var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / La Hyundai Veloster se refait une beauté et ajoute même un N à l’équation!

La Hyundai Veloster se refait une beauté et ajoute même un N à l’équation!

La Hyundai Veloster n’est pas le genre de véhicule qui attire trop l’attention à cette édition du Salon de Détroit, tout simplement parce que cette année, les camionnettes prennent toute la place. Mais, pour les amateurs de conduite urbaine et même sportive, la deuxième génération du modèle est une bonne nouvelle en soi.

Hyundai Veloster

Contrairement au modèle sortant, Hyundai n’a pas repris la plateforme de sa sous-compacte Accent. Au contraire, c’est plutôt l’Elantra GT qui a servi de base pour cette deuxième version du modèle à trois portières, car oui la Veloster demeure toujours aussi unique avec son nombre impair de portes latérales.

Le design est plus évolutif que révolutionnaire, mais on remarque ici et là les traits des plus récents modèles du constructeur coréen. Comme par le passé, la Veloster sera commercialisée en version de base et en livrée Turbo, le 4-cylindres turbo de 1,6-litre de cylindrée étant de retour avec une boîte manuelle à 6 rapports ou une unité à double embrayage à 7 rapports. La puissance est toujours de 201 chevaux et le couple demeure à 195 lb-pi.

De son côté, la motorisation de base gonfle en cylindrée, Hyundai faisan confiance à un bloc à aspiration normale de 2,0-litres de cylindrée, ce dernier livrant 147 chevaux-vapeur et 132 lb-pi de couple, les boîtes de vitesses manuelles ou automatiques comptant 6 rapports.

Mais, ce n’est pas tout puisque Hyundai a aussi profité de son passage dans la capitale de l’automobile pour présenter son premier modèle nord-américain tatoué de l’écusson N. Le constructeur ne s’en cache pas : il vise les meilleures voitures compactes à roues avant motrices de l’industrie avec cette version plus musclée de sa Veloster.

La Veloster N sera équipée de la mécanique 4-cylindres turbo implantée sous le capot la Hyundai i30 N introduite plus tôt en 2017 sur le continent européen. Avec 275 chevaux et un couple de 260 lb-pi, ce moulin a tout ce qu’il faut pour inquiéter les rivales du moment. Le constructeur s’est évidemment assuré de lui greffer des freins surdimensionnés, en plus d’une suspension raffermie, sans oublier les pneus de performance. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle a de la gueule cette nouvelle puce de performance.

Le seul hic dans cette histoire, c’est qu’il faudra attendre à la fin de 2018 avant de pouvoir mettre la main sur un exemplaire de cette nouvelle Veloster revue et améliorée.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut