de la vie et d’explorer. Au niveau du châssis, rien n’a changé. La voiture performe toujours au-delà des attentes tout en offrant un confort et une facilité d’utilisation incroyable. Sur ce dernier point, le nouveau couple joue un rôle énorme.

Couple sans conséquence

La plage de puissance du moteur de 2018 était beaucoup plus restreinte, ce qui signifiait que pour tirer le maximum de la puissance disponible, le conducteur devait être bien à l’aise avec les changements de rapports fréquents. En réalité, je me délectais à l’idée de manipuler le levier constamment, d’embrayer et de faire le talon-pointe avec abandon. Bien que cela puisse encore être fait avec la MX-5 2019, la bande de puissance plus généreuse signifie que rétrograder n’est pas toujours nécessaire. Entre 2 000 et 6 500 tr/min, 90% du couple du moteur est disponible, ce qui permet des accélérations plus fougueuses.

Et pourtant, cette virilité supplémentaire ne comporte aucune pénalité de consommation de carburant avec la transmission manuelle à 6 rapports. Avec l’option automatique à 6 rapports, il y a en fait une légère baisse.

Raffiné et amélioré

Mazda a également ajouté un volant moteur à double masse à faible inertie. Ce type de volant préserve la capacité du moteur à monter rapidement en régime tout en limitant les vibrations et les bruits indésirables. Son efficacité peut être ressentie dans la pédale d’accélérateur – elle ne frémit pas autant qu’elle le faisait en 2018. Mazda a adressé le bruit et les vibrations en accordant également le système d’échappement pour un son moteur moins aigu. Le résultat final et le nouveau niveau de raffinement sont surprenants.

Les améliorations apportées à la Mazda MX-5 2019 peuvent être difficiles à remarquer visuellement, mais certaines sont très notables. Physiquement, seul le pare-chocs arrière a reçu une légère modification afin d’accommoder la caméra de recul, maintenant de série. Dans l’habitacle, la colonne de direction s’ajuste dorénavant de manière télescopique, une première en 30 ans.

J’ai déjà pensé qu’il était impossible d’améliorer le sentiment de faire corps avec la MX-5, mais Mazda l’a fait. Vous voulez cette nouvelle Miata plus que vous ne le savez. Cela dit, la nouvelle structure de versions pourrait refroidir les ardeurs lorsque les prix seront annoncés plus près de la date de vente de septembre.

La question des prix

La GX à toit souple de base n’est plus. La GS est maintenant le modèle d’entrée de gamme et comprend plus de fonctionnalités que précédemment sans oublier le nouveau moteur. La GX se vendait 31 900 $ tandis que la GS, pour 35 800 $. Je serais surpris par une réduction de prix pour 2019.

Il y a maintenant une GS-P qui complète l’écart entre la GS et la GT. Cette dernière est aussi l’entrée de gamme de la RF. Elle combine des équipements sport tels que les amortisseurs Bilstein, un différentiel à glissement limité et de luxe comme les sièges chauffants, un système audio Bose et la navigation. La MX-5 à toit souple et la RF peuvent être dotée d’un groupe Sport avec des jantes BBS et des freins Brembo. La GT trône toujours au sommet de la gamme. Pour 2019, des options telles qu’un toit brun ou cerise foncé, les sièges en cuir beige ou brun peuvent être sélectionnés avec les deux versions de la voiture.

Pour les sièges Recaro, je sélectionnerais une GS-P à toit souple avec l’ensemble Sport. Je m’attends à un prix d’entre 42 000$ et 43 000$.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut