var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Collisions : attention au 15 janvier

Collisions : attention au 15 janvier

Saviez-vous que c’est le 15 janvier qui est la journée la plus propice pour avoir une collision au Québec. Cette journée fatidique n’est pourtant pas la seule à être risquée, les 21 et 22 décembre le sont aussi, ces trois dates étant les journées de l’année où les accidents automobiles sont les plus fréquents sur le réseau routier québécois.

accidentC’est ce qui ressort d’une étude réalisée par la compagne d’assurance AllState et portant sur 24 mois, entre le 1er juillet 2013 et le 30 juin 2015. L’étude permet aussi d’établir que si ces journées sont celles où les accrochages en tout genre sont le plus fréquent, c’est le mois de janvier au complet qui remporte la palme du maximum d’accidents routiers : 10,3% de toutes les collisions annuelle s’y déroulent.

Le mois de décembre suit de près avec 10%, alors que les mois d’avril et de juin sont les plus tranquilles, affichant respectivement 6 et 6,3% de tous les accidents. Dans le même ordre d’idée, ce sont les jeudis et les vendredis que les collisions sont les plus fréquentes.

Ce classement a aussi permis de constater que c’est la Ville de Pointe-Claire qui domine le classement des conducteurs prudents pour la seconde fois (l’étude avait aussi été réalisée entre 2011 et 2013), affichant un taux de réclamation de l’ordre de 6,34 réclamations par 100 voitures assurées par la compagnie.

Vaudreuil (6,38) et Gatineau (6,49) complètent le trio de tête, alors que les villes de Côte Saint-Luc, Rivière-des-Prairies et Montréal ferment la marche avec des résultats respectifs de 9,19, 9,24 et 9,33 réclamations par 100 voitures. Notons que ce sont cependant les villes de Brossard et de Québec qui ont connu la plus forte hausse depuis deux ans, avec des augmentations de 13 et 11% des collisions enregistrées sur leur territoire.

Les situations où les réclamations sont les plus fréquentes : quand le véhicule est stationné (22,2%), à un virage ou une intersection 19,37% et dans une collision arrière, 19,21%.

 

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';