var make ='';var sponsor ='mazdadesherbrooke';
Accueil / Conseils Automobiles - Voitures Économiques et Écologiques / La négociation dans le concessionnaire

La négociation dans le concessionnaire

Il est possible de négocier n’importe quel véhicule n’est-ce pas? En réalité, non, ce n’est pas vrai. L’idée que la négociation au moment d’acheter un nouveau véhicule est automatique s’est propagée beaucoup au fil des ans, mais elle n’est pas nécessairement vraie. Oui, il est certainement possible de négocier le prix de son prochain véhicule, mais ce n’est pas un automatisme, et il faut ainsi adopter une attitude ouverte et comprendre les facteurs qui entrent en ligne de compte au moment d’entamer les négociations.

négociation-1

Commençons tout d’abord avec le concept simple que si le prix d’une voiture en particulier ne respecte pas notre budget avant la négociation, nous ne serons probablement pas en mesure de nous payer le véhicule une fois avoir négocié. Les gros rabais proviennent des manufacturiers et sont appliqués avant le début des négociations. Ce qui sera ajouté par la suite vient gruger dans la marge de profit du concessionnaire, une marge de profit assez restreinte bien souvent.

Voici un peu comment fonctionne la vente automobile. Le manufacturier vend les voitures aux concessionnaires qui revendent ensuite la voiture aux consommateurs. Les rabais et les incitatifs accordés sont donnés par les constructeurs qui remboursent le concessionnaire pour le montant. Ce qui reste entre le prix payé par le concessionnaire pour la voiture et le P.D.S.F est la marge du détaillant.

Pour un véhicule coutant entre 20 000 et 30 000$, cette marge varie souvent entre 500 et 1500$. Ce n’est pas beaucoup et n’aura pas énormément d’incidence sur le montant du paiement mensuel.

« Nous sommes toujours ouverts à négocier, mais il faut tenir compte de plusieurs facteurs comme le prix du modèle, sa popularité et ainsi de suite. Nous allons cas par cas avec les transactions et lorsque l’on peut réduire le prix, ont le fait, mais ce n’est pas automatique » nous dit un représentant aux ventes chez Mazda de Sherbrooke.

Donc, en premier lieu, comparez les rabais, les incitatifs et les taux d’intérêt offerts par le manufacturier. C’est là que l’on peut économiser de l’argent. De plus, essayez de choisir un modèle qui se trouve en inventaire. Aussi, sachez que de nouveaux modèles seront plus durs à négocier, tout comme des modèles qui sont très populaires. Finalement, tentez de négocier le prix des accessoires qui ont eux aussi une marge de profit qui s’ajoute à celle de la transaction.

Au final, trouvez en premier lieu le véhicule qui convient le mieux à vos besoins et qui respecte votre budget. Ensuite, ce que vous êtes en mesure d’obtenir du concessionnaire sera simplement un plus.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='mazdadesherbrooke';