var make ='';var sponsor ='';

Mitsubishi: Un regain d’espoir

 Le tout nouveau Mitsubishi Eclipse Cross a beaucoup de pain sur la planche. En fait, c’est encore plus que ça. Il porte un poids énorme sur ces épaules. Puisque l’ensemble des produits de la marque est des utilitaires, ils se doivent d’être compétitifs, l’Eclipse Cross en particulier.

Mitsubishi E-Evolution concept

Ce dernier donne bonne impression, car son design extérieur est original, pour ne pas dire beau. Au menu, on y retrouve le système All-Wheel control à traction intégrale de la marque et un moteur turbocompressé de 1,5 litre. Sur papier, le duo est prometteur, mais un essai s’impose. D’ici là, Mitsubishi semble vouloir nous indiquer qu’on peut s’attendre à beaucoup plus de ce véhicule.

Vu qu’on ne retrouve plus tout l’enthousiasme et les performances jadis associées à cette marque, la venue du E-Evolution concept représente un regain d’espoir façon 21e siècle. Le nouveau mantra de Mitsubishi est « drive your ambitions » ou « soyez ambitieux » et il semble que ce concept de VUM haute performante sera le premier véhicule à y adhérer.

Comme plusieurs concepts et prototypes de Mitsubishi du passé, on ne peut qualifier le E-Evolution d’attractif et il est loin d’être prêt pour la production. La ceinture de caisse élevée, la surface vitrée réduite et les énormes roues ne se retrouveront surement pas sur le véhicule final. C’est surtout ce qui se retrouve sous la carrosserie qui nous intéresse.

Le concept arbore de puissants moteurs électriques et une grosse batterie. Puisque le E-Evolution concept est un VE, est-ce qu’il annonce la fin de véhicule de performance turbocompressé? C’est très probable, car l’alliance Renault-Nissan (et Mitsubishi) a l’intention de lancer 12 nouveaux véhicules électriques sur les cinq prochaines années.

Ce concept fait appel à un système 4RM à triple moteur. Les roues avant sont mues par un moteur unique tandis que celles à l’arrière font appel à deux moteurs jumelés à un module électronique vectoriel à contrôle actif du lacet. Le tout est géré par le système de gestion dynamique Super All-Wheel Control (S-AWC).

Pour le moment, nous n’avons pas plus d’information. Nous ne pouvons donc partager la puissance du groupe propulseur, de son autonomie ou des temps d’accélérations.

Comme technologie supplémentaire, Mitsubishi a incorporé l’intelligence artificielle afin d’harmoniser le conducteur, le véhicule et les performances. Le but principal de la technologie est d’analyser les capacités et habiletés du pilote et de créer un programme de formation unique pour ce dernier. L’idée est de transférer connaissances et conseils pour améliorer les techniques de la personne derrière le volant.

Il nous est bien difficile de prévoir le succès d’un tel véhicule sur le marché nord-américain. Comme tel, le E-Evolution est prometteur, mais souhaitons, et parions, que le design final sera bien plus raisonnable.

Entre temps, l’Outlander PHEV enfichable promit depuis longtemps existe bel et bien et arrive au Canada sous peu.

 

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut