var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai Routier Dodge Dart Rallye 1.4L MultiAir 2013

Essai Routier Dodge Dart Rallye 1.4L MultiAir 2013

Peut-être que c’était les publicités dynamiques de Dodge concernant la Dart, peut-être que c’était le style sportif et moderne de la voiture, ou encore le fait qu’elle partage son châssis et plusieurs composantes avec l’Alfa Romeo Giulietta vendue en Europe, un modèle spectaculaire que l’on ne peut qu’admirer à distance.

Que ce soit pour une de ces raisons ou pour une autre, j’avais très hâte d’effectuer l’essai routier de la Dodge Dart 2013. Bien qu’il soit toujours plaisant d’essayer une nouvelle voiture,  j’étais particulièrement enthousiaste à l’idée de prendre le volant du nouveau modèle du manufacturier de Auburn Hills, plus que d’autres voitures compactes du moins.

Mon modèle d’essai, une Dodge Dart Rallye 2013 était équipée du moteur 4 cylindres en ligne 1.4 litre turbocompressé, une option de 1300$. Ce moteur, que l’on retrouve également dans la Fiat 500 Abarth est équipé du système Multiair développé par Fiat.

Essai Routier Dodge Dart 2013

Photo: EcoloAuto.com

Ce système permet de contrôler continuellement et de façon individuelle l’ouverture et la fermeture de chaque soupape d’admission d’air. Une chambre hydraulique est actionnée par un piston activé par l’arbre à cames.  L’ouverture de la soupape d’admission est contrôlée par l’huile dans la chambre hydraulique. Si la chambre est pleine, la soupape est ouverte complètement, si elle est pleine à moitié, la soupape est ouverte à moitié et ainsi de suite.

Ce système est unique au sens qu’il permet un contrôle infini sur la position de la soupape d’admission, de complètement fermée à complètement ouverte. Il est également possible de fermer et ouvrir la soupape à plusieurs reprises lors du même cycle, une autre exclusivité.

Concrètement, cela veut dire une amélioration de la performance de l’ordre de 10% tandis que la voiture devrait diminuer sa consommation de carburant ainsi que la quantité d’émissions de CO2 d’environ 15%.

Habitacle
8-leafs (8/10)
Avant de tester ces affirmations, il fallait d’abord prendre place dans la voiture. Il faut savoir que l’habitacle de la Dodge Dart 2013 fait partie des 10 mieux réussis selon WardsAuto. Une chose est certaine, il s’agit d’un des habitacles les plus dynamiques sur le marché.

La finition deux tons rouges et noir de notre voiture d’essai donnait un style résolument sportif à l’habitacle et je suis certain que le tout sera apprécié des jeunes acheteurs. Les consommateurs plus réservés ou âgés pourraient trouver cela un peu lourd par contre.

Le nom Dart oblige, l’intérieur de la Dodge est un mélange de style moderne et de rétro. Par exemple, le pommeau du levier de vitesse fait référence aux Dodge Dart des années 60 et 70 tandis que les cadrans indicateurs et les commandes de la climatisation arborent également le style des voitures d’antan. En contrepartie, les sièges au support latéral généreux et l’énorme écran central nous rappellent que nous sommes dans un modèle 2013.

Cet écran central disponible dans le groupe d’option Premium, permet au conducteur d’interagir avec les diverses fonctions de la voiture ainsi que l’excellent système Uconnect de Dodge et est très convivial  et facile à apprendre. Si vous aimez la technologie, mais voulez quelque chose de simple à utiliser, vous serez servi avec la Dodge Dart.

Essai Routier Dodge Dart 2013

Photo: EcoloAuto.com

Ma Dodge Dart 2013 d’essai était équipée du groupe d’option populaire qui offre notamment un espace de rangement supplémentaire dans le siège du passager. Cet espace se rajoute à un habitacle qui offre déjà plusieurs petits compartiments pratiques et fonctionnels. Il y a moins de rangements que la Hyundai Élantra GT, mais c’est mieux que la Mazda3 et la Nissan Sentra.

L’espace pour les passagers avant est bon et le dégagement pour la tête ne devrait pas vous causer de problème. Les passagers arrière bénéficient d’un espace pour les jambes supérieur à la moyenne pour la catégorie, mais c’est un peu serré pour la tête pour les 6 pieds et plus. Bien sûr, une visite au concessionnaire vous permettra de savoir s’il y a assez d’espace pour vos besoins personnels et familiaux. Le coffre quant à lui est dans la bonne moyenne.

Au final nous avons apprécié l’habitacle de la Dodge Dart. Dans une catégorie ou la conception intérieure ultra-moderne prime, il était rafraichissant de prendre place dans une voiture qui combine de façon élégante le présent et le passé.

LongueurLargeurHauteurEmpattementCoffrePlaces Assises
4672 mm1830 mm1465 mm2709 mm370 litres 5

En Route
7-leafs (7/10)
Les modifications apportées au châssis de l’Alfa Roméo Giulietta lors de la conception de la Dodge Dart ont été effectuées avec le marché américain en tête, ce qui veut dire que le confort est la priorité.

À ce point de vue, je n’ai aucune critique à formuler. Dans les rues défoncées du centre-ville de Montréal, la voiture est solide, les bruits de roulements sont camouflés et les soubresauts sont bien aseptisés.

Lorsque l’on adopte une conduite dynamique, les sièges nous gardent bien en place tandis que la suspension  permet quelques excès en toute sécurité. Par contre, gare aux imperfections de la route. Si la voiture les cache bien en conduite normale, elles ont vite tendance à faire sautiller l’auto de façon peu réconfortante dans les courbes. Bref, si l’on veut s’amuser à tester l’agilité de la Dodge Dart 2013, mieux vaut le faire sur une route bien lisse.

L’aspect le plus décevant de la Dodge Dart est sans contredit la combinaison du moteur 1.4 litre turbocompressé et la transmission manuelle 6 vitesses. En première vitesse, on a l’impression qu’un élastique géant est attaché au pare-chocs arrière de la voiture. Le moteur fait du bruit, mais l’accélération n’y est tout simplement pas.

Lorsqu’on passe en deuxième vitesse, on commence finalement à sentir cette poussée propre aux moteurs à essence tandis que le moteur demeure nerveux même lorsqu’on monte en rapport. D’ailleurs, la Dodge Dart offre des reprises vives et satisfaisantes,  le 80-120 km/h s’effectuant en 7.0 secondes.

Essai Routier Dodge Dart 2013

Photo: EcoloAuto.com

Malgré cela, j’ai trouvé que le moteur TDI et la transmission manuelle 6 vitesses de la Volkswagen Jetta TDI 2013 offrait un meilleur agrément de conduite. Bien sûr, on ne parle pas non plus de la même gamme de prix. Il est cependant possible que la Dodge Dart fasse beaucoup mieux avec une transmission automatique, car à mon avis, le problème se situe au niveau de la boite manuelle qui me semble mal adaptée au moteur 1.4 litre de la Dart.

En bref, il faut savoir que la Dodge Dart est une excellente routière et se comporte très bien tant en ville que sur l’autoroute au chapitre du confort. Si jamais l’envie vous prends d’enlacer quelques courbes, la voiture saura vous faire plaisir à condition que la route soit belle. Par contre, la transmission manuelle à 6 rapports est capricieuse et son embrayage difficile à moduler faisant en sorte que les performances du moteur 4 cylindres turbo 1.4 litre MultiAir sont difficilement exploitable.

EnginePuissanceTransmission0-100 km/h80-120 km/hPoids
4 Cylindres en ligne / 1.4 Litre Multiair160hp @ 5500 tr/min / 184 lb-pi @ 2550 - 4000 tr/minAutomatique 6 Vitesses/ Manuelle 6 Vitesses 8.9 sec7.0 sec1455kg

Écologie
7.5-leafs (7.5/10)
Dodge a beau nous annoncer une consommation de 4.9 litres aux 100 kilomètres sur autoroute, je n’ai pas été en mesure de faire mieux que 6.4 l/100kms lors d’un trajet aller-retour Montréal-Sherbrooke en gardant la pédale douce. En ville, où la Dart devrait consommer 7.2 litres aux 100 kilomètres selon le constructeur, je n’ai pas fait mieux que 8.7 l/100 kms.

Cela parait de prime abord décevant, mais sachez que l’essai routier a été effectué au début du mois de janvier et qu’aucune autre voiture que nous avons essayé depuis le début de l’hiver ne s’est approchée des chiffres de consommation annoncée par le manufacturier. La réalité est que conduite par temps froids et sur des chaussées parfois glissantes, une voiture va consommer plus de carburant.

Cela étant dit, la Dodge Dart a démontré une économie de carburant similaire à la Mazda3 et la Hyundai Élantra GT dans des conditions comparables, tandis que la voiture nous a donné une meilleure consommation que la Nissan Sentra 2.5 SL 2013 que nous avons essayée au début du mois de février (l’essai sera publié dans quelques semaines).

Consommation VilleConsommation AutorouteRéservoirCoût du PleinCoût Aller-Retour Montréal-QuébecType d'essence
7.4 L/100 km
(Manufacturier)
4.9 L/100 km
(Manufacturier)
6090$40.45$Super

Conclusion
7.5-leafs (7.5/10)
La Dodge Dart offre un habitacle bien dessiné, bien construit et pratique. La voiture offre une conduite confortable même sur route délabrée, mais permet tout de même quelques excès lorsque la route devient sinueuse à condition que celle-ci ne soit pas trop en mauvais état.

D’un autre côté, la transmission manuelle 6 vitesses semble mal adaptée au moteur turbocompressé et rend l’exploitation de la puissance à basse vitesse difficile, ce qui nuit considérablement à l’agrément de conduite en ville.

Malgré tout, il serait surprenant que la Dart réussisse à devancer les Civic, Mazda3, Élantra, Jetta et Corolla au chapitre des ventes. Ce n’est pas parce que c’est une mauvaise voiture en soi, c’est simplement que la compétition dans ce créneau est féroce, et les voitures énumérées précédemment ont une clientèle loyale et une réputation bien ancrée, ce qui n’est pas encore le cas de la Dart.

Cela étant dit, la Dodge Dart mérite d’être considérée par les acheteurs de voitures compactes et devrait être sur votre liste de voiture à essayer.

Prix de BasePrix de la Version EssayéeGarantieCapacité de RemorquageCompétition
15 995$22 090$3 ans/60000 km
5 ans/100000km
N/AChevrolet Cruze, Ford Focus
Honda Civic, Kia Forte
Mazda3, Mitsubishi Lancer
Nissan Sentra, Subaru Impreza
Toyota Corolla, Volkswagen Jetta

Peut-être que c’était les publicités dynamiques de Dodge concernant la Dart, peut-être que c’était le style sportif et moderne de la voiture, ou encore le fait qu’elle partage son châssis et plusieurs composantes avec l’Alfa Romeo Giulietta vendue en Europe, un modèle spectaculaire que l’on ne peut qu’admirer à distance. Que ce soit pour une …

Evaluation Sommaire

Habitacle - Style - 80%
Habitacle - Espace - 70%
Sur la route - Confort - 70%
Sur la route - Performance - 70%
Sur la route - Agrément - 75%
Économie d'essence - 75%
Hiver - 70%

73%

Note Globale

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!

Images

 

4 commentaires

  1. Moi j’ai une automatique et je n’ai pas de probleme comme ceux decrit, la voiture est assez prime!

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut