var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai routier Toyota RAV4 hybride 2016 : économe et étonnant

Essai routier Toyota RAV4 hybride 2016 : économe et étonnant

Le Toyota RAV4 est une star dans son créneau. Le petit utilitaire sport se vend bien, peut compter sur une fidèle clientèle de supporte ce qui, avouons-le, est bien mérité dans son cas. Ce statut de vedette n’est cependant pas sans contrainte puisque, quand vient le temps de le renouveler, Toyota doit y aller de façon délicate. On ne peut pas de cette façon bouleverser les habitudes des milliers d’acheteurs.

toyota rav4 hybride 5

Le Toyota RAV4 est une star dans son créneau. Le petit utilitaire sport se vend bien, peut compter sur une fidèle clientèle de supporte ce qui, avouons-le, est bien mérité dans son cas. Ce statut de vedette n’est cependant pas sans contrainte puisque, quand vient le temps de le renouveler, Toyota doit y aller de …

Evaluation Sommaire

Style
Espace
Confort
Performances
Agrément de conduite
Économie d'essence
Hiver

Votre évaluation: 3.1 ( 64 votes)

La mise à jour du Toyota RAV4 2016 tient compte de cette importance, et ne joue pas avec des changements radicaux. On a considérablement modifié la partie avant, changeant la grille, ajoutant des blocs optiques au design plus sophistiqué et avec lumières DEL sur les versions haut de gamme et installant même sous le parechoc une plaque de protection, histoire de lui donner une allure plus utilitaire que jamais.

La partie arrière subit sensiblement le même changement, avec bocs optiques renouvelés et quelques traits légèrement modifiés, allant jusqu’à abaisser un peu la porte du hayon pour assurer une meilleure protection,

Le véritable changement, il est surtout dans les versions. On a, par exemple, mis au catalogue une version SE dite plus sportive mais sans modifications mécaniques. Mais on a surtout créé une version hybride, plus efficace et plus écologique que jamais.

Physiquement,  le RAV4 hybride ne se démarque pas vraiment de ses frères à essence, à l’exception de quelques logo ici et là. Sous le capot cependant, il profite du même système que le Lexus NX, à savoir un moteur à essence 2,5 litres 4 cylindres à cycle Atkinson, jumelé non pas à un mais à deux moteurs électriques qui n’ont cependant pas la même fonction.

Alors que les versions à essence standards comptent sur 176 chevaux, le RAV4 hybride propose plutôt 196 chevaux, et une traction intégrale intelligente. Car c’est bien là le rôle du second moteur électrique qui, logé aux roues arrière, donnera de la puissance aux roues quand il sentira une perte d’adhérence ou un virage serré.

QUOI SURVEILLER

Le RAV4 est un utilitaire sport sans problème connu. La nouvelle mouture ne fait pas exception. On aime la bonne visibilité dans toutes les directions, et on apprécie la nervosité relative du moteur.

Le plus admirable cependant, et il est dommage qu’il ne soit disponible que sur les versions haut de gamme, le système Toyota Safety Sense joue bien son rôle en matière d’assistance au changement de voie, à la détection d’angle mort, de régulateur de vitesse intelligent et même de détection de piétons. Littéralement, le véhicule freinera pour vous dans toutes les situations.

Ajoutons aussi quelques points pour le système optionnel de caméra 360 degrés, un des plus efficaces du marché avec son image en continu et sa capacité d’affichera l’image en rotation. Impressionnant de précision, même s’il demande un peu d’habitude pour bien en apprécier la qualité.

MODÈLES CONCURRENTS

Ford Escape

Hyundai Tucson

Kia Sportage

Mazda CX-5

Chevrolet Equinox

Nissan Rogue

Volkswagen Tiguan

 COMMENT SE COMPORTE-T-ELLE SUR LA ROUTE?

Le Toyota RAV4 affiche un comportement routier prévisible et agréable. La direction, sans être des plus communicatives, donne de meilleures indications sur la route que dans bien des utilitaires du même genre.

Le moteur 4 cylindres à essence fait bien le boulot, mais sans exaltation. Il est jumelé à une boite automatique 6 vitesses correcte, sans plus.

La version hybride, plus nerveuse, affiche de meilleures accélérations, et même la boite CVT se montre plutôt agréable avec ses rapports simulés. On pourrait souhaiter davantage d’autonomie en  mode tout électrique puisque, pour parvenir à l’utiliser seul au démarrage il faut faire preuve d’une douceur d’accélération que bien peu de conducteurs maitrisent. Si en revanche vous parvenez à demeure en mode tout électrique assez longtemps, vous pourriez, semble-t-il, atteindre les 60 kilomètres à l’heure. Je n’ai pas eu cette patience.

toyota rav4 hybride 21 EST-CE QU’ELLE  EST CONFORTABLE?

Les suspensions du RAV4 ont été rendues plus rigides d’environ 10%. Le résultat est imperceptible à l’exception de virages plus serrés, où on ressent moins les changements de poids et le roulis.

L’habitacle a aussi été modifié pour être plus silencieux, mais surtout plus agréable. Nouveaux matériaux de meilleure qualité, nouvel écran d’affichage de 6,1 ou 7 pouces selon les versions, nouvelle couleur cannelle, le RAV4 affiche désormais un cockpit plus que décent. Les dimensions n’ayant pas changé, le dégagement pour les passagers et l’espace de chargement sont restés les mêmes.

 EST-CE QU’ELLE EST ÉCONOMIQUE?

Alors que le moteur à essence affiche une moyenne proche de 9 litres aux 100 kilomètres, le nouveau RAV4 hybride améliore cette consommation de façon marquée. Ainsi, selon le constructeur, il offrira une cote de consommation de l’ordre de 7,2 litres aux 100 kilomètres en mode combiné.

Lors de notre essai, essentiellement urbain cependant, nous avons réussi à maintenir une moyenne de 7,6 litres aux 100 kilomètres selon l’ordinateur de bord, ce qui s’avère plus efficace que la plupart de ses rivaux.

Au total, Toyota espère vendre 20% de ses véhicules RAV4 en version hybride, et souhaite devancer le Ford Escape au premier rang des ventes, grand public (ce qui exclut les flottes de location notamment) au Canada.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';