var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Un conducteur ivre s’endort au volant de sa Tesla avec l’autopilote activé

Un conducteur ivre s’endort au volant de sa Tesla avec l’autopilote activé

Un conducteur dont le taux d’alcoolémie était deux fois supérieur à la limite légale s’est endormi au volant de sa Tesla pendant que la voiture se conduisait seule avec son système autopilote. C’est du moins ce qu’il a affirmé aux policiers lorsque ces derniers l’ont intercepté sur le Bay Bridge qui relie San Francisco à Oakland.

Autonomous Car

Du côté de Tesla, on a refusé d’affirmer si l’autopilote était activé lors de l’incident. Les policiers ont arrêté l’homme et ont par la suite utilisé Twitter pour relater l’événement, prenant soin d’informer que la voiture avait été envoyée à la fourrière et que non, elle ne s’était pas conduit seule pour s’y rendre.

L’histoire est cocasse puisque personne n’a été blessé, mais il y a lieu de se demander combien de gens pourraient choisir de laisser l’autopilote de leur Tesla les conduire à la maison lorsqu’ils ont trop bu. Évidemment, ce n’est pas permis par la loi et tout contrevenant aura droit aux mêmes conséquences que s’il conduisait la voiture.

Tesla prend bien soin de rappeler qu’il faut demeurer alerte lorsque le système autopilote est engagé, mais nous savons tous que ce genre d’avertissement n’est pas toujours respecté. Au moins il s’agit d’un événement isolé. Il sera intéressant de surveiller si c’est toujours le cas dans 10 ans quand il y aura beaucoup plus de voitures avec des fonctionnalités similaires au autopilote sur les routes.

 

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut