var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Cotes de consommation pour 2025, l’EPA recule

Cotes de consommation pour 2025, l’EPA recule

Les constructeurs et le gouvernement américain avaient fixé un objectif : atteindre une cote de consommation de 54,5 mpg, soit 4,36 litres aux 100 kilomètres, pour la flotte de véhicules américains d’ici 2025. Mais il semble finalement que cet objectif sera inatteignable, selon un rapport soumis par l’Environment Protection Agency (EPA), la National Highway Safety Administration (NHTSA) et California Air Resources Board (CARB) au cours des derniers jours. La proposition avait été soumise dans le cadre de l’accord 2011 pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Pompe-à-essenceLes trois organismes, à l’origine de cette proposition et chargés d’en surveiller l’application, en sont venus à cette conclusion, tout en soulignant la qualité du travail effectué par les constructeurs automobiles dans l’atteinte de cet objectif.

Selon le rapport, « L’industrie automobile a adopté des technologies d’économie de carburant à un rythme sans précédent. Les constructeurs automobiles et les fournisseurs ont développé beaucoup plus de technologies innovantes pour améliorer l’économie de carburant et réduire les émissions de GES que prévu il y a quelques années. »

Le rapport indique également que les constructeurs automobiles ont été en mesure de répondre aux normes en vigueur pour environ le même coût ou même moins que le gouvernement avait projeté en 2012. Et le texte souligne également que les constructeurs seront en mesure de répondre aux normes avec des améliorations dans les moteurs à essence standard, « sans avoir besoin de dépendre fortement des ventes d’hybrides ou de voitures électriques. »

Mais même avec tous ces points positifs, les responsables gouvernementaux estiment que l’objectif original est impossible à atteindre. La baisse des prix de l’essence a accentué la demande des consommateurs pour les VUS, les multisegments et autres camions légers à un niveau plus élevé que prévu, ce qui signifie les progrès de la technologie d’économie de carburant ne sera pas pleinement pris en compte dans les moyennes de la flotte, puisqu’elles sont calculées selon les ventes pondérée.

L’estimation des 54,5 mpg était basée sur l’hypothèse que 67 pour cent du marché serait voitures et 33 pour cent serait VUS, multisegments, camionnettes et autres véhicules utilitaires légers. Or, la situation actuelle est exactement l’inverse. Avec de telles données, on songe donc à réduire l’objectif à 50 mpg. Soit 4,7 litres aux 100 kilomètres.

Le rapport, soumis lundi dernier, est ouvert aux commentaires du public pendant 60 jours. L’EPA prendra une décision finale sur les normes en vigueur en 2025 d’ici le 1er avril 2018.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';