var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Jaguar Land Rover s’attaque au mal des transports

Jaguar Land Rover s’attaque au mal des transports

 

Le constructeur Jaguar Land Rover veut améliorer l’expérience des passagers à bord de ses véhicules en réduisant les effets du mal des transports. Le constructeur est convaincu de pouvoir réduire de 60 % les impacts causés par cette condition qui affecte plus de 70 % des automobilistes si on se fie aux dires de la marque d’origine britannique.

Spencer Salter, chercheur et médecin en chef de Jaguar Land Rover, affirme : « Cette recherche a créé une solution qui, grâce à des bases scientifiques solides, peut rendre les voyages agréables, quelle que soit votre vulnérabilité au mal des transports […] En tant que parent de jeunes enfants, qui sont les plus susceptibles de contracter ce malaise en voiture, je suis particulièrement enthousiasmé par les avantages que cette recherche peut avoir pour rendre les longs voyages confortables et sans stress pour les familles ».

Cette recherche a cumulé pas moins de 15 000 milles de données sur le mal des transports et sur les effets causés par l’accomplissement d’une tâche autre que celle de conduire pendant le transport, comme celle de consulter les courriels par exemple. D’ailleurs, le constructeur ne s’en cache pas, les résultats de cette étude seront appliqués au développement des voitures autonomes du groupe, lorsqu’elles arriveront sur le marché bien entendu.

C’est aussi à cause de l’arrivée prochaine des véhicules autonomes que Jaguar Land Rover a décidé de travailler à réduire le mal des transports, puisque les passagers de ces véhicules du futur seront davantage exposés à ce type réaction puisqu’ils seront occupés à regarder l’écran de leur appareil intelligent par exemple.

Jaguar Land Rover entend arriver à ses fins en enregistrant les signes physiologiques de chaque individu. En combinant ces statistiques avec les données de mouvements et de dynamique, les véhicules du constructeur seront capables de juger si le passager est un candidat au mal des transports.

On verra bien où mène cette recherche dans quelques années lorsque Jaguar et Land Rover dévoileront leurs véhicules de demain.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut