var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Premier Essai: Ford F-150 Power Stroke 2018

Premier Essai: Ford F-150 Power Stroke 2018

Denver, Colorado. Chaque fois que j’assiste où que je procède à l’essai d’une camionnette d’un des constructeurs automobiles américains, je suis toujours impressionné. Les efforts et l’ingénierie investis dans la qualité de construction, la conception, la puissance et les performances sont tous à une échelle égale ou supérieure à ceux des fabricants de voitures de luxe. Si les « Big 3 » s’obsédaient autant pour leurs voitures et multisegments comme ils le font pour leurs camions, ils seraient imbattables.

2018 Ford F-150 Power Stroke

Ce dernier essai d’un Ford F-150 de 2018 doté du tout nouveau moteur diesel Power Stroke démontre davantage ce que je tente de dire. La génération actuelle du F-150, lancée pour l’année modèle 2015, est une brillante combinaison d’ingénierie légère et de technologie. À vrai dire, le camion ne manquait de rien. C’était le cas jusqu’à ce que quelqu’un demande: « À quand un moteur diesel? »

Le meilleur des deux mondes

Les moteurs diesel sont réputés pour leurs impressionnants couples à bas régime et leur efficacité. Récemment, la technologie diesel a passé un mauvais quart d’heure en lien aux décisions prises par un certain nombre de constructeurs automobiles de tricher ou de mentir sur les émissions. Il aura fallu des décennies pour enfin introduire des voitures diesel à grande échelle en Amérique du Nord, mais moins de deux ans pour les voir presque toutes disparaître.

Alors que diverses technologies hybrides et électriques sont largement acceptées dans les voitures et les véhicules utilitaires, elles restent pour la plupart mal adaptées aux applications plus costaudes. RAM lancera un système hybride léger de 48 volts l’année prochaine avec le nouveau 1500, mais en attendant, c’est le diesel qui prime chez les camionnettes pleines grandeurs.

Le nouveau V6 turbodiesel Power Stroke de 3,0 litres développe 250 chevaux à 3 250 tr/min et 440 lb-pi de couple à partir de 1750 tr/min. C’est suffisant pour permettre au pickup de transporter 2 200 lb dans la boite et remorquer jusqu’à 11 400 lb selon la version, la configuration de la cabine et les options.

Malgré la robustesse et les éléments connexes requis pour accomplir ces tâches, le Ford F-150 Power Stroke 2018 propose des cotes de consommations impressionnantes. Selon l’estimation de l’EPA (Environmental Protection Agency) Américaine, il consommerait 7,8L/100 km autoroute, 10,7L/100 km en ville et 9,5L/100 km combinés. Voici deux comparaisons pour démontrer à quel point ces chiffres sont remarquables. La transmission automatique intelligente à 10 vitesses joue un rôle important ici.

La moins bonne nouvelle pour Ford est que ces données correspondent à celles d’une Fusion 2018 à traction avant équipée d’un moteur 4 cylindre EcoBoost de 2.0 litres. La version à transmission intégrale consomme presque 10% de plus. Le parallèle logique à tirer est avec le RAM 1500 2018 avec un V6 EcoDiesel de 3,0 litres sous le capot. Ses estimations d’économie de carburant selon l’EPA sont de 8,7L/100 km autoroute, 11,8L/100 km en ville et 10,7L/100 km. De plus, le RAM ne peut ni remorquer ni transporter autant que la Ford.

Nous avons participé à un défi d’économie de carburant et mon partenaire de conduite et moi avons réussi une consommation moyenne très respectable de 7L/100km. Ceci m’indique que dans la vraie vie, l’économie de carburant réelle ne devrait pas être trop loin des 9,5L combinés de l’EPA.

Solide en tous points

L’ajout du V6 turbodiesel Power Stroke de 3,0 litres à la longue liste d’options du F-150 2018 élimine essentiellement le besoin de chercher ailleurs. La grande majorité d’entre vous est bien au courant de la valeur du Ford depuis des décennies, car il continue de dominer les ventes au Canada et aux États-Unis.

Ford F-150 Power Stroke 2018

Alors que les aptitudes du camion sont cruciales, un comportement routier sain l’est tout autant. Toutes les camionnettes pleine grandeur se conduisent comme une berline moderne de classe intermédiaire, soit civilisée et silencieuse. La suspension du Ford combine une quantité appréciable de confort jumelé avec un comportement sportif. Une portion des activités de conduite de la journée nous a emmenés en montagne où la neige était encore posée sur le sol. Les virages en série ont été maniés avec compétence et malgré la présence surfaces de route plus rugueuses, le F-150 tenait parfaitement le cap.

Une autre activité impliquait le remorquage. La route suggérée était banale pour le conducteur et on pourrait dire la même chose pour le F-150. Notre camion d’essai, attelé à une remorque à chevaux de 5 500 lb, a fait fi des collines au nord-ouest de Denver. Les sections ascendantes et descendantes ont à peine agacé le groupe motopropulseur. Le Power Stroke a su maintenir la vitesse sans nécessiter plus de gaz alors que la transmission se réglait parfaitement à tout moment. Sachez qu’aucun cheval n’a été blessé pendant le test – il n’y avait pas de chevaux dans la remorque…

Power Stroke, ou le 2,7 litres EcoBoost V6?

Sélectionner l’option du moteur diesel est coûteux, mais enrichissant. Selon la configuration choisie, la prime à payer se situe entre 5 000 $ et 10 000 $.

Afin de tirer le meilleur de l’investissement, il est préférable de comprendre comment vous allez utiliser votre camion. Si vous vous en servez comme transporteur familial (la cabine peut être énorme!) pour parcourir de sérieuses distances ou, tout particulièrement, comme véhicule de remorquage, le Power Stroke est un choix sensé. Pour toutes les autres applications et l’économie d’essence, le 2,7-litre est un excellent choix.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut