var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / La Fisker Karma devient la VLF Destino

La Fisker Karma devient la VLF Destino

La Fisker Karma, cette voiture électrique très stylée n’est plus depuis longtemps, la compagnie ayant fermé ses portes en 2012 faute de commandes et de fonds. Deux compagnies ont cependant décidé de prendre la relève et de faire revivre la voiture au style spectaculaire.

vlf-destinoAinsi, un groupe d’anciens actionnaires de Fisker Automotive tente toujours de ranimer les cendres de ce qui reste de la compagnie. Puis il y a VLF, une compagnie américaine dont l’un des principaux actionnaires, le L du nom de la compagnie, n’est nul autre que Bob Lutz, véritable légende dans le monde de l’automobile.

Lutz serait d’ailleurs parmi les premiers clients à mettre la main au volant de la première voiture de VLF, la Destino, un véhicule qui reprend la silhouette et la plate-forme de la Fisker Karma, mais qui en oublie l’aspect électrique.

Sous le capot de cette super voiture, annoncée en 2013 mais dont les livraisons débutent à peine, on retrouve un moteur V8 6,2 litres surcompressé développant quelque 638 chevaux et capable de réaliser le 0-100 kilomètres à l’heure en moins de 4 secondes.

Lutz, qui est considéré comme étant le père de la Chevrolet Volt, s’est associé à Gilbert Villareal et à Henrik Fisker lui-même pour la réalisation de cette super voiture dont le prix de vente avoisine les 230 000$ US. VLF compte aussi commercialiser une autre voiture du même genre, basée cette fois sur la Dodge Viper.

Pendant ce temps, la compagnie Karma Automotive tente de ranimer une version branchable de la Karma Fisker, rebaptisée Karma revero, et espère démontrer le prototype au cours du mois de juillet.

vlf-destino-interior

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut