var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / La petite Solo électrique lancée en septembre

La petite Solo électrique lancée en septembre

Il ne reste plus que 30 jours aux amateurs pour confirmer leur réservation de la petite Solo, une voiture à trois roues 100% électrique, construites en Colombie-Britannique et dont le lancement officiel est prévu pour le 9 septembre. C’est la firme l’Electra Meccanica qui a développé le petit véhicule. Les chanceux ayant déjà confirmé leur achat auront même droit à une avant-première le 1er septembre, à laquelle seules quelques personnes seront invitées.

solo 6Bien sûr, la petite Solo n’est pas pour tout le monde. Comme son nom l’indique, elle ne peut accueillir qu’un seul occupant. La Solo sera munie d’un moteur électrique alimenté par une batterie au lithium-ion de 8,64 kWh, ce qui devrait lui permettre une autonomie de 160 kilomètres.  Son moteur électrique du produit 140 lb-pi de couple et permet d’accélérer de zéro à 100 km en 8 secondes.

La vitesse maximale est fixée à 130 kilomètres à l’heure pour un véhicule dont le poids total est d’environ 450 kilos, pour une longueur totale de 3,1 mètres. La Solo peut être complètement rechargée en 3 heures sur une borne de 220V et 6 heures avec une connexion 110V.

En plus des roues en alliage d’aluminium de 15 pouces et de freins à disque aux trois roues, la Solo dispose d’un équipement raisonnable. Ainsi, elle dispose de télédéverrouillage, de glaces électriques, d’une radio avec connectivité Bluetooth et d’une caméra de recul.

Quant à ceux qui s’inquiètent de l’espace de chargement, il est surprenant : au total, il est de 285 litres, doit deux fois plus grand que la Mazda MX-5.

La Solo est offerte au prix de 19 888 $, sur réservation. Mais il y a un mais puisque, pour le moment, même si elle est autorisée sur les routes de la Colombie-Britannique et reconnue par Transports Canada, la petite Solo n’a pas encore obtenu un statut officiel au Québec. On ne sait toujours pas, par exemple, si elle entrera dans la catégorie des trois roues pouvant être conduites avec un permis régulier, ou si elle nécessitera une formation spéciale. Certains états américains la considèrent déjà comme un vélomoteur plutôt qu’une véritable voiture.

Au Canada, la Renault Twizzy entre pour le moment dans la même catégorie. Les réservations pour la Solo sont disponibles sur le site de Electra Meccanica.

Non seulement ce classement aura-t-il un impact sur le permis nécessaire, mais il déterminera si la voiture est admissible à l’aide financière gouvernementale pour les voitures électriques.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';