var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Ford laisse tomber ses voitures en Amérique du Nord

Ford laisse tomber ses voitures en Amérique du Nord

S’il y a encore des gens qui doutent de la popularité des véhicules utilitaires, cette annonce du constructeur Ford pourrait bien enfoncer le dernier clou dans le cercueil des voitures plus « traditionnelles ». En effet, au milieu de son rapport financier trimestriel, on pouvait lire que le portfolio de la marque de Dearborn allait changer drastiquement au fil des prochaines années, Ford voulant miser davantage sur un alignement « utilitaire ».

Autrement dit, le parcours des Fiesta, Fusion et Taurus va bientôt prendre fin, Ford préférant investir dans d’autres modèles de VUS et de multisegments. Du trio, la Fusion est (probablement) celle qui restera le plus longtemps, elle qui vient d’être renouvelée pour 2019 au récent Salon de New York. Les chiffres de ventes le confirment : les voitures sont en chute libre, au profit des véhicules utilitaires.

Heureusement, Ford n’abandonne pas complètement le segment des voitures, car la Ford Mustang demeure l’un des piliers de la marque, tandis que le communiqué confirme aussi l’arrivée de la Ford Focus Activ en 2019. Cette voiture surélevée s’inspire du modèle Subaru Crosstrek, et risque de connaître autant de succès que sa concurrente nipponne.

Ford va donc poursuivre son chemin avec l’Escape, l’Explorer, l’Edge, l’EcoSport et l’Expedition, mais compte également ajouter au moins deux autres VUS au sein de son alignement, l’un d’entre eux étant le Bronco, tandis qu’un cousin plus « robuste » de l’Escape est également prévu pour l’Amérique du Nord à moyen terme.

Et il ne faut pas oublier ce multisegment entièrement électrique lui aussi attendu d’ici quelques années. En fait, Ford a l’intention d’accélérer l’électrification de sa flotte (16 modèles munis de batteries d’ici 2022), tout en misant sur plus de systèmes visant à améliorer la sécurité des passagers.

L’histoire d’amour entre la traditionnelle voiture Ford prend donc un tournant inattendu, du moins pour les générations plus âgées. Seul le temps pourra nous dire si cette stratégie est payante ou non à long terme.

 

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut