var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Nouvelles sur les voitures Économiques et Écologiques / Audi A4 2020 : nouvelle apparence et même une technologie hybride

Audi A4 2020 : nouvelle apparence et même une technologie hybride

2020 Audi A4 Sedan | Photo: Audi

Le constructeur Audi a levé le voile sur la nouvelle version de sa populaire gamme A4 cette semaine. Apparue sous sa forme actuelle pour l’année-modèle 2017, l’Audi A4 reçoit ses premières modifications de mi-parcours et même si, au moment d’écrire ces lignes, les informations concernant le modèle canadien n’ont pas été dévoilées, il est permis de croire que la nouvelle A4 sera parmi nous à l’automne 2019, en tant que modèle 2020, comme c’est le cas sur le marché européen. À moins que son arrivée ne soit retardée à l’hiver 2020. On verra bien dans quelques mois.

Au menu, la traditionnelle rhinoplastie fait partie des éléments dignes de mention, la grille de calandre qui est surplombée par cette fausse prise d’air à la base du capot. Les blocs optiques sont également de nouvelle facture, tout comme la découpe du pare-chocs. C’est le même constat à l’arrière avec une signature renouvelée des feux de position et du pare-chocs également.

La division aux quatre anneaux a bien entendu dévoilé toutes les variantes de sa gamme européenne, celle-ci qui comprend, en plus de la berline, la familiale A4 Avant, sans oublier l’A4 Allroad et les livrées S4 et S4 Avant. À moins d’un revirement de situation, le marché nord-américain devrait poursuivre avec la berline A4, la berline S4 et l’A4 Allroad.

Il est trop tôt pour connaître les spécifications des groupes motopropulseurs pour notre territoire, mais en ce qui concerne nos voisins du Vieux continent, les trois livrées équipées de moteurs essence viennent d’office avec un système hybride léger de 12 volts, ce qui, selon les dires de la marque, réduirait la consommation de 0,3 litres aux 100 km. L’A4 nord-américaine sera-t-elle munie de cette technologie lorsqu’elle arrivera chez nous?

Audi a également dévoilé sa nouvelle S4 qui, pour l’occasion, est flanquée d’une motorisation V6 turbodiesel sur le continent européen. Mais, avec la réputation des moteurs TDI en Amérique du Nord, la berline S4 est assurée de conserver son V6 turbocompressé de 354 chevaux.

À l’intérieur, les ingénieurs ont retravaillé le système de divertissement MMI logé à l’intérieur de cet écran de 10,1 pouces de largeur, ce dernier qui serait plus facile à utiliser, notamment au niveau de la navigation.

Les consommateurs ont peut-être une attirance pour les utilitaires par les temps qui courent, mais les berlines comme l’Audi A4 (n’oublions pas l’A4 Allroad dans l’équation) ont largement contribué à établir le constructeur en Amérique du Nord, surtout au Canada où les véhicules équipés d’une traction intégrale sont très populaires. L’avenir de la gamme A4 n’est donc pas menacé de ce côté-ci de l’Océan Atlantique.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';