var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Des changements à prévoir chez Nissan

Des changements à prévoir chez Nissan

Nissan Leaf Plus | Photo: Olivier Delorme

Les derniers mois ont été plutôt rocambolesques pour Nissan, le constructeur nippon qui a vu son président et directeur général Carlo Ghosn être arrêté par les autorités japonaises pour des impôts impayés, tandis que les résultats financiers des derniers mois n’ont rien fait pour aider la cause du constructeur. Nissan a d’ailleurs annoncé au fil des derniers jours quelques mesures visant à remettre la marque sur le droit chemin de la rentabilité, notamment en réduisant la production globale. De plus, Nissan envisage de réduire l’étendue de son alignement d’ici la fin de l’année fiscale 2022.

La refonte de six modèles importants pourrait toutefois s’avérer payante pour Nissan, la gamme de la marque qui montre des signes de vieillesse à l’heure actuelle. En effet, la berline Sentra est due pour une refonte complète, et le même commentaire peut s’appliquer aux utilitaires Rogue, Pathfinder et Qashqai. Quant à la camionnette Frontier, sa refonte ne ferait sûrement pas de tort, surtout en Amérique du Nord où les camionnettes intermédiaires ont la cote par les temps qui courent.

On peut aussi s’attendre à un remodelage de la Nissan Leaf, la voiture électrique qui a été complètement remaniée l’an dernier, en plus de recevoir de l’aide récemment avec l’arrivée de la plus puissante Leaf Plus. Nissan a aussi confirmé que d’ici 2021, un VUS entièrement électrique viendrait prêter main-forte à la citadine Leaf, un modèle qui pourrait gonfler les ventes de véhicules électriques chez Nissan.

Seul l’avenir nous le dira, mais la berline pleine grandeur Maxima est probablement l’une des voitures visées par cette vague de coupures, à moins que Nissan ne conserve le nom pour une livrée entièrement électrique dans un avenir lointain. Le même triste constat pourrait s’appliquer aux deux sportives du groupe, la 370Z qui est en service depuis 2009, tandis que la GT-R, malgré les nombreuses améliorations au fil du temps, est également vieille de 10 ans.

Les prochains mois seront cruciaux pour Nissan, le constructeur qui se doit de revenir à la profitabilité.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';