var make ='';var sponsor ='';
Accueil / News / La Porsche Taycan au cœur d’un renouveau chez Porsche

La Porsche Taycan au cœur d’un renouveau chez Porsche

Pour certains, la Porsche Taycan est tout simplement un nouveau modèle Porsche qui s’avère être électrifié. Pour le constructeur et les employés de son campus en banlieue de Stuttgart, elle représente la prochaine étape dans l’évolution de l’un des constructeurs automobiles les plus reconnus au monde.

Le Taycan changera la façon dont Porsche construit ses voitures, une réalité évidente lorsque vous visitez l’usine temporaire située au cœur de Zuffenhausen. Cette installation à la fine pointe de la technologie a été mise en place pour peaufiner la production du premier véhicule entièrement électrique de la marque. Deux unités sont actuellement produites tous les jours dans cette usine expérimentale.

Mais des méthodes de production changeantes ne sont pas la seule chose qui se passe chez Porsche en ce moment. Vous n’avez qu’à écouter les dirigeants parler de Porsche Production 4.0 (nom donné à l’évolution du processus de production du constructeur) ou simplement de regarder dans les yeux de ceux et celles qui sont aux commandes pour constater qu’un vent de changement souffle sur l’entreprise.

Tout au long de son histoire, chaque manufacturier automobile a des moments qui le façonnent et le définissent. Pour Porsche, une marque à la base de nature conservatrice, l’arrivée du Cayenne est un exemple d’un tel moment.

Un autre exemple est le lancement prochain de la Taycan. Alors que de nombreux constructeurs développent à contrecœur un véhicule électrifié dans le seul but de respecter les réglementations environnementales, Porsche considère la Taycan comme la référence pour une vague imminente de véhicules électriques. La Taycan, c’est finalement le point de départ de la nouvelle génération de véhicules de la marque.

« Nous prévoyons que plus de 50% des modèles Porsche livrés à partir de 2025 seront électrifiés », déclare Lutz Meschke, vice-président du conseil d’administration et membre du conseil chargé des finances et de l’informatique chez Porsche.

Comme M. Meschke le mentionne également, une telle tendance dans la production de véhicules nécessitera des investissements substantiels. Jusqu’à présent, six milliards d’euros ont été investis et 1 200 employés ont été ajoutés dans le seul but de donner vie
à la Taycan.

Ce qui est intéressant ici, c’est que Porsche n’affiche pas simplement le montant de ses dépenses. Des objectifs définis en pourcentage de marge bénéficiaire sont également annoncés (dans ce cas, 15%) et Porsche a même confirmé que des accords avaient été conclus avec leurs employés afin de subventionner une partie des investissements avec une portion de leurs salaires.

Combien d’entreprises, quel que soit leur secteur d’activité, seraient en mesure de demander à leurs employés de prendre une partie de leur rémunération pour contribuer à la modernisation et à l’optimisation des processus de production? Dans ce cas, Porsche n’a même pas eu à demander. C’était offert.

Une chaîne de production unique

Lorsque nous sommes entrés dans le centre pilote Taycan à Zuffenhausen, la première chose qui m’a frappé a été de constater à quel point c’est épuré. L’endroit, d’abord utilisé pour construire la 918 Spyder, est maintenant le laboratoire qui permettra d’affiner le processus de production de la Taycan.

Une douzaine de carrosseries de la Taycan se trouvaient devant nous, mais il y a assez d’espace pour lancer un ballon de football avec enthousiasme. J’ai vu une poignée d’usines de production depuis quelques années, et toutes sont propres, modernes et organisées. Elles ne sont pas aussi dégagées, cependant.

Les Taycan en construction sont montées sur ce que Porsche appelle des véhicules à guidage automatique, ou Automated Guided Vehicles. L’image ci-dessus donnent une bonne idée du spectacle qui nous attendait (comme vous pouvez l’imaginer, les téléphones et les appareils photo étaient strictement contrôlés). La première voiture dans la file était entourée d’un anneau sur lequel il est possible de faire tourner le véhicule afin de permettre aux travailleurs de travailler sur divers éléments de manière ergonomique et sécuritaire.

Les AGV n’ont pas besoin de rails, ce qui donne une plus grande flexibilité dans la configuration des installations de production. Vous pouvez facilement ajouter un modèle différent à la même zone ou reconfigurer tout votre processus de production si les tendances ou les besoins changent.

À terme, Porsche prévoit produire entre 20 000 et 25 000 unités de la Taycan. Cela dit, ses processus de production et ses installations offrent de nombreuses possibilités d’expansion.

D’après ce que je pouvais voir en marchant dans les coulisses de Zuffenhausen, Porsche se prépare à concevoir de nombreux autres véhicules électriques avec des innovations de production flexibles conçues pour évoluer avec l’entreprise.

Les méthodes de production de la Taycan représentent à la lettre l’image de la marque que ce fait un amateur avoué comme moi. C’est précis, calculé et rien n’est laissé au hasard, mais on ressent la passion et le dévouement des gens qui s’occupent de construire les voitures.

À propos de la Porsche Taycan

La Porsche Taycan est basée sur le concept Mission E dévoilé il y a trois ans au Salon international de l’auto de Francfort. Elle comportera deux moteurs électriques – un sur chaque essieu – qui produiront ensemble plus de 600 chevaux. Porsche affirme que vous atteindrez 100 km/h en moins de 4,0 secondes.

Les batteries lithium-ion fourniront suffisamment d’énergie pour alimenter le Taycan sur environ 500 kilomètres, ou 310 milles. Le chargement prend moins de 15 minutes pour atteindre 400 kilomètres à l’aide d’un chargeur 800 V.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';