var make ='';var sponsor ='mitsubishidrummondville';
Accueil / Conseils Automobiles - Voitures Économiques et Écologiques / Ce qu’il faut savoir pour vendre sa voiture soi-même

Ce qu’il faut savoir pour vendre sa voiture soi-même

 

Le printemps est enfin arrivé et avec le retour des températures chaudes vient souvent une augmentation au chapitre des ventes de véhicules neufs. Cela signifie également que de plus en plus de consommateurs voudront se débarrasser de leur véhicule actuel. Pour ce faire, l’on a deux choix.

vendre sa voiture soi-même

Le premier est de donner son véhicule en échange chez le concessionnaire. Le second choix est de vendre sa voiture par soi-même à un autre particulier sur le marché des véhicules d’occasion. Financièrement, l’on obtient généralement plus en vendant notre véhicule soi-même, mais il faut également considérer plusieurs facteurs tels que le fait que le montant que l’on obtient pour notre véhicule d’échange chez le concessionnaire est appliqué avant les taxes tandis que si l’on donne en comptant le montant que l’on a obtenu lors de la vente entre particuliers, ce montant est appliqué après les taxes.

Il y a également d’autres facteurs à considérer, mais disons pour le moment que l’on ait décidé qu’il est plus avantageux de vendre sa voiture soi-même. Voici quelques conseils qui nous permettront d’assurer que tout ce passe bien au moment de la vente, mais aussi de s’assurer que l’on vend sa voiture au juste prix.

« Plusieurs consommateurs ont de la difficulté à fixer le prix de leur véhicule usagé. Souvent, ils surestiment cette valeur. La meilleure façon de savoir combien vaut notre véhicule réellement est de vérifier auprès de concessionnaires et sur les sites de véhicules d’occasion afin de savoir combien se vendent d’autres véhicules similaires », nous dit un représentant aux ventes chez L’Ami Junior Nissan.

Il s’agit d’un excellent conseil. Pour s’assurer de vendre son véhicule au juste prix, il faut voir combien se vendent les modèles de même année dotés d’un kilométrage similaire. Il faut également comparer avec des versions similaires, ou du moins des véhicules équipés sensiblement pareils.

Une fois avoir fixé le prix et d’avoir trouvé un acheteur, il faut déterminer si l’on veut faire un contrat. Ce n’est pas requis par la loi d’avoir un contrat pour la vente entre particuliers, mais il est tout de même recommandé de le faire.  Plusieurs contrats existent déjà sur internet, notamment de la part de CAA-Québec.

Aussi, il est important de fixer et d’inscrire sur papier l’entente au niveau de la prise de possession. De plus, il peut être sage d’exiger un dépôt, non remboursable, ainsi qu’une date où le nouvel acheteur se doit d’avoir payé au complet le montant de la voiture. Cela évitera que l’acheteur change d’idée après avoir accepté d’acheter votre véhicule.

Finalement, rappelez-vous que la garantie contre les vices cachés prévue dans le Code civil du Québec est toujours en vigueur lors d’une vente entre particuliers.

Et, comme conseil final, si vous désirez vendre votre véhicule plus rapidement, assurez-vous de prendre plusieurs photos et de conserver la propreté de votre voiture.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='mitsubishidrummondville';