var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / FCA et Renault : une fusion envisagée

FCA et Renault : une fusion envisagée

 

L’industrie automobile pourrait assister à l’union de deux géants si la proposition lancée par le groupe FCA est acceptée par la chambre des représentants du groupe Renault. Une rumeur est apparue au cours de la fin de semaine sur la possibilité de fusionnement entre les deux entités et depuis ce matin, en cette fin du mois de mai, cette potentielle entente est bien réelle, FCA qui a déposé une lettre de non-soumission aux actionnaires de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Ce n’est pas la première fois qu’on entend parler de la recherche d’un partenaire par le groupe FCA, le défunt PDG du groupe, Sergio Marchionne, qui en avait fait l’une de ses priorités vers la fin de son mandat.  Il est important de mentionner qu’au moment d’écrire ces lignes, cette lettre envoyée au groupe Renault n’est qu’une proposition d’alliance, ce qui ne garantit absolument pas une approbation de la part de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Cette entente de principe entre deux groupes automobiles d’envergure serait toutefois bénéfique à plusieurs points de vue pour les deux parties, FCA qui est bien implanté en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, en plus d’avoir des ententes pour le développement des technologies entourant la conduite autonome avec Waymo, BMW et Aptiv. De son côté, le groupe Renault est un leader au niveau de la technologie électrique, les trois marques principales qui sont toutes impliquées dans ce domaine, en plus d’avoir une présence notoire en Europe, en Russie, au Moyen-Orient et en Afrique.

On peut donc voir une certaine complémentarité entre les deux parties, FCA qui détient également des marques de prestige comme Alfa Romeo et Maserati, sans oublier la division Ram pour les véhicules commerciaux et Jeep pour la portion utilitaire. Renault, en revanche, possède les marques populaires Dacia et Lada, en plus d’être associé à Nissan et Mitsubishi.

Cette union, si elle est approuvée, donnerait au groupe le troisième rang mondial au sein de l’industrie automobile au grand complet, ce qui lui permettrait d’atteindre des chiffres de ventes annuelles au-delà des 15 millions d’unités.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';