var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai Routier Subaru XV Crosstrek 2013 – Une Impreza haute sur patte

Essai Routier Subaru XV Crosstrek 2013 – Une Impreza haute sur patte

Je dois avouer que j’ai toujours eu un faible pour les voitures Subaru. Un peu comme Volkswagen, les produits Subaru ont une personnalité unique qui les différencie des autres véhicules mondains.

IMG_3314

Il y a bien sur la traction intégrale, offerte de série sur tous les modèles du manufacturier (à l’exception de la BRZ, ce que nous ne comprenons pas encore d’ailleurs), mais il y a également leur conduite sportive en plus de certaines caractéristiques comme leur valeur de revente généralement élevée.

Bref, même si Subaru joue sur le même terrain que Honda, Nissan, Mazda et les autres, pour les amateurs de cette marque, les véhicules Subaru ont un petit quelque chose de plus.

Mais, revenons à notre mouton, le Subaru XV Crosstrek 2013. D’ailleurs, en parlant de moutons, le XV Crosstrek fait quelque peu penser à cet animal. Même s’il n’est pas tout à fait esthétique dans le sens conventionnel du terme, le nouveau Subaru a le tour de nous faire sourire. En d’autres mots, il s’agit d’un véhicule cute au un style distinctif.

Habitacle

Que vous soyez assis dans une Subaru Impreza ou dans le XV Crosstrek, c’est le même habitacle. Les véhicules Subaru ont souvent été critiqués pour les intérieurs fades de leurs produits d’entrée de gamme et ce n’est pas cette année que la situation va changer. Si vous aimez la sobriété et les plastiques gris foncé, vous serez servi à souhait dans le XV Crosstrek 2013. De plus, la console centrale dénudée fait quelque peu bon marché dans sa présentation et semble provenir d’une voiture du début des années 2000.

Il est difficile d’identifié les compétiteurs directs du Subaru XV Crosstrek 2013, mais des modèles tels que la Mini Countryman, la Nissan Juke et le Mitsubishi RVR offrent une présentation intérieure plus intéressante.

IMG_3335

Ceci dit, l’on ne peut critiquer la qualité de l’assemblage à l’intérieur du Subaru XV Crosstrek 2013. Il y a également amplement d’espace de rangement tandis que l’ergonomie des commandes est sans reproches. En d’autres mots, les nouveaux propriétaires seront rapidement à l’aise avec le fonctionnement de leur nouvelle Subaru.

La position de conduite idéale se trouve rapidement et le conducteur et son passager avant bénéficient d’un bon dégagement pour la tête et les épaules. À l’arrière, deux adultes de tailles moyennes ou des enfants seront confortables, mais il ne faut pas oublier que le XV Crosstrek est une voiture compacte. Donc, si vous comptez asseoir des personnes sur la banquette arrière sur une base régulière, assurez-vous de visiter le concessionnaire avec vos futurs passagers afin d’être certain que tout le monde sera à l’aise.

En Route

Une fois sur la route, l’on oublie rapidement la FADE console centrale et l’on est immédiatement emballé par le comportement routier du Subaru XV Crosstrek 2013. Le seul moteur disponible est un 2.0 litres quatre-cylindres opposés à plat, également offert sur l’Impreza , qui développe 148 chevaux et 145 lb-pi de couple. Cette motorisation offre des performances plus qu’intéressantes avec ses accélérations intéressantes s’effectuant sans hésitation et ses reprises réconfortantes.

IMG_3322

Mon modèle d’essai était équipé d’une transmission automatique de type CVT qui distribue le couple en fonction de l’essieu ayant la meilleure traction. Lors des accélérations plus vives, la CVT tarde quelque peu à passer les rapports tandis que le mode manuel semble également hésitant lorsque l’on rétrograde.

Cela étant dit, c’est loin d’être la pire transmission CVT sur le marché et dans la majorité des situations de conduite, elle effectue son travail avec efficacité. Une transmission manuelle à 5 rapports est offerte de série et contrairement à la CVT, elle distribue la puissance également entre chaque essieu à l’aide d’un différentiel central barré.

La direction du XV Crosstrek 2013 est agile et communicatrice et permet d’enlacer les courbes avec aplomb. Si il reste un pas à franchir avant de qualifier la XV Crosstrek de sportive, mais il n’en demeure pas moins qu’il est possible de s’amuser au volant du véhicule. En ville, le court diamètre de braquage et la visibilité adéquate permettent de manœuvrer et stationner la voiture avec confiance.

Lors de ma semaine d’essai, j’ai eu l’opportunité de vérifier les aptitudes hivernales de la XV Crosstrek en me rendant chez un ami demeurant en campagne. La route de terre menant à sa maison était recouverte d’environ 8 centimètres de neige. Dans ces conditions, la traction intégrale asymétrique à prise constante de Subaru est indomptable et l’on ne ressent aucune perte d’adhérence ni de coups dans le volant occasionnée par une roue qui perd de son adhérence.

Même s’il est vrai que l’hiver québécois n’est plus ce qu’il était, il n’en demeure pas moins que lors de journées de tempête, rien n’équivaut à un véhicule à traction intégrale. Puisque très peu de systèmes à quatre roues motrices sont équivalents à celui offert par Subaru, ce sont des véhicules hivernaux parfaits pour ceux demeurant en milieu rural ou encore au centre-ville de Montréal, où les espaces de stationnements sont déblayés aux 10 jours environ.

IMG_3332

Économie d’essence

Les véhicules Subaru ont longtemps été considérés comme étant des voitures qui consommaient beaucoup de carburant. Les ingénieurs de Subaru ont donc décidé de revoir à la baisse la cylindrée du moteur propulsant la famille Impreza et donc, par le fait même, le XV Crosstrek 2013. La transmission CVT contribue également à offrir une meilleure économie d’essence.

Selon Subaru, la XV Crosstrek devrait afficher une consommation de 8.2 litres aux 100 kilomètres en ville et 6.0 litres aux 100 kilomètres sur l’autoroute. Après une semaine derrière le volant, ma voiture d’essai affichait une consommation moyenne de 9.9 litres aux 100 kilomètres. Décevant? Oui et non. Il ne faut pas oublier que nous étions en plein hiver, ce qui contribue assurément à augmenter la consommation d’essence moyenne d’une voiture. De plus, lorsque je m’efforçais à conduire le XV Crosstrek de façon linéaire sans dépasser à 100 km/h sur l’autoroute, l’ordinateur de bord affichait une consommation qui oscillait entre 6.7 et 7.1 litres aux 100 kilomètres.

Donc, le Subaru XV Crosstrek a le potentiel d’être très économique en carburant. Comme toute autre voiture, la consommation d’essence dépendra largement de votre style de conduite.

Il ne faut pas oublier l’arrivée imminente du Subaru XV Crosstrek Hybrid 2014, dévoilé cette année au Salon de l’Auto de New York. Il s’agira du premier véhicule Subaru équipé d’une motorisation hybride et si les chiffres de consommation n’ont pas encore dévoilées, l’on peut s’attendre à une nette amélioration par rapport au XV Crosstrek à moteur conventionnel.

Conclusion

Le Subaru XV Crosstrek 2013 est un véhicule unique sur les routes de la belle province. Que l’on aime ou non son style extérieur, il demeure amusant à conduire et imperturbable lorsque les conditions routières deviennent difficiles. Son habitacle pourrait être mieux réussi, mais cela demeure tout de même une question d’opinion. La majorité des acheteurs ne semble pas s’en soucier outre mesure puisque le XV Crosstrek se vend très bien depuis son arrivée sur le marché.

Je dois avouer que j’ai toujours eu un faible pour les voitures Subaru. Un peu comme Volkswagen, les produits Subaru ont une personnalité unique qui les différencie des autres véhicules mondains. Il y a bien sur la traction intégrale, offerte de série sur tous les modèles du manufacturier (à l’exception de la BRZ, ce que …

Evaluation Sommaire

Habitacle - Style - 50%
Habitacle - Espace - 65%
Sur la route - Confort - 75%
Sur la route - Performance - 70%
Sur la route - Agrément de conduite - 80%
Economie d'Essence - 65%
Hiver - 95%

71%

Note Globale

Votre évaluation: 3.48 ( 7 votes)

Images

Spécifications Écologiques

CatégorieValeur
Consommation en Ville (litres/100km)8.9 Litres
Consommation sur Autoroute (litres/100km)6.7 Litres
Autonomie Approximative674 km
Réservoir60 Litres
Coût Aller-Retour Montréal-Québec51.60$
Coût du Plein84.00$
Émission CO2 Annuelle3640 kg
CarburantOrdinaire
Prix de base 24,495$

Spécifications Techniques

CatégorieValeur
CatégorieValeur
Moteur4 Cylindres, 2.0 Litres
Puissance148 ch @ 6 200 tr/min
Couple145 lb-pi @ 4 200 tr/min
TransmissionsManuelle 5 rapports CVT
0-100 km/h9.2 sec (est)
80-120 km/hn.d.
100-0 km/hn.d.
Capacité de Remorquage680 kg
Coffre633 à 1 470 litres
Places Assises5
Longueur4 450 mm
Largeur1 986 mm
Hauteur1 615 mm
Empattement2 635 mm
Diametre de Braquagen.d.

4 commentaires

  1. Bonjour,
    Il y a une erreur dans la grosseur du moteur pour la xv crosstrek, il sagit d’un moteur de 2.0l et non 2.5l tel que mentionné.
    Bonne journee

  2. Bonjour, je viens d’acheter une Crosstrek, plusieurs éléments m’ont charmée dont l’accélération moteur, mais après l’acquisition je me suis rendu compte que l’angle du siège (fessier) est trop prononcé et impossible à corriger! Je suis déçu de mon achat ! J’ai donné mon commentaire a subaru Canada, mais aucune considération à mon problème!

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';