Accueil / Essais Routier / Essai Routier Mazda CX-5 2013 – Typiquement Mazda

Essai Routier Mazda CX-5 2013 – Typiquement Mazda

Il est difficile d’imaginer en prenant place dans le Mazda CX-5 2013 que son prédécesseur était le Mazda Tribute. Le Tribute était le dernier descendant d’une ère maintenant révolue l’où Mazda produisait des voitures correctes, mais sans plus qui avaient des difficultés à s’immiscer dans le peloton de tête de leurs catégories respectives. Bien sûr, ce n’est plus le cas aujourd’hui et il semble qu’à chaque nouveau modèle introduit par Mazda, le succès commercial s’en suit.

Essai Routier Mazda CX-5 2013

Photo: EcoloAuto.com

Il n’est pas facile de faire tourner les têtes à bord d’un utilitaire compact, mais le Mazda CX-5 a réussi l’exploit à quelques reprises lors de notre essai routier. Les jantes de 19 pouces de notre modèle d’essai, une version GT-AWD,  donnaient à notre CX-5 un air très sportif et haut de gamme, mais ce sont ses lignes sculptées et racées propres à toutes les versions qui donnent à cet utilitaire une apparence unique, élégante et surtout très sportive. De notre point de vue, c’est l’utilitaire sport le mieux réussi d’un point de vue esthétique de l’histoire de l’automobile. Oui, oui, vous avez bien lu.

Deux moteurs 4 cylindres SkyActiv sont disponibles : un 2.0 litres de 155 chevaux dans la version GX et un moteur 2.5 litres de 184 chevaux dans les versions GS et GT. Chaque version du CX-5 peut être équipée de la traction intégrale ou encore de la traction avant, sauf le Mazda CX-5 GT qui lui n’est disponible qu’avec la motricité aux 4 roues.

Nous avons souvent écrit sur les spécifications de la technologie SkyActiv dans les articles d’ÉcoloAuto. En bref, il s’agit d’un ensemble de modifications et d’améliorations apportées aux diverses composantes du moteur et de la transmission afin de rendre ceux-ci plus efficaces et de rendre leurs fonctionnements plus performants tout en offrant une meilleure économie d’essence.

Habitacle
9-leafs (9/10)
L’intérieur du Mazda CX-5 est une réussite sur toute la ligne. Toutes les caractéristiques propres à un habitacle fonctionnel et de qualité se retrouvent dans le CX-5. La console centrale bien conçue et ergonomique permet au conducteur de rapidement s’acclimater aux différentes commandes tant de la radio que de la climatisation. Les espaces de rangement sont nombreux et pratiques. Le cuir de notre Mazda CX-5 GT respire la qualité comme dans la Mazda3 2013 essayée une semaine plus tôt tandis que de subtiles coutures rouges dans les sièges avant et arrière donnent une apparence très sportive à l’ensemble de l’habitacle.

Essai Routier Mazda CX-5 2013

Photo: EcoloAuto.com

Ces sièges sont bien rembourrés et demeurent confortables même après plusieurs heures. On apprécie également le support latéral offert à l’avant qui est juste assez présent pour agrémenter le confort sans pour autant nuire aux entrées et sorties du Mazda CX-5.

La majorité des acheteurs d’utilitaires compacts sont à la recherche d’espace, tant pour leurs passagers que pour leurs bagages. À condition que vos attentes ne soient pas trop élevées et que les membres de votre famille ne soient pas trop nombreux, le Mazda CX-5 devrait combler ce besoin de place.

Le CX-5 offre 5 places, mais assoyez 3 passagers adultes de taille moyenne à l’arrière et vous entendrez que l’espace pour les hanches et les coudes fait défaut. La banquette arrière fait mieux lorsqu’elle accueille 2 personnes, pas plus. Ou encore lorsqu’on la rabaisse afin de profiter des 1 852 litres disponibles dans ces circonstances. Avec tous les sièges en places, le Mazda CX-5 2013 offre tout de même 966 litres, une des meilleures capacités de sa catégorie.

En Route
8-leafs(8/10)
Les moteurs SkyActiv sont caractérisés par un taux de compression très élevé ce qui favorise entre autres le rendement thermique du moteur. Le rendement thermique indique le niveau d’efficacité d’un moteur à convertir la chaleur en puissance mécanique. On s’attendait donc à un certain niveau de performance de notre Mazda CX-5 GT 2013 et son moteur SkyActiv-G de 184 chevaux, mais malheureusement cela n’a pas été le cas.

Essai routier Mazda CX-5 2013

Photo: EcoloAuto.com

Comme dans la Mazda3 SkyActiv 2013, la puissance est juste et les accélérations vives sont souvent bruyantes et peu incisives. Nous n’avons pas essayé le moteur SkyActiv-G 2.0 litres de 155 chevaux, mais l’on imagine que cette sensation de lourdeur est amplifiée.

Par contre, la tenue de route est excellente et le Mazda CX-5 est un réel plaisir à conduire. La direction est directe et nous fait oublier que nous sommes dans un utilitaire compact. À cet égard, seul le Volkswagen Tiguan permet de s’amuser autant et il n’offre pas la même économie de carburant.

Contrairement à ce que nous avions pensé, les énormes jantes de 19 pouces ne sont pas terriblement inconfortables en plus de contribuer à accentuer encore plus l’agrément de conduite. Ça cogne un peu plus fort qu’avec les jantes de 17 pouces, mais ce n’est rien de très grave.

D’ailleurs le Mazda CX-5 s’est très bien comporté sur la route lors de notre essai routier. Il faut dire qu’il dégage une bonne impression de solidité et de stabilité qui est propre aux voitures offrant une bonne tenue de route. Autrement dit, on se sent rapidement à l’aise derrière le volant. Les bosses et les trous de notre réseau routier se font surtout sentir aux places arrière, mais le CX-5 est tout de même un utilitaire confortable et convivial au quotidien.

Nous n’avons pas été en mesure d’explorer les capacités hors route du CX-5, mais dans la jungle urbaine, là où il devrait passer la majorité de son temps, le Mazda surprend par son agilité et surtout par son diamètre de braquage court. Ayant déjà été propriétaire d’une Mazda6 GT 2008 qui était aussi facile à stationner en ville qu’un camion-citerne dans le Vieux-Québec, je peux confirmer que Mazda à fait beaucoup de progrès à ce niveau en 5 ans.

En bref, le seul vrai défaut du Mazda CX-5 en ce qui concerne les performances est le manque de, bien disons-le, zoom-zoom en provenance du moteur. En conduite de tous les jours, c’est moins apparent, mais tout de même on en aurait voulu plus.

Économie d’essence
7-leafs(7/10)

Essai Routier Mazda CX-5 2013

Photo: EcoloAuto.com

Chez ÉcoloAuto.com la période hivernale veut dire que l’on doit se calmer le pompon avec les tests de consommation de carburant. Il serait irresponsable de catégoriser une voiture comme étant peu économe lorsque l’essai de cette voiture se fait au mois de janvier comme cela a été le cas avec le Mazda CX-5 2013.

Nous avons enregistré une consommation moyenne de 10.9 litres aux 100 kilomètres ce qui est sensiblement les mêmes chiffres que le Subaru XV Crosstrek essayé lors de la même période. Bon, nous ne pouvons pas cacher que nous aurions aimé obtenir une meilleure économie d’essence, mais nous devrons attendre un essai routier estival avant de nous prononcer de façon plus concrète à ce niveau.

Ce qui est certain par contre est que le Mazda CX-5 demeure l’un des  utilitaires compacts les plus économiques de sa catégorie et un incontournable pour les acheteurs dans ce segment qui se soucient du prix de l’essence sans cesse croissant.

Conclusion
8-leafs (8/10)
Bien que notre essai se soit déroulé avec un modèle 2013 et que nous n’avons pas encore complété le 3e mois de l’année, les modèles CX-5 2014 sont maintenant disponibles chez votre concessionnaire Mazda. Cela étant dit, les différences sont très minimes entre les versions 2013 et 2014.

Élégant, sophistiqué et surtout amusant à conduire, le Mazda CX-5 est un sérieux concurrent dans le segment des utilitaires compacts. Il a évidemment quelques défauts, mais quelle voiture n’en comporte pas? L’important est de trouver la voiture qui offre les qualités que vous recherchez et les défauts qui vous importent peu.

De plus, le CX-5 offre l’un de meilleurs rapports équipements/prix de sa catégorie, comme en témoigne un prix de départ de 22 995 $ pour un Mazda CX-5 GX 2014 tandis qu’une version GT à traction intégrale tout équipée est disponible à partir de 33 250 $.

Il est difficile d’imaginer en prenant place dans le Mazda CX-5 2013 que son prédécesseur était le Mazda Tribute. Le Tribute était le dernier descendant d’une ère maintenant révolue l’où Mazda produisait des voitures correctes, mais sans plus qui avaient des difficultés à s’immiscer dans le peloton de tête de leurs catégories respectives. Bien sûr, …

Evaluation Sommaire

Habitacle - Style - 90%
Habitacle - Espace - 80%
Sur la route - Confort - 80%
Sur la route - Performance - 70%
Sur la route - Agrément - 85%
Économie d'essence - 80%
Hiver (4WD) - 90%

82%

Note Global

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!
82

Images

 

Spécifications Écologiques

CatégorieValeur
Consommation en Ville (litres/100km)8.0 Litres
Consommation sur Autoroute (litres/100km)5.7 Litres
Autonomie Approximative718 km
Réservoir58 Litres
Coût Aller-Retour Montréal-Québec43.90$
Coût du Plein81.20$
Émission CO2 Annuelle3155 kg
Carburantordinaire
Prix de base22,995$

Spécifications Techniques

CatégorieValeur
CatégorieValeur
Moteur4 Cylindres, 2.0 Litres
4 Cylindres, 2.5 Litres
Puissance155 ch @ 6 000 tr/min
184 ch @ 5 700
Couple148 lb-pi @4 100 tr/min 185 lb-pi @ 3 250-4 000 tr/min
TransmissionsManuelle 6 rapports
Automatique 6 rapports
0-100 km/h9.8 secondes
80-120 km/h7.4 secondes
100-0 km/hn.d.
Capacité de Remorquage907 kg
Coffre966 à 1 852 litres
Places Assises5
Longueur4 555 mm
Largeur1 840 mm
Hauteur1 670 mm
Empattement2 700 mm
Diametre de Braquage11.2 mètres

Un commentaire

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>