var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / PREMIER ESSAI: Honda Civic Si Coupé 2017

PREMIER ESSAI: Honda Civic Si Coupé 2017

De nos jours, les compromis ne sont plus nécessaires. Pour les passionnés, et votre humble serviteur, on ne peut cacher notre chagrin, car c’est notre passé que nous délaissons. Nous regardons tout de même vers le présent et le futur avec enthousiasme. Il n’y de cela pas si longtemps alors que les vraies sportives étaient synonyme de dénudé et dépourvues généralement de climatisation, d’insonorisation et de toits ouvrants. Pour tirer le maximum de ses autos, on devait faire des sacrifices.

2017 Honda Civic Si Coupe

Pour moi, et plusieurs d’entre vous, on parlait plutôt d’une religion. Mes propres voitures dites sportives avaient des vitres « à poignés » pour me garder au frais et une radio AM/FM avec lecteur de cassettes pour camoufler les bruits et vibrations du groupe propulseur.

Les voitures disposaient de 75 à 134 chevaux de moteurs à 4-cylindre de 1,5 à 2,0 litres et elles étaient lentes. Je vous jure par contre qu’elles me donnaient l’impression qu’elles allaient décoller, en plus d’être notamment économiques. Pour vous dresser un portrait plus clair, je parle de ma Honda CR-X 1985 et de ma VW Jetta GLI 1992.

Les équivalentes de nos jours, soit cette nouvelle Honda Civic Si et la VW GTI actuelle, tirent leurs racines de mes bagnoles, mais les compromis ne sont plus de la partie. En fait, elles sont si avancées qu’elles n’ont qu’une chose en commun : une excellente cote de consommation.

Deux portes, ou plus?

Je n’ai jamais fait l’achat d’une Si, ou même d’une GTI, mais j’en ai toujours rêvé. Aujourd’hui, je suis plus vieux, père, mais pas plus mature et la nouvelle Si résonne grandement en moi. Et pas du tout du même coup. Je vais faire ça rapidement : Le Coupé Si est exquis. J’adore les proportions, l’aileron arrière, la ligne plongeante du toit et sa prestance.

2017 Honda Civic Si Coupe

La berline Si est, euh, rappelez-moi le contraire de belle? Les proportions de celle-ci sont ratées; le cul paraît énorme et l’aileron ne fait qu’empirer la situation. Non merci. J’ai un bébé dans une coquille et j’aime bien transporter des effets alors le coupé est aussi hors de question. J’aime beaucoup les calandres avant des Si par contre et, ah oui, il y a toujours la Type R, mais j’aime trop être en liberté.

Elles résonnent, car l’expérience de conduite est remarquable. Le moteur 4-cylindre de 1,5 litre turbocompressé, maintenant assez commun chez Honda, n’a jamais eu aussi bonne mine. En moins de temps qu’on prend pour cligner des yeux, le couple généreux de 192 lb-pi débute le bal d’un départ arrêté. Aussitôt qu’il diminue sa cadence, ce sont les 205 chevaux qui entrent en ligne de compte – un combiné idéal.

L’effort en accélération est si minime que les dépassements deviennent un jeu d’enfant. En négociant le trafique, je n’avais qu’à passer du 6e rapport au 5e pour accélérer. Vous avez bien compris. Il n’est plus nécessaire de faire révolutionner le moteur à la ligne rouge pour retrouver de la puissance. De toutes évidences, les jours des Honda qui hurlent en accélérations sont terminés.

Le contrôle et la frugalité

Faut avouer par contre que Honda n’a pas tout abandonné puisque les Si et Type R ne peuvent être livrés qu’avec une boite manuelle à 6 rapports. Je fus soulagé par la bonne synchronisation mécanique et électronique entre le moteur et la transmission. La dernière Civic à hayon équipé de cette boite que j’ai évaluée était un échec total – imaginez, j’ai préféré la CVT! J’avoue que je me sens mieux ces jours-ci.

2017 Honda Civic Si Coupe

Au sujet du bon aspect que mes vieilles minounes ont en commun est l’étonnante consommation. Ma CR-X de 75 chevaux peut consommer aussi peu que 6L aux 100 km. Et surprise, la Civic Si, presque trois fois plus herculéenne, infiniment plus rapide et beaucoup plus lourde peu faire de même, si seulement je pouvais lever le pied droit…

La nouvelle Civic Si se conduit aussi bien que vous pouvez l’imaginer. La direction électrique est parfaitement engendrée pour le boulot. La suspension avant indépendante et arrière à bras multiples est calibrée de sorte que le confort, et le contrôle prévalent. Le différentiel hélicoïdal à glissement limité offert de série est d’une utilité incontestable pour faire une bonne utilisation des chevaux disponible, en particulier sur une piste.

La tenue de route de la Si se qualifie comme étant Civic +. Le bouton mode Sport de conduite augmente la vigilance de la direction est des amortisseurs pour un bel effet. Par contre, selon moi, une commande individuelle pour l’amortissement sport aurait été préférable puisque sur une route moins que lisse, le roulement se dégrade. De plus, on retrouve plusieurs cases vides tout près du levier.

Plus de classe

2017 Honda Civic Si Coupe

Et ensuite, on parle d’un niveau de raffinement jamais vu chez cette voiture. L’habitacle arbore non seulement des vitres électriques et la climatisation, mais un système audio de 452 watts, la navigation, AppleCarplay, la radio satellite, des sièges chauffants et, tenez-vous bien, des miroirs de pare-soleil coté conducteur et passager! Quelle belle époque vivons-nous!

En fin de compte, c’est l’ingénierie et la technologie qui ont soustrait le drame relié à la conduite, comme on peut le connaître dans mes chars. Puisque je serai surement enfoui dans une de mes voitures, ces nouveaux changements ne me dérangent que très peu. Bien honnêtement, j’en conclus que je dois accepter ces voitures aujourd’hui, car l’alternative, soit l’extinction des voitures sport, est inadmissible.

La question se pose donc maintenant : Si? Ou bien GTI/GLI? Qu’en pensez-vous?

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut