var make ='';var sponsor ='';

Comment bien faire un essai routier

On est loin du temps où le magasinage d’une voiture se faisait en donnant un simple coup de pied dans le pneu au cœur de la salle de montre. Aujourd’hui, les consommateurs sont renseignés, connaissent souvent les fiches techniques, les caractéristiques et les options par cœur, sans compter qu’ils sont bien au courant des prix en vigueur.

conseils pour un essai routier réussi

Mais qu’en est-il de l’essai routier? « Il faut toujours faire un essai routier exhaustif avant d’acheter un véhicule. Après tout, vous le posséderez pour plusieurs années et s’il ne vous satisfait pas pleinement dès le départ, il ne le fera jamais », souligne le directeur des ventes de Kia Saint-Hyacinthe.

Sauf que tout le monde ne sait pas comment faire un essai routier. « Dans certains cas, l’essai routier est tellement court, ou tellement peu étudiée, qu’on se demande si le conducteur a eu le temps de ressentir quelque chose », poursuit le représentent de Kia.

La réalité, c’est que pour réussir un essai routier, il faut combiner plusieurs étapes :

  • Faire le tour de la voiture. Indispensable, non seulement pour en admirer la silhouette mais aussi pour bien connaître ses formes, ses dimensions et voir si elle est aussi réussie que dans la salle de montre.
  • Trouvez une bonne position de conduite. La plupart des gens ne prennent tout simplement pas le temps de positionner le siège lors d’un essai routier. Rappelez-vous que vous aurez la voiture pour de longues années.
  • Amenez les enfants. Parce qu’il n’y a pas que les adultes qui s’y assoiront. Si vous avez tout l’espace devant, mais que vos enfants doivent se contorsionner pour prendre place à l’arrière. Ils vous le souligneront rapidement, et vous vous lasserez vite de cette auto.
  • Étudiez l’ergonomie. C’est-à-dire, assurez-vous que les boutons sont au bon endroit, et que vous atteignez facilement les contrôles. Se pencher vers l’avant en permanence pour changer le poste ou jouer avec la climatisation devient vite dérangeant.
  • Étudiez les performances. Pas question ici de faire des courses, mais vérifiez les accélérations, les freinages, les entrées d’autoroutes et même les stationnements à très basse vitesse. Cela vous donnera une meilleure idée des capacités de la voiture.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';