var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Ontario : plus de rabais pour les véhicules électrifiés

Ontario : plus de rabais pour les véhicules électrifiés

Les automobilistes ontariens qui voulaient passer à l’électrique prochainement devront prévoir un budget plus substantiel puisque le nouveau gouvernement de la province, avec à sa tête Doug Ford, vient d’annuler le programme d’incitatifs qui, rappelons-le, était le plus généreux au pays.

En effet, dans le cas de certains modèles entièrement électriques, la province redonnait aux contribuables jusqu’à 14 000 $. L’annulation du programme affecte aussi les Ontariens qui voulaient profiter des rabais pour installer une borne de recharge rapide résidentielle.

Le nouveau premier ministre ontarien Doug Ford avait indiqué pendant sa campagne électorale qu’il comptait annuler le programme « Cap and Trade » qui pénalisait les entreprises avec un taux de pollution élevé. Le but derrière cette annulation est de faire économiser 1,9 milliard de dollars à la province en abaissant le prix du litre d’essence de 10 sous.

La mesure annoncée par le Ministère des Transports de l’Ontario est en vigueur depuis mercredi le 11 juillet et s’applique à toutes les immatriculations de voitures électrifiées ou commandes placées dans les concessions automobiles passées après cette date. Autrement dit, tous les véhicules électrifiés commandés avant le 11 juillet sont encore sujets à recevoir la subvention du gouvernement ontarien, à condition qu’ils soient livrés avant le 10 septembre prochain.

Dans le cas des consommateurs qui ont acheté des bornes de recharge résidentielles, la mesure est la même, c’est-à-dire que s’ils ont acheté ou déjà procédé à l’installation, et ce, avant le 11 juillet, ils recevront leur subvention à condition que la demande soit acheminée dans les 60 jours suivants.

Avec cette nouvelle loi, on peut s’attendre à une réduction massive du nombre de véhicules électriques (ou hybrides ou hybrides rechargeables) vendus dans la province ontarienne, car le rabais de 14 000 $ (pour les VÉ) aidait grandement à convaincre les consommateurs de changer leur mode de propulsion.

 

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut