var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai Routier Mitsubishi I-Miev 2013

Essai Routier Mitsubishi I-Miev 2013

La Mitsubishi I-Miev n’est pas une voiture qui nous a laissés indifférents, c’est une voiture d’extrêmes.  À tous les points de vue et caractéristiques par caractéristiques, soit on adorait, soit on détestait.

On adore la carrosserie et le style unique de la Mitsubishi I-Miev. Lorsqu’on approche la voiture pour la première fois, on a vraiment l’impression d’être face à une voiture concept d’un Salon de l’auto européen ou asiatique quelconque.

La I-Miev parait plus longue en personne que sur les images. Son devant plat combiné aux roues positionnées aux extrémités des coins de la voiture lui donne l’apparence d’un autobus miniature.

Essai Routier Mitsubishi I-Miev 2013 ImagePreuve que cette voiture est unique, nous avons constaté lors de l’essai routier que beaucoup de passants fixaient la voiture ou se retournaient au passage de la I-Miev. Mis à part la Fisker Karma et la Tesla Model S, peu de voitures électriques peuvent se vanter de faire tourner les têtes comme cette Mitsubishi. Les commentaires reçus allaient du très positif – ‘je l’achèterais juste pour son look cute’ – aux très négatifs – ‘je ne roulerais pas avec ça même si tu m’as donnait’.

Tout au long de notre essai routier, on allait constater ces extrêmes avec la Mitsubishi I-Miev. Les choses que la voiture fait bien, elle les fait très bien. Inversement, ses défauts sont difficiles à négliger. Donc, si la I-Miev est sur votre liste d’achat, il vous faut vous assurer que les points forts de la voiture sont les points importants pour vous, et que les points faibles ne sont pas des critères primordiaux.

Habitacle
6-leafs (6/10)
Les voitures électriques sont le symbole du progrès en matière d’ingénierie dans l’industrie automobile. Ils symbolisent ce qui se fait de plus moderne en matière de transport. Quand on embarque dans la Nissan Leaf par exemple, les petits détails comme le style singulier et moderne du sélecteur de vitesse et les cadrans sortis tout droit d’un film de Star Trek nous rappellent qu’on est dans une voiture unique et c’est idem pour la Ford Focus Électrique.

Lorsque j’ai pris place dans la Mitsubishi I-Miev, je n’ai pu m’empêcher de penser à l’habitacle de ma première voiture, une Honda Civic DX 2000. Les portières des deux voitures ont environ la même épaisseur peu rassurante, la forme et le tissu des sièges avant sont similaires, et les consoles centrales respectives des deux voitures sont dépouillés et fades.

Essai Routier Mitsubishi I-Miev 2013 ImageÉvidemment, la I-Miev offre tout de même plus d’équipement que ma vielle Civic, à commencer par l’écran central qui sert d’interface pour la radio, le système de navigation et les divers réglages de la voiture. Le système est plus convivial en utilisation quotidienne que ceux de la Nissan Leaf et la Ford Focus Électrique, ce qui permet au conducteur de garder les yeux sur la route et de plus facilement trouver ce qu’il ou elle recherche.

L’habitacle offre un dégagement généreux pour la tête, mais c’est très restreint pour les jambes, en avant et en arrière, ainsi que pour les coudes. Peut-être suis-je trop grand (6pi0) pour conduire une I-Miev, mais malgré le fait que mon banc était reculé au maximum, je devais maintenir ma jambe droite pliée dans un angle quelque peu désagréable. Une chance qu’une voiture électrique n’est pas conçue pour parcourir de grandes distances, car je n’aurais pas toléré plusieurs heures sur l’autoroute.

Il faut noter aussi que l’I-Miev offre très peu d’espace de rangement à l’intérieur, les portières étant le seul endroit où l’on peut déposer notre cellulaire, portefeuille, papiers mouchoirs, lunettes de soleil, monnaie et autres items. Le coffre est quant à lui similaire aux autres compétiteurs de la Mitsubishi I-Miev. Ce n’est pas énorme, mais tout de même fonctionnel, surtout avec la banquette arrière divisible.

LongeurLargeurHauteurEmpattementEspace CoffrePlaces Assises
3675 mm1585 mm1615 mm2550 mm368-1415 litres5

Sur la route
8-leafs (8/10)
La première impression de l’habitacle de l’I-Miev nous a laissés de glace. Nos attentes envers la voiture venaient de baisser d’un cran et on se demandait vraiment si la conduite allait être aussi fade que l’habitacle. Eh bien, voilà pourquoi la I-Miev est une voiture d’extrême. Autant l’habitacle de la I-Miev nous a fait déchanter, autant la conduite de cette voiture nous a impressionnés.

On se sent en contrôle au volant de la I-Miev. La direction agile communique instantanément nos intentions aux roues avant et on a l’impression de former un tout avec la voiture. La Mitsubishi I-Miev pourrait tourner sur le métaphorique dix cents ce qui fait d’elle une voiture urbaine parfaite.

Les manœuvres de stationnement sont grandement facilitées par cette maniabilité accrue, tandis que se faufiler dans le trafic est une expérience plaisante. Il faut aussi souligner les grandes surfaces vitrées qui offrent la meilleure visibilité de la catégorie et qui permettent aux conducteurs de bien voir ce qui se trouve autour de la voiture.

Essai Routier Mitsubishi I-Miev 2013 Image

Lors de notre essai, nous avons eu la chance de tester l’adhérence de la voiture dans de la neige fraiche suivant une mini-tempête, environ une quinzaine de centimètres, ce que nous n’avons pas été en mesure de faire avec d’autres voitures électriques. Étonnamment, la voiture se débrouille bien dans ces conditions. Soyons clair, la sensibilité aux vents latéraux, la faible garde au sol et le fait que la voiture soit une propulsion fait en sorte que la I-Miev sera toujours plus à l’aise en période d’accalmie climatique, mais si vous devez absolument sortir lors d’une tempête de janvier, la voiture pourra se débrouiller.

Sur une route dégradée, la Mitsubishi I-Miev a tendance à brasser ses occupants un peu plus que dans la Ford Focus Électrique ou la Nissan Leaf. L’habitacle ne peut non plus se vanter d’être aussi silencieux que ces deux rivales. Une autre conséquence de la conception plus vétuste de la I-Miev.

Moteur ÉlectriquePuissance/CoupleTransmission0-100 km/h80-120 km/hPoids
80 kW66 ch/133 lb-pi1 rapport11.9 sec9.2 sec1177 kg

Écologie
6-leafs (6/10)
* La note écologique de la Mitsubishi I-Miev est comptabilisée en comparaison avec d’autres voitures électriques et prends en considération l’autonomie, le temps de recharge et les différents modes de conduites.

Mitsubishi annonce une autonomie approximative de 120 kilomètres pour sa I-Miev. D’après notre essai routier, ne comptez pas parcourir plus de 90 kilomètres et ce même si vous adopter une conduite délicate et une utilisation spartiate de la radio et de la climatisation.

Nous avons noté également que l’autonomie de la Mitsubishi I-Miev était plus sensible que la Focus Électrique ou la Leaf au style de conduite adopté par le conducteur. Des tests d’accélérations et de reprises ont tôt fait de nous faire perdre près du tiers de notre charge en quelques minutes.

Lorsque vient le temps d’afficher la charge de la batterie, la I-Miev montre encore une fois de plus son âge. Au lieu d’un affichage digital du nombre de kilomètres que la voiture peut encore parcourir comme dans la Nissan Leaf ou la Focus Électrique, le conducteur de la I-Miev a droit à une jauge en tout point similaire à ce que l’on retrouve sur une voiture à essence.

Personnellement, je n’ai vraiment pas aimé. Ce type d’affichage fait en sorte que l’on doit extrapoler et estimer le nombre de kilomètres que l’on peut encore parcourir ce qui contribue au phénomène d’anxiété rattaché à la conduite d’une voiture électrique.

La Mitsubishi I-Miev offre deux modes de conduites : Eco et Normal, comme ce que l’on retrouve dans la Leaf. Par contre, la différence entre les deux modes est beaucoup plus notable dans la I-Miev. Le mode Eco est presque dangereux tellement il limite les performances de la voiture, mais n’allez pas penser que c’est un reproche. On préfère justement sentir une différence aussi extrême entre les deux types de conduite, sinon pourquoi offrir l’option? Sachez tout simplement que si vous devez dépasser, mettez la voiture en mode normal.

Consommation Ville (l/100 km)Consommation Autoroute (l/100 km)Autonomie (D.M.)Temps 120vTemps de Recharge 240vBatterie
0.0 l/100km0.0 l/100km100 kilomètres22 heures (environ)7 heures (Environ)Lithium-Ion 16 kW/h

Conclusion
6-leafs (6/10)
Avec un prix de départ de 33 998$ avant incitatifs gouvernementaux, la Mitsubishi I-Miev peut se vanter d’être la voiture électrique la plus abordable sur le marché québécois. Par contre, la question devient alors, est-ce que la différence de prix avec les autres voitures de ce segment justifie les concessions que l’on doit faire, surtout au niveau de l’habitacle et de l’autonomie réduite? Vous seul pourrez répondre à cette question.

Est-ce que la I-Miev est une mauvaise voiture électrique? Pas du tout. C’est probablement celle qui nous a donné le plus de plaisir de conduite dans la catégorie des véhicules électrifiés. En contrepartie, c’est probablement la voiture que j’achèterais en dernier, après la Nissan Leaf et la Ford Focus Électrique. Pour moi, la conception de l’habitacle est primordiale, et c’est le point le plus faible de la I-Miev.

Une chose est sûre, vous allez savoir tout de suite si vous aimez la I-Miev, ou si vous la détestez. C’est vraiment une voiture d’extrêmes.

Prix de BasePrix de la Version EssayéeGarantieCapacité de RemorquageCompétition
33 995$37 998$3 ans/60000 km
5 ans/100000km
N/ANissan Leaf
Ford Focus Electrique
Smart Fortwo Électrique

La Mitsubishi I-Miev n’est pas une voiture qui nous a laissés indifférents, c’est une voiture d’extrêmes.  À tous les points de vue et caractéristiques par caractéristiques, soit on adorait, soit on détestait. On adore la carrosserie et le style unique de la Mitsubishi I-Miev. Lorsqu’on approche la voiture pour la première fois, on a vraiment …

Evaluation Sommaire

Habitacle - Style - 50%
Habitacle - Espace - 60%
Sur la route - Confort - 60%
Sur la route - Performance - 60%
Sur la route- Agrément - 65%
Économie d'essence - 100%
Hiver - 50%

64%

Note Globale

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!

Images

 

3 commentaires

  1. Celinia Duguas

    J’ai eu une I-Miev pour 1 an et j’ai adoree mais on a demenager a Drummondville et je devais changer de voiture. C’est vrai par contre pour l’interieur, cest moche un peu.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut