var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai Routier Toyota Prius Branchable 2013 – Plate à conduire, mais c’est probablement voulu

Essai Routier Toyota Prius Branchable 2013 – Plate à conduire, mais c’est probablement voulu

Peu de voitures sont autant synonymes de conduite écologique que les Toyota Prius. La première voiture hybride à être commercialisé à grande échelle, la Prius a défini son segment. Ce n’est qu’après avoir constaté le succès commercial de la Toyota Prius que d’autres manufacturiers ont décidé de créer des voitures à motorisations hybrides.

Nous avons eu l’occasion d’essayer la Toyota Prius C 2013, la plus abordable de la famille Prius, maintenant c’était le tour de la plus dispendieuse des Prius, la PHEV branchable, à être évaluée. La Toyota Prius PHEV 2013 est une hybride branchable, ce qui veut dire que le propriétaire peut recharger la voiture à l’aide d’une prise conventionnelle 120v ou encore d’une prise 240v. Une fois les batteries au lithium-ion pleinement chargées, la Prius branchable peut parcourir jusqu’à 25 kilomètres sans consommer une goutte de carburant.

Essai Routier Toyota Prius PHEV 2013Concrètement, cela veut dire que le propriétaire d’une Toyota Prius branchable 2013 peut se rendre au travail tous les jours, revenir le soir, recharger la voiture, se rendre au travail le lendemain et ainsi de suite sans consommer d’essence si son lieu d’emploi est à moins de 25 kilomètres. Par contre, lorsque le moment est venu de parcourir une plus grande distance, il n’y a aucune restriction puisqu’une fois les batteries épuisées, un moteur quatre-cylindre hybride 1.8 litre à cycle Atkinson prend le dessus pour vous mener à destination. Voilà l’avantage de la Toyota Prius branchable : l’économie d’une voiture électrique en situation quotidienne, l’autonomie d’une voiture conventionnelle lorsque nos besoins en matière de déplacements le requièrent.

Habitacle

Prendre place dans la Toyota Prius Plug-in Hybrid 2013, c’est comme s’asseoir dans une voiture concept sur le plancher d’un salon automobile. L’habitacle est vaste et éclairé, la console centrale est imposante et futuriste, les informations importantes sont indiquées numériquement et le levier de la transmission semble sorti tout droit d’une émission de Star Trek.

Ce que l’on remarque en premier lieu est l’immense espace de rangement en dessous de la console. Nous qui aimons les voitures fonctionnelles, nous étions au paradis dans la Prius branchable 2013. L’espace disponible pour le conducteur et son passager est absolument sans reproches avec un dégagement important pour les coudes et la tête. À l’arrière, les passagers bénéficient également d’un espace confortable et spacieux. Le coffre offre quant à lui un volume intéressant et supérieur à la Chevrolet Volt 2013, l’une des rivales principales de la Prius branchable, avec ses 445 litres.

Les sièges sont bien rembourrés, mais n’offrent pas beaucoup de support latéral. Comme nous l’expliquerons un peu plus bas par contre, le support latéral n’est pas vraiment pas nécessaire. Offerte à partir de 35 700 $, la Toyota Prius branchable 2013 est équipée de sièges chauffants en tissu, la climatisation, le régulateur de vitesse, l’entrée sans clé avec démarrage par bouton pressoir, la radio SiriusXM et la caméra de recul. Le groupe Technologie rajoute les feux avant DEL, le régulateur de vitesse dynamique, les sièges en cuir SofTex, le système de navigation et un système audio JBL, tout cela pour 40 935 $ avant taxes et préparation.

En route

Aussi bien le dire tout de suite, si vous êtes à la recherche d’une voiture économique et écologique, alors notre évaluation du comportement routier de la Prius branchable 2013 sera pertinente pour vous. Si vous désirez une voiture combinant économie et agrément de conduite, tournez-vous vers notre essai de la Chevrolet Volt 2013 ou encore celui de la Prius C 2013, parce que le plaisir au volant n’est pas le fort de la Prius branchable.

Essai Routier Toyota Prius PHEV 2013

Dès que l’on enfonce l’accélérateur, une main magique semble saisir la partie arrière de la Prius branchable et la retenir, un peu comme si Toyota refusait que l’on conduise de manière à réduire l’économie d’essence. La Prius Plug-in affiche un très court rayon de braquage de 5.8 mètres ce qui la rend agile en ville, mais sur une route en lacet, la direction est floue, légère et peu communicative. De plus, le survirage est omniprésent et le roulis se fait sentir dès que l’on approche l’apex.

Apex? Survirage? Enfoncer l’accélérateur? Je me vois déjà lire des commentaires de nos lecteurs me disant que je n’ai tout simplement pas compris le but de la Prius branchable. En fait, je l’ai bien compris, je me suis tout simplement demandé s’il était possible de sortir la voiture de sa zone de confort quelque peu. La réponse est non. Cela étant dit, la majorité des acheteurs intéressés par la Toyota Prius branchable 2013 ne sont pas préoccupés tant par les performances que par l’économie d’essence. À ce niveau, ils seront choyés.

En conduite quotidienne, la Toyota Prius branchable est confortable, silencieuse et prévisible. La suspension fait du bon travail afin de camoufler les imperfections de la route et conserver la quiétude régnant dans l’habitacle. Les conducteurs aimeront également la visibilité sans reproches de la Toyota Prius qui réconforte lorsque l’on doit manœuvrer dans un endroit restreint ou dépasser sur l’autoroute.

Économie d’essence

Nous avions été quelque peu déçus de constater la consommation d’essence de la Chevrolet Volt 2013 une fois ses batteries épuisées. Dans le cas de la Prius branchable 2013, ce fut le contraire. Même une fois que le moteur hybride prend la relève, la consommation d’essai affichée par notre Prius était de 5.3 litres aux 100 kilomètres et cela prenait en considération le bref moment où nous avons adopté une conduite plus dynamique. Une fois que nous avions décidé de conduire la Prius comme elle se doit d’être conduite, la consommation diminuait bien en dessous 5.0 litres aux 100 kilomètres en ville.

Essai Routier Toyota Prius PHEV 2013Mais ce n’est pas l’attrait principal de cette voiture. Les batteries lithium-ion ne prennent que 90 minutes à se recharger avec une prise 240v tandis qu’avec une prise 120v que vous avez probablement dans votre garage, le temps de recharge est de 3 heures. Donc, l’économie d’essence que vous afficherez au volant de votre Prius branchable sera étroitement reliée à vos déplacements quotidiens. Si vous n’avez pas à parcourir plus de 25 kilomètres tous les jours et rechargez votre voiture tous les soirs, votre consommation d’essence sera de 0.0 litre aux 100 kilomètres. Quelle notion attrayante!

Elle n’est pas donnée cette Prius branchable 2013. Elle demeure par contre plus abordable que la Chevrolet Volt tout en offrant une meilleure économie d’essence générale, même si l’autonomie de ses batteries n’est pas aussi élevée que la compacte de Chevrolet. Côté performance et dynamisme, la Prius branchable n’est pas dans le coup. Par contre, côté confort, comportement routier et surtout écologie, elle est difficile à battre. 

Images

 

Peu de voitures sont autant synonymes de conduite écologique que les Toyota Prius. La première voiture hybride à être commercialisé à grande échelle, la Prius a défini son segment. Ce n’est qu’après avoir constaté le succès commercial de la Toyota Prius que d’autres manufacturiers ont décidé de créer des voitures à motorisations hybrides. Nous avons …

Evaluation Sommaire

Habitacle - Style - 85%
Habitacle - Espace - 85%
Sur la route - Confort - 85%
Sur la route - Performance - 60%
Sur la route - Agrément de conduite - 50%
Economie d'Essence - 99%
Hiver - 65%
Dans sa catégorie - 85%

77%

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';