var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai Routier Mercedes-Benz E250 Bluetec 2014 – Abordable et économique

Essai Routier Mercedes-Benz E250 Bluetec 2014 – Abordable et économique

(Portland, Oregon) Mercedes-Benz est assurément l’un des manufacturiers les plus dévoués aux motorisations diesel. Il y a longtemps maintenant que le constructeur allemand offre des véhicules à moteur diesel répartis au travers de sa gamme. Cette année, Mercedes-Benz ne compte pas moins de cinq modèles BlueTEC et donc propulsé au diesel, et il ne serait pas surprenant que ce chiffre augmente en cours d’année. Nous avons eu l’occasion d’effectuer l’essai routier de l’un de ces modèles, la nouvelle Mercedes-Benz E250 BlueTEC, il y a quelques semaines.

Mercedes-Benz-E250-Bluetec-2014.

La Mercedes-Benz E250 BlueTEC 2014, en plus d’être la Classe E la plus économique, est également la plus abordable avec un prix de départ de 57 800$. Côté consommation, Mercedes-Benz annonce une économie moyenne de 6.1 litres aux 100 kilomètres, ce qui s’avère évidemment excellent pour ce segment de véhicule.

Autre nouveauté cette année, la Classe E diesel est offerte avec la traction intégrale 4Matic. La génération précédente, elle, était uniquement offerte en propulsion ce qui avait pour effet de compliquer l’utilisation de la voiture en hiver. Avec le modèle 2014, il sera possible de rouler en Mercedes-Benz E250 Bluetec toute l’année sans devoir se soucier des caprices de Dame Nature.

L’E250 Bluetec 2014, comme le reste de la nouvelle gamme E, affiche une silhouette similaire à l’ancien modèle, quoiqu’en observant de près, l’on peut y déceler certaines modifications. C’est surtout à l’avant que les changements sont les plus évidents. Sur la E250 Bluetec, les acheteurs peuvent opter pour un groupe d’apparence AMG qui donne un style très agressif et dynamique à la voiture.

Les feux sont désormais regroupés dans un seul bloc optique (au lieu de deux) tandis que les D.E.L. offertes en option viennent ajouter une signature visuelle immanquable à la voiture. De plus, l’étoile Mercedes-Benz est désormais intégrée à la calandre. Au final, la carrosserie de la nouvelle Classe E 2014, incluant évidemment l’E250 Bluetec 2014, est plus sculptée et fluide en comparaison avec l’ancienne génération, et la majorité des consommateurs devraient apprécier.

Mercedes-Benz-E250-Bluetec-2014.

Habitacle

Dans une Mercedes-Benz, des boutons, il y en a beaucoup. Cela étant dit, l’ergonomie est bien étudiée. Quelques jours avec votre manuel du propriétaire et vous serez en mesure de naviguer la console centrale sans complexes.

L’habitacle affiche à peu près la même élaboration que dans la génération antérieure de la Classe E, mais quelques changements viennent confirmer au propriétaire qu’il ou elle est bel et bien dans une nouvelle voiture, par exemple les buses de ventilation qui affichent un style similaire à ceux que l’on retrouve dans la nouvelle Classe SL par exemple. Bref, c’est réussi.

Les sièges sont fermes, comme c’est toujours le cas dans une Mercedes-Benz, mais ils s’avèrent confortables même après plusieurs heures sur la route. L’espace intérieur est assurément un point positif de la nouvelle E250 BlueTEC 4Matic 2014. Tous les passagers seront comblés par le dégagement pour la tête, les jambes et les coudes amplement suffisant. Malgré mes 6 pieds 1 pouce, je ne m’opposerais pas à m’asseoir plusieurs heures sur la banquette arrière. Le coffre est quant à lui immense avec ses 540 litres.

Mercedes-Benz-E250-Bluetec-2014.

En route

Au volant de la Mercedes-Benz E250 Bluetec 4Matic 2014, un seul mot vient en tête : solide. La voiture est posée et offre au conducteur un sentiment de contrôle et de stabilité qui rassure et apaise. C’est une voiture qui plaira en premier lieu aux acheteurs à la recherche d’une berline confortable afin d’enfiler les kilomètres sans se fatiguer.

Le trajet préparé par Mercedes-Benz à l’occasion de ce lancement nous a conduits sur des routes si sinueuses qu’il était possible de se donner mal au cœur. Dans ces conditions, encore une fois, la nouvelle E250 Bluetec 4Matic 2014 s’acquitte bien de la tâche, mais ce n’est assurément pas la plus sportive de sa catégorie. La direction est un tantinet trop assistée et pourrait être un peu plus communicative. Même en mode Sport, l’E250 BlueTEC 4Matic ne déteste pas se faire brasser, mais ceux et celles à la recherche d’une voiture très dynamique trouveront qu’il manque un petit quelque chose.

Sous le capot de l’E250 Bluetec 2014 se trouve un moteur quatre-cylindres de 2.1 litres biturbo développant 195 chevaux et 369 lb-pi de couple disponible, comme tout bon moteur turbocompressé, à bas régime (entre 1 600 et 1 800 tr/min). La voiture n’est pas légère avec ses 1 845 kg et ça se ressent un peu au niveau des performances. La Mercedes-Benz E250 BlueTEC 4Matic 2014 effectue le 0-100 km/h en 7.9 secondes. Lorsque l’on appuie sur la pédale droite, l’on ressent une légère hésitation qui pourrait disparaitre avec une vingtaine de chevaux de plus.

Mercedes-Benz-E250-Bluetec-2014.

Malgré tout ce qui vient d’être dit, nous n’avons aucun doute que les acheteurs de cette berline intermédiaire en seront pleinement satisfaits. L’on n’achète pas une E250 BlueTEC pour effectuer des tours de piste sur un circuit ou tenter de réveiller le voisinage avec une accélération féroce. Si c’est ce que vous recherchez, la gamme Classe E offre d’autres options. L’E250, elle, offre une conduite économique, silencieuse et confortable, pour importe la condition dans laquelle se retrouve la route.

Économie de carburant

Nous avons été au volant de la Mercedes-Benz E250 BlueTEC 4Matic 2014 quelques heures seulement. Il est donc difficile d’évaluer la consommation réelle de la voiture comparativement à l’économie indiquée par le manufacturier – 7.4 l/100 km en ville, 4.9 l/100 km sur l’autoroute. Par contre, les moteurs diesel sont généralement moins capricieux que les motorisations hybrides à ce niveau, et en adoptant un style de conduite linéaire et doux, il n’y a pas de doute que la consommation réelle devrait s’approcher des chiffres affichés.

Notons également que l’E250 BlueTEC 4Matic 2014 est équipée d’un système d’arrêt-départ discret qui coupe l’alimentation du moteur lorsque la voiture est arrêtée. Ce système peut également être désactivé pour ceux et celles qui ne s’habituent pas à sentir la voiture s’arrêter à chaque feu de circulation.

Conclusion

La traction intégrale 4Matic est une arme de taille dont vient de se doter la Mercedes-Benz E250 BlueTEC en 2014. En combinaison avec son économie de carburant impressionnante et son prix de départ abordable (pour le segment), il n’y a pas de doute que l’on verra beaucoup de ces modèles sur les routes.

(Portland, Oregon) Mercedes-Benz est assurément l’un des manufacturiers les plus dévoués aux motorisations diesel. Il y a longtemps maintenant que le constructeur allemand offre des véhicules à moteur diesel répartis au travers de sa gamme. Cette année, Mercedes-Benz ne compte pas moins de cinq modèles BlueTEC et donc propulsé au diesel, et il ne serait …

Evaluation Sommaire

Habitacle - Style - 80%
Habitacle - Espace - 90%
Sur la route - Confort - 90%
Sur la route - Performance - 70%
Sur la route - Agrément - 70%
Économie d'essence - 90%
Hiver - 95%

84%

Note Globale

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!

Images Mercedes-Benz E250 Bluetec 4Matic 2014

 

 

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';