var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai routier Nissan Sentra 2016 : un cran de plus

Essai routier Nissan Sentra 2016 : un cran de plus

La Nissan Sentra en est à sa 7e génération. Un bel exemple de survie pour une petite voiture compacte dont les qualités passées étaient, avouons-le, davantage affaire de nostalgie que de réalité. Car conduire une Sentra, malgré ses dimensions plus importantes que ses rivales, n’avait rien d’une expérience transcendante.

Nissan sentra 2016 8

La Nissan Sentra en est à sa 7e génération. Un bel exemple de survie pour une petite voiture compacte dont les qualités passées étaient, avouons-le, davantage affaire de nostalgie que de réalité. Car conduire une Sentra, malgré ses dimensions plus importantes que ses rivales, n’avait rien d’une expérience transcendante. Nous en sommes encore à la …

Evaluation Sommaire

Habitacle - Style - 70%
Habitacle- Espace - 85%
Confort - 80%
Performance - 65%
Agrément de conduite - 70%
Hiver - 70%
Économie de carburant - 80%

74%

Votre évaluation: 2.72 ( 6 votes)

Nous en sommes encore à la 7e génération, puisque ce que Nissan propose pour 2016 ce que l’on qualifie de rafraichissement de milieu de vie. En termes clairs, n’ouvrez pas le capot pour trouver un nouveau moteur, ne cherchez pas une nouvelle plateforme ou un concept totalement renouvelé. On a simplement amélioré le modèle actuel, mais il faut avouer que les changements sont assez importants pour avoir un véritable impact.

Première question : Nissan avait-il le choix? La réponse s’impose d’elle-même alors que la Sentra évolue dans un créneau dominé cette année par une Honda Civic mieux réussie que jamais, et attaquée de toute part par la nouvelle Hyundai Elantra. Pour demeurer compétitif, Nissan n’avait aucun autre choix que de retoucher sa voiture.

Seconde question : est-ce un vrai rafraichissement? Ici encore, la réponse est oui. Quand on modifie plus de 20 % des pièces de la voiture (on estime à plus de 500 le nombre de composantes affectées par les changements) et que la mise à jour fait partie du plus dispendieux des plans de réfection de voitures entamés par la compagnie, on peut sans crainte parler de véritable rafraichissement.

Quant au prix, il faudra encore attendre. On nous a cependant promis que la version SV, la plus vendue et qui offre un bel équilibre équipement-prix, devrait être vendue sous la barre des 20 000 $.

QUOI SURVEILLER

Peu de choses sont réellement à surveiller sur une voiture comme la Sentra dont la mécanique s’est avérée fiable dans le passé. On peut peut-être s’interroger sur le nouveau Siri Eyes, une nouvelle fonction multimédia intégré dans le système et qui facilite les commandes vocales.

Du même souffle cependant, la connectivité Bluetooth pour l’écoute musicale s’est montrée peu efficace, allant jusqu’à faire geler littéralement le système audio qui a demandé un redémarrage. Comme quoi toutes les technologies ne sont peut – être pas au point.

MODÈLES CONCURRENTS

  • Honda Civic
  • Mazda 3
  • Hyundai Elantra
  • Chevrolet Cruze
  • Ford Focus
  • Mitsubishi Lancer
  • VW Jetta
  • Subaru Impreza
  • Toyota Corolla

COMMENT SE COMPORTE-T-ELLE SUR LA ROUTE?

Alors que l’on a changé le style et l’allure de la Sentra, on a malheureusement conservé le très (trop) juste moteur de 1,8 litre qui, du haut de ses 130 chevaux, donne parfois la sensation de s’enfoncer. Les entrées d’autoroute, par exemple, semblent s’étirer trop longtemps.

En revanche, il faut saluer la venue de la troisième génération de la boite de vitesse X-tronic de Nissan qui simule, dans certaines conditions, des changements de rapport. Elle n’est pas exactement assez efficace pour me faire apprécier les boites de vitesse du genre, mais il faut bien admettre qu’elle est plutôt réussie et que dans le domaine, elle se place au sommet de la liste en devançant ses compétiteurs. Il faut dire que Nissan, pour simuler les rapports, a accepté de perdre de l’efficacité énergétique de la CVT, ce qui permet d’éviter les longs glissements de la boite.

Un bon mot aussi pour une direction nettement plus agréable que sur l’ancienne version. La Sentra donne toujours une certaine sensation de lourdeur et s’impose en taille quand on prend place à son bord, mais la direction, sans être sportive, amène au moins une nouvelle précision qui est la bienvenue.

EST-ELLE CONFORTABLE?

Pour améliorer la direction, les ingénieurs de Nissan ont aussi amélioré la rigidité de la suspension de l’ordre de 10 %. Ce qui peut sembler peu de prime abord, mais qui, sur les routes les plus sinueuses, favorise une conduite plus agréable et avec beaucoup moins de tangage.

La plus belle des innovations de cette Sentra cependant, c’est son insonorisation haut de gamme. L’usage de nouveaux matériaux isolants et leur localisation mieux planifiée, en plus de la mise en place de verre acoustique, agit comme un mur. Assis dans l’habitacle, on profite d’un silence de roulement quasi troublant pour une voiture de cette taille.

Nissan sentra 2016 27En matière de confort, on peut aussi souligner l’effort d’ergonomie réalisée dans le nouvel aménagement de la planche de bord (qui affiche désormais un petit écran d’information au centre des cadrans devant les yeux du conducteur), et une console centrale aux boutons mieux structurés et plus faciles d’accès.

On peut déplorer la présence d’une abondance de plastique entourant l’écran multimédia, le faisant paraitre tout petit, mais il faut au moins en saluer l’usage facile. Sauf si on a un téléphone Apple… Notons d’ailleurs que les logiciels Apple Car Play et Android Auto ne font pas encore partie des avantages de la Sentra.

EST-ELLE SPACIEUSE?

La Nissan Sentra, c’est la plus vaste de toutes les compactes du genre. Plus longue, elle propose un espace arrière plus important, et même un journaliste de grande taille a pu y prendre place sans compromis.

L’espace de chargement est aussi à l’avenant, totalisant 427 litres sont un des plus imposants de la catégorie. On aurait bien aimé un petit coffre plus spacieux dans la console centrale en dessous de l’appuie-bras, mais son exiguïté est heureusement compensée par la profondeur du coffre à gant.

EST-CE QU’ELLE EST ÉCONOMIQUE?

Ni la première, ni la dernière de sa catégorie, la Sentra met à profit la CVT pour conserver une moyenne de consommation raisonnable : sur les routes de Californie où se sont déroulés les premiers tests, en mariant ville et campagne, nous avons maintenu une moyenne combinée de 8,1 litres aux 100 kilomètres sans trop faire d’effort. Un peu de vigilance devrait permettre d’améliorer cette cote.

Images Nissan Sentra 2016

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';