var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essai routier / KIA Optima Hybride 2015, seconde opération charme

KIA Optima Hybride 2015, seconde opération charme

Lors de ma première liaison avec une hybride, je suis tombée sous le charme. C’était la Hyundai Sonata. J’anticipais donc le désir d’être tout aussi séduite lorsque l’on m’a proposé l’essai routier de la Kia Optima Hybride EX Premium 2015. N’étais-ce que l’effet de « la première fois » ?

kia optima hybride 2015-3

 

Lors de ma première liaison avec une hybride, je suis tombée sous le charme. C’était la Hyundai Sonata. J’anticipais donc le désir d’être tout aussi séduite lorsque l’on m’a proposé l’essai routier de la Kia Optima Hybride EX Premium 2015. N’étais-ce que l’effet de « la première fois » ?   Du chic ! Je dois le dire, elle …

Evaluation Sommaire

Style - 95%
Habitacle - 95%
Espace - 80%
Économie d'essence - 95%
Agrément de conduite - 90%
Sécurité - 85%
Hiver - 75%

88%

Votre évaluation: 2.7 ( 1 votes)

Du chic !

Je dois le dire, elle est belle. Même très belle. Bien que Kia soit reconnu pour apporter un soin particulier au design de ses véhicules, je n’avais pas de parti pris pour l’image du fabricant. Mais lorsque j’ai vu la Optima Hybride, j’ai dit à Chéri : « Superbe n’est-ce pas ? ». L’une des plus distinctes de la catégorie des berlines intermédiaires. Elle a fière allure avec les lignes aérodynamiques de ses pare-chocs et ses prises d’air latérales,  ses phares et feux stylisés DEL et le contraste noir de son toit ouvrant panoramique de série sur les modèles EX et Ex Premium. On dirait presque une berline de luxe. Même impression à l’intérieur ; le design soigné de son tableau de bord incliné est jeune et la finition de l’habitacle lui confère un caractère raffiné. Beau départ.

Encore un peu de place svp…

La Kia Optima Hybride 2015 tire profit de sa silhouette allongée, car l’intérieur du véhicule est spacieux et la visibilité y est très bonne. Mon frère, qui mesure 6 pieds, a trouvé tout le confort nécessaire autant assis à l’arrière qu’au volant. Pour ma part j’ai trouvé l’empattement de la voiture un peu long, ce qui m’a parfois rendu la tâche un peu ardue dans les stationnements étroits des centres commerciaux. Mais bon, on s’y habitue.

Toutefois, mon besoin d’espace de rangement étant gourmand, j’ai été bien perplexe après une séance intense de magasinage pour mes clients. Pour celles qui sont familières avec les hybrides, vous savez que la batterie qui située dans le coffre arrière est elle aussi gourmande en espace. Bien que la batterie de l’Optima qui est au lithium-polymère (plutôt qu’au lithium-ion) et est un peu plus compacte que celle de ses concurrentes, l’espace du coffre s’en trouve tout de même hypothéqué. Magasineuses compulsives et mamans avec poussette vous abstenir.

Du plaisir, tout de même

Assise très confortablement sur le siège en cuir moelleux de mon modèle EX Premium, j’avais presque oublié la surprenante discrétion d’un moteur hybride au démarrage. Moi qui aime le ronronnement d’un moteur… Ce calme plat me procure toutefois une sensation de légèreté. Soit, on ne choisit pas une hybride pour sa virilité, c’est un mode de vie. Pourtant au volant de l’Optima Hybride, l’agrément de conduite y est.

Bien que je ne m’attendais pas à une performance à tout casser vu la nature du véhicule, j’ai été surprise de ses capacités, particulièrement lorsque le mode « Eco » est désactivé. Comme celui-ci réduit la réaction à l’accélération et minimise la consommation de carburant, elle devient plus fougueuse en mode de conduite normal. Bonne réaction au freinage, mais attention à l’aquaplanage.

Contrairement aux berlines hybrides de sa catégorie munies de transmission à variation continue (CVT), l’Optima est dotée d’une transmission automatique à 6 vitesses et possède un moteur de quatre cylindres à cycle Atkinson de 2,4 litres jumelé à un moteur électrique. Et la consommation dans tout ça ? Mes allers et venues m’ont donné une cote de consommation d’environ 7 L/ 100 km en ville et 6L/ 100 km sur l’autoroute. Toujours satisfaisant de ne pas fréquenter les stations-service souvent.

Divertissante

Le plaisir de conduite de la Kia Optima Hybride 2015 passe aussi par son système d’infodivertissement UVO conçu par Microsoft, au design coloré et le système de navigation qui s’est avéré fort efficace lors de mes nombreux déplacements. L’écran tactile, un bidule dont je ne peux plus me passer, est très complet et facile à utiliser, et les diverses commandes sont conviviales. Le système de reconnaissance vocale à 3 niveaux est également à la hauteur et la chaîne audio fait bien son travail. Détail amusant : quelques sonneries de téléphone sont proposées aux noms aussi mystérieux que « la Truite 1 » et « la Truite 2 ». Pourquoi pas !

Pour un peu plus…

Qui peut maintenant se passer d’une caméra de recul? L’Optima Hybride l’offre de série ainsi que certaines caractéristiques qui parfois font la différence, comme les sièges avant chauffants et le télédéverrouillage avec démarrage à bouton-poussoir. En version EX elle est très bien équipée, quoique qu’il manque le régulateur de vitesse adaptatif, pour celles qui aiment les options d’assistance au conducteur.

Avec un prix de base de 30 095$ pour le modèle LX et un prix avoisinant les 37 000$ pour le modèle tout équipé, on opte pour la technologie hybride par choix.

Bien que légèrement en retard sur la compétition, la Kia Optima Hybride 2016 fera son apparition cet automne. J’espère que j’aurai le plaisir de me tenir derrière son volant pour un autre essai routier et serai séduite par une hybride tout comme je l’ai été cette fois, ainsi que la « première fois ».

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';