var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Mitsubishi Mirage 2014 – Saura-t-elle se démarquer?

Mitsubishi Mirage 2014 – Saura-t-elle se démarquer?

Les québécois adorent les voitures sous-compactes, il n’y a aucun doute là-dessus. Les conducteurs de la Belle Province ne dédaignent pas non plus les produits du manufacturier Mitsubishi qui réussit à bien tirer son épingle du jeu sur notre territoire. Alors, l’idée d’une sous-compacte portant l’emblème Mitsubishi semble logique de prime abord, il reste maintenant à savoir si elle pourra rivaliser dans un créneau achalandé bourré de modèles déjà bien établis.

La Mitsubishi Mirage 2014 sera offerte à partir de 12 498 $ avant taxes et préparation, mais l’on découvre rapidement que ce prix de départ minimal n’est qu’un leurre afin d’attirer les acheteurs dans la salle de montre. Il y a bien le modèle de base, la ES, vendu à ce prix, mais son équipement de base est si dépouillé que l’on se demande qui en voudra bien. Preuve à l’appui, la Mirage de base n’offre même pas la climatisation.

La version SE, vendue à partir de 15 398 $ avec la boite manuelle à 5 rapports ou 16 598 $ avec une transmission automatique continuellement variable sera assurément plus populaire. Parmi les options, il est possible d’ajouter un groupe « commodité » qui inclut le régulateur de vitesse ainsi que le système de téléphonie Bluetooth, mais pas de système de navigation. Il faudra se procurer un bon vieux Garmin ou Tom Tom dans un magasin d’électronique si l’on veut être dirigé au volant de la Mitsubishi Mirage.

Un seul moteur sera offert dans le catalogue de la Mitsubishi Mirage 2014. Il s’agit d’un trois-cylindres de 74 chevaux et 74 lb-pi de couple. Cela ne parait pas impressionnant, mais il faut savoir que nous avons affaire ici à une voiture assez légère (895 kg). Les collègues qui en ont fait l’essai ont d’ailleurs indiqué que les performances, sans être remarquables, sont honnêtes et sauront satisfaire les acheteurs de ce créneau.

Évidemment, ce que l’on recherche avec ce type de voiture, c’est une consommation d’essence lilliputienne. À ce niveau, la Mirage promet d’offrir la meilleure économie de carburant parmi les voitures non hybrides avec une moyenne de 5.3 litres aux 100 kilomètres en ville et 4.4 litres aux 100 kilomètres sur l’autoroute avec la transmission CVT.

D’une longueur hors tout de 3 780 mm, la Mitsubishi Mirage est une voiture née pour la ville. À l’arrière, sa capacité de chargement est de 237 litres avec la banquette arrière en place et 487 litres, une fois celle-ci rabaissée. Ce n’est pas énorme, même pour une sous-compacte.

Dans plusieurs créneaux, les Mitsubishi sont souvent les voitures oubliées. Tel qu’indiqué précédemment, celui des sous-compactes est déjà bien garni et les voitures s’y retrouvant ont pour la plupart déjà établi une réputation solide auprès des acheteurs. Néanmoins, le segment est si populaire, qu’il y a assurément de la place pour un autre modèle qui compte sur une économie d’essence insurpassée afin de convaincre les consommateurs.

Images Mitsubishi Mirage 2014

 

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';