var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Le Volkswagen Tarok fait jaser au Salon de New York

Le Volkswagen Tarok fait jaser au Salon de New York

 

Volkswagen Tarok Concept | Photo: Volkswagen

Au Salon de New York cette semaine, le constructeur Volkswagen mise sur le prototype Basecamp, ce dernier qui prend naissance à partir d’un VUS Atlas. Toutefois, la présence d’un autre véhicule utilitaire fait beaucoup jaser sur le plancher de l’exposition new-yorkaise : le Volkswagen Tarok. La camionnette avait tout d’abord été présentée à la presse automobile à l’occasion du Salon de Sao Paulo, au Brésil au mois de novembre 2018.

Le pickup de taille compacte – donc plus petit que les Toyota Tacoma, Ford Ranger et Nissan Frontier de ce monde – repose sur la plateforme MQB, la même qui sert de base aux plus récents véhicules du groupe. Il s’agit donc d’un châssis monocoque et non d’une architecture de châssis à échelle utilisée sur les camionnettes traditionnelles.

Équipé d’une mécanique 4-cylindres turbo à injection directe de 1,4-litre de cylindrée, d’une boîte automatique à six rapports et du rouage intégral 4MOTION, ce pickup plus agile est destiné à une commercialisation en Amérique du Sud où les petites camionnettes ont la cote. Mais le simple fait que le prototype soit présent au kiosque de la marque au Salon de l’auto de New York alimente les rumeurs sur sa venue potentielle en Amérique du Nord.

Après tout, Volkswagen a déjà officialisé qu’il allait travailler de concert avec Ford sur quelques projets communs dans le créneau des véhicules commerciaux. Toutefois, ce prototype Tarok n’a rien de commercial, puisque sa vocation est davantage celle d’une camionnette de loisir.

Scott Keogh, le directeur des opérations de la marque aux États-Unis a d’ailleurs été interrogé par le site web Motor1 à cet effet durant une table ronde pendant la journée réservée à la presse automobile. Ce dernier ne s’est pas gêné pour affirmer que la présence de la camionnette Tarok à New York n’était qu’un test pour voir l’engouement des consommateurs américains envers ce type de véhicule.

Il a aussi mentionné que la camionnette Volkswagen qui serait basée sur la plateforme du Ford Ranger était prévue pour le marché africain. Le principal intéressé a également parlé de différenciation sur le marché américain, attestant que le Tarok pourrait intéresser un public qui n’a pas nécessairement les moyens de se payer une camionnette intermédiaire, le prix de ces véhicules qui a grimpé au fil des années.

Pour l’instant, le Tarok en sol nord-américain n’est qu’une idée, mais si la réaction du public est positive, il ne faudrait pas s’étonner de le voir apparaître chez nous d’ici un an ou deux.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';