var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Audi et Hyundai vont collaborer au développement d’un véhicule à l’hydrogène

Audi et Hyundai vont collaborer au développement d’un véhicule à l’hydrogène

Les alliances technologiques entre constructeurs sont de plus en plus courantes de nos jours. Pourquoi attendre de trouver la solution à l’interne quand on peut partager avec un autre joueur qui a déjà une longueur d’avance?

La plus récente union entre deux constructeurs concerne Audi et Hyundai. Oui, les deux constructeurs vont travailler de concert au développement de véhicules qui carburent à l’hydrogène. Les véhicules munis de piles à combustible – ou « fuel cell vehicles » si vous préférez l’expression anglophone – existent déjà sur le marché, notamment en Californie où quelques stations-service dédiées ont déjà pignon sur rue.

D’ailleurs, Hyundai est déjà un pionnier à ce chapitre, car l’ancienne génération du Tucson a été offerte en petite quantité dans l’État de la Californie jusqu’à tout récemment. Mieux encore, Hyundai prépare déjà la suite de l’histoire avec son véhicule utilitaire NEXO qui carbure également à l’hydrogène.

Le premier résultat de cette alliance stratégique entre Audi et Hyundai viendrait sous la forme d’un utilitaire pleine grandeur Audi dont la production serait limitée et qui pourrait même arriver sur le marché d’ici deux ans. Il est permis de croire à une version remaniée de l’Audi e-tron attendu plus tard cette année, le nombre limité d’unités prévues pointant vers cette façon de faire.

L’annonce ne devrait surprendre personne puisque deux autres constructeurs, Honda et GM dans ce cas-ci, ont dévoilé eux aussi les grandes lignes d’une collaboration pour le développement de véhicules à piles à combustible.

Selon Peter Mertens, membre de la chambre des représentants pour le développement, cette technologie se veut la forme la plus systématique de conduite électrique au monde. Il est vrai que l’avantage de l’hydrogène est justement de pouvoir recharger les voitures en quelques minutes pour une autonomie supérieure ou équivalente aux meilleurs véhicules électriques à batteries du moment. Toutefois, le défi reste entier, car la technologie demeure extrêmement coûteuse et la vitesse avec laquelle les véhicules électriques s’améliorent, cette alternative n’est encore qu’une hypothèse.

 

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut